Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Piste Noire (France 2) : on continue ou pas ?

Piste Noire débarque ce soir dès 21h10 sur France 2. Un polar en plein cœur d’une station de ski avec Constance Labbé et Thibault de Montalembert. On a vu le pilote et on vous en parle.

Piste Noire est une nouvelle série policière en 6 épisodes de 52 minutes réalisée par Frédéric Grivois (Trauma), produite par Charline de Lépine (Les hommes de l’ombre) pour Macondo en coproduction avec Tetra Media Fcition et écrite par Jennifer Have, Anne Peyrègne, Robin Barataud, Pierre Delorme, Monica Rattazi et Sylvain Saada. Dans les rôles principaux, nous retrouvons Constance Labbé (Balthazar) qui campe la gendarme Emilie Karras en binôme avec Thibault de Montalembert (Dix Pour Cent) qui interprète le major Loïc Servoz. La fiction a été tournée fin 2021 à Morzine en Haute-Savoie dans les Alpes Françaises. Elle débutera ce lundi soir dès 21h10 sur France 2 avec les deux premiers épisodes.

Pierre-Yves Bon dans Piste Noire (France 2)
©France Télévisions

Dès les premières minutes, le décor est planté : un champion local de ski, Boris Arnoux (Pierre-Yves Bon), s’apprête à dévaler la pente enneigée. Les ralentis trahissent l’angoisse du sportif qui s’élance alors. La photographie est superbe, nous suivons l’athlète sous tous les plans alors qu’il slalome sur la piste et nous découvrons la splendeur des Alpes grâce aux séquences aériennes. Pas de doute, le ton de la réalisation est donné et nous allons en prendre plein la vue !

Une dizaine de minutes plus tard, les choses sérieuses commencent : un cadavre est retrouvé dans une caravane de saisonniers. Nous sont alors présentés les personnages principaux : les gendarmes Emilie Karras et Loïc Servoz. D’emblée, nous comprenons que leur binôme va être fondé sur l’opposition et la complémentarité : elle, flic badass incisive au mode de vie sain à la recherche de respect et légitimité dans son métier ; lui, gros fumeur sensible totalement désillusionné sur son travail et qui apporte une touche d’humour.

Constance Labbé et Thibault de Montalembert dans Piste Noire (France 2)
©France Télévisions

L’enquête débute et au fur et à mesure que l’épisode avance, nous découvrons qu’Emilie n’a pas des antécédents familiaux faciles et qu’ils pourraient bien faire partie intégrante de l’intrigue… Visuellement, nous avons encore droit à de très belles images avec cette fois un parcours en motoneige. Le pilote se termine sur un twist inattendu et nous n’avons alors qu’une envie : mettre l’épisode suivant pour voir la suite.

En conclusion, Piste Noire séduit par sa réalisation esthétiquement impeccable et son duo prometteur, entre la jeune gendarme en plein conflit familial qui veut creuser son trou et être prise au sérieux, et le major blasé qui prend tout à la légère mais qui cache des blessures plus profondes. De plus, on aime le fait que la série ait été tournée dans des conditions naturelles et la montagne devient un protagoniste à part entière de la série. En deux mots : on continue !

Piste Noire (France 2)
©France Télévisions
Lire plus d'articles sur : Piste noire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 commentaire

Martin

le 26 janvier 2023 à 20h39

Quid des 4 meurtres impunis
Corso et sa mère
La maire
Le dealer
Et enfin que fait la brigade financière sur le montage du projet