Bilan de saison      Critiques     

She-Hulk : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Plutôt boudée des critiques et de certain·es fans de la franchise Marvel, She-Hulk : Avocate avait beaucoup à prouver. Alors, verdict pour cette saison 1 ?

Voir les content warnings
SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.

Dès la première semaine de diffusion, la rédaction avait été conquise et amusée par ce nouveau format. Découvrez notre avis sur les aventures de la cousine de Bruce, Jennifer Walters alias She-Hulk (Tatiana Maslany) !

  • Objection, votre honneur !

Jennifer Walters en tant qu'avocate dans la saison 1 de she hulk, au tribunal

© Marvel Studios / She-Hulk : Avocate

En lisant les commentaires des internautes et des journalistes, nous avions parfois l’impression de ne pas avoir regardé la même série, ou de ne pas avoir compris le même concept.

Est-ce réellement intelligent de comparer les autres séries de l’année comme Moon Knight, un thriller mystique et psychologique, ou Miss Marvel, un feel good pour ado, avec She-Hulk ?

La série n’a pas la prétention de révolutionner le genre ou de réinventer la roue. Si vous vous attendez à une série épique, vous serez sans doute déçu·es. Par contre, si vous la prenez comme elle se présente réellement : une sitcom juridique et féministe avec un soupçon de superpouvoirs, vous vous amuserez beaucoup plus !

Est-ce que les 9 épisodes de la saison 1 se valent ou sont aussi captivants les uns que les autres ? Pas toujours. Le découpage est un poil inégal, pourtant chaque semaine nous avions hâte de retrouver Jen, la super-avocate. Les blagues font mouche et les clins d’œil aussi !

Si vous vous sentez piqués par les caricatures de la série, peut-être est-ce parce que ça vous touche d’un peu trop près ?

 

  • Il est venu le divin enfant

Matt et Jen sont assis en costume de superhéros après une bagarre néon

© Marvel Studios / She-Hulk : Avocate

Ce qui pêche réellement dans cette première saison de She-Hulk, ce sont les attentes (hautes, très hautes) des fans. Non pas envers Jennifer (que beaucoup avaient décidé de décrier après une seule bande-annonce), mais envers le retour de l’avocat le plus populaire du MCU : Matt Murdock, alias Daredevil (le talentissime Charlie Cox.)

En effet, la série a signé le retour (et le semi-reboot) du justicier aveugle dans un tout nouveau costume (et presque un nouveau tempérament.) Bye bye les rues de Hell’s Kitchen, bonjour les avenues de Los Angeles ! Nous avons particulièrement apprécié le teasing (et les douces moqueries des scénaristes) sur l’arrivée du personnage. Au final c’est un interlude rafraîchissant entre nostalgie de la version Netflix et la nouvelle saison de Daredevil : Born again, prochainement sur nos écrans.

Heureusement, d’autres apparitions sont venues s’ajouter au tableau sans pour autant voler la vedette à l’héroïne principale. Wong (Benedict Wong) est toujours aussi excellent, et son duo avec Madisynn (Patty Guggenheim) est LA bonne surprise de cette saison.

 

  • Trop méta ?

Jenniver Walters rencontre Kevin Feige, un robot, dans l'épisode 9 de la saison 1. Trop meta ?

© Marvel Studios / She-Hulk : Avocate

Malheureusement, tout n’est pas rose sous les palmiers de Los Angeles. Si nous avons beaucoup aimé la tournure progressiste que prennent les Studios, nous avons parfois été gêné·es par le choix un brin trop « meta » de l’univers. C’est normal après tout, dans les comics et comme pour son comparse Deadpool, Jennifer casse le quatrième mur et s’adresse directement à son audience.

Le final se termine pour nous en demi-teinte entre un très bon K.E.V.I.N. (un robot qui contrôlerait toutes les histoires de la franchise, en référence à Keving Feige, le papa de l’écurie) et une Titania (Jameela Jamil, pourtant brillante dans The Good Place) sous-exploitée.

Heureusement, une deuxième saison (ou même un film ?!) semble être envisagée, en vue de la fin de la série. Allons retrouver Jennifer, ses ami·es du cabinet juridique et son célèbre cousin (ainsi que son fils) dans un prochain projet ? L’avenir nous le dira !

 

Est-ce que She-Hulk est notre série Marvel préférée de l’année ? Non. Mais remplit-elle ses promesses ? Oh que oui ! Pourquoi avons-nous oublié que les projets de super-héros étaient censés être funs et divertissants ? À la rédaction nous nous sommes amusé·es, et c’est le principal ! Pas besoin d’un essai philosophique à chaque épisode…

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Marvel's She-Hulk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.