Critiques      Retro Pilot     

Retro pilot – Chuck : retour sur le premier épisode

Depuis le 1er novembre, les cinq saisons de la série Chuck sont disponibles sur Prime Video en France, une première pour celle-ci. Une belle occasion pour nous de revenir sur le premier épisode de la série.

Voir les content warnings

Chuck a été créée par Josh Schwartz et Chris Fedak en 2007 et est composée de 5 saisons. La série a été diffusée sur NBC. Un projet de film fait l’objet de nombreuses spéculations et envies depuis plusieurs années mais rien de concret pour le moment.

La série raconte l’histoire de Chuck Bartowski (Zachary Levi), un nerd travaillant chez Buy More à Burbank en tant qu’expert informatique au SAV appelé Nerd Herd. Sa vie se trouve chamboulée le jour où son ancien ami et colocataire de chambre de l’université de Stanford lui envoie un e-mail contenant une base de données réunissant les informations de la NSA et de la CIA dénommé l’Intersecret. En ouvrant cet e-mail, Chuck devient le détenteur, via son inconscient, de toutes ces données qui lui apparaissent sous forme de flashs à la vue de certains objets, personnes, tatouages, logotypes de restaurant, etc. Afin d’assurer sa sécurité et de protéger ces données, deux agents sont envoyés : l’agent John Casey (Adam Baldwin) et l’agent Sarah Walker (Yvonne Strahovski). Chuck se retrouve donc à mener de front une activité d’espion et une vie professionnelle et personnelle à l’apparence normale.

Dans le pilote de la série, nommé « Espion malgré lui » (« Chuck Versus the Intersect » en version originale), l’ensemble des bases et dynamiques sont posées : la découverte de l’univers de l’espionnage par Chuck, sa rencontre avec Sarah pour laquelle il ressent une attirance immédiate, la présentation de Buy More ainsi que des membres les plus importants de sa famille (sa sœur Ellie (Sarah Lancaster), son beau-frère Devon (Ryan McPartlin) et son meilleur ami Morgan (Joshua Gomez)). Nous comprenons immédiatement que nous n’avons pas à faire uniquement à une série d’espionnage des plus classiques mais également à une comédie bourrée d’humour décalé. Les deux univers, qui semblent radicalement opposés, s’imbriquent à la perfection. Le titre de l’épisode, dans sa version française, dévoile toute la complexité de la situation de Chuck. Celui-ci a clairement conscience qu’il est dépassé par les évènement et se demande même « Pourquoi moi ? ». La suite de la série répondra à cette question.

En conclusion, le pilote de Chuck rentre clairement dans la catégorie des très bons pilotes puisqu’il nous donne les éléments nécessaires à la compréhension de son univers ainsi que ceux qui nous font vouloir en découvrir davantage.

Lire plus d'articles sur : Chuck

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.