Bilan de saison      Critiques     

Miss Marvel : l’avis de la rédac’ sur la saison 1

Ms. Marvel (ou Miss Marvel en VF) est une héroïne de comics haute en couleurs. La saison 1 de ses aventures est-elle à son image ? La rédaction vous donne son avis ci-dessous.

Voir les content warnings
SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.

Miss Marvel, c’est la dernière série en date de Marvel Studios pour Disney +. Le premier épisode nous avait totalement conquis·es. Qu’en est-il du reste de la saison 1 ? Découvrez notre avis.

  • Si moderne que ça ?

red dagger la dague rouge kamala khan miss ms marvel disney plus

© Disney + / Ms. Marvel

Les médias ont pris l’habitude de présenter Ms. Marvel comme étant une série résolument moderne. À la rédaction, nous ne sommes pas vraiment d’accord. Si la saison 1 a démontré quelque chose, c’est que c’est une série traditionnelle. Et ce n’est pas une mauvaise chose ou un vilain mot !

Un·e adolescent·e qui se découvre des pouvoirs et qui doit le cacher à ses proches tout en jonglant entre les cours et ses devoirs de super-héro·ine… Être incompris·e et recherché·e par la police tout en étant respecté·e par les habitants de son quartier… Ça ne vous rappelle rien ? Non, on ne vous parle pas de Spider-man ou d’un autre héros né dans les années 1960, mais bel et bien de Miss Marvel.

C’est une histoire presque vieille comme le monde et la série la réinvente à merveille. Elle n’est peut-être pas progressiste (ou “woke” comme certains aiment l’utiliser en négatif) mais bel et bien inclusive et diverse. C’est là où est toute la différence ! On cherche souvent à renouveler le genre, pourtant un schéma classique ne fait jamais de mal. Les thèmes abordés comme les relations mère-fille, les amimours, la religion et la difficulté de se trouver une place à l’école sont universels. Qu’est-ce qui nous faut de plus ?

  • Un peu brouillon pour les fans des comics

ms marvel kamala khan miss masque comics robe épisode

© Disney + / Ms. Marvel

Si vous avez lu les livres avant de vous lancer dans un visionnage de la saison 1 de Miss Marvel de Disney +, alors vous avez peut-être, comme nous, tiqué sur certains passages. Il était bien évidemment difficile d’adapter comme tel les pouvoirs de Kamala (malgré un joli clin d’œil à Ant-man.) Pourtant, son changement de nature, nous a laissé un peu perplexes. Dans les comics, Kamala est une inhumaine. Ici, il est d’abord question de Djinn, une espèce extraterrestre. Pourtant cette appellation ramène aux esprits et démons de la mythologie islamique, ce qui renforce un certain orientalisme bien américain. (À quoi pensez-vous quand on parle de magie et de Moyen-Orient ? Aux génies de la lampe ? À Shéhérazade ? Nous y voilà.)

Pire encore, le nom choisi pour ces créations made in Marvel, les “Clandestins”, nous a fait grincer des dents pour des raisons évidentes. Finalement, on découvre dans le dernier épisode que Kamala pourrait bien être une mutante, c’est-à-dire une X-men… Pour quelle raison ? Affaire à suivre.

Ce qui pèche également, c’est le format. Le découpage en six épisodes n’est pas convaincant pour Miss Marvel. Les scénaristes ont voulu y intégrer trop de choses, des éléments qui ont été développés bien plus lentement dans la bande dessinée d’origine. Si l’épisode flashback au Pakistan est un des plus réussis (et réparent les lacunes de nos livres d’Histoire), il tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et casse le rythme installé jusqu’alors. Même chose quant à la venue de Red Dagger et des origines de Kamala.

À la rédaction, on le reconnaît : on est biaisé·es par notre connaissance des comics, et nous comprenons totalement que les téléspectateur·ices qui n’ont pas été lecteur·ices ne seront sûrement pas d’accord ! Heureusement, la série garde l’essence même des romans graphiques : la volonté de bien faire de Kamala, les piliers que sont les membres de sa communauté et l’amour que lui porte sa famille.

  • Une recette teen qui marche

kamala khan et bruno découvre les pouvoirs de ms marvel ensemble miss

© Disney + / Ms. Marvel

Miss Marvel a le mérite de taper dans le mille pour accrocher les nouvelles générations : leur donner une plateforme. On y tacle des sujets difficiles comme la xénophobie, l’islamophobie et le racisme (notamment chez les forces de l’ordre) ; mais également des éléments humoristiques avec des scènes de la vie familiale et sociale quotidienne.

Les situations sont parfois un peu ridicules, mais pourtant elles marchent. Car la cible, les ados, est atteinte ! Bien sûr on n’arrête pas la police des superhéros avec des balles de softball, mais on a jamais rien trouvé à redire pour le Club des Cinq et le Scooby-Gang ! Kamala a à ses côtés une équipe de choc qu’on a adoré suivre, particulièrement dans le dernier épisode. Nous avons vraiment pris plaisir à suivre une héroïne “de quartier” (qui a dit qu’il n’y avait que les menaces extraterrestres dans la vie ?) et ses déboires amoureux. On ne pensait pas qu’un triangle (ou carré ?) amoureux nous passionnerait tant !

À la rédaction, on pense vraiment que Kamala a vocation à devenir le cœur de l’Univers Cinématique Marvel. En tout cas, elle a touché le nôtre ! Entre la storyline du train de Karachi et l’impact qu’elle a sur sa communauté dans le dernier épisode, nous n’avons pas pu nous retenir de verser une larme. Sa fraîcheur et son côté candide nous obligent à en redemander.

Avec un costume d’enfer, une bonne humeur contagieuse et un caméo surprenant à la fin de la série, cette saison 1 de Miss Marvel est pour nous une réussite. On ne sait pas encore s’il y aura une saison 2, mais une chose est sûre : nous avons hâte de retrouver Kamala Khan et ses amis dans le prochain film Captain Marvel !

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Ms. Marvel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.