Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Miss Marvel : on continue ou pas ?

La nouvelle série de Disney +, Miss Marvel (Ms. Marvel en VO, NDLR.) déménage ! Fini New York, direction Jersey City pour un premier épisode haut en couleur. Le nouveau poulain de l’écurie Marvel peut-il tenir tête à ses aînés ? Réponse ci-dessous.

Voir les content warnings

Kamala Khan (Iman Vellani), alias Miss Marvel, c’est la nouvelle petite venue de Marvel Studios. Du côté des comics, c’est également une héroïne toute jeune, puisque ses aventures ont commencé courant 2014 sur papier. Avec America Chavez sur grand écran (Xochitl Gomez dans Doctor Strange: Multiverness of Madness), il est évident que la firme Disney et ses filiales veulent développer une nouvelle génération de Young Avengers (Jeunes Vengeurs en anglais, NDLR.)

Dès les premières secondes, la photographie est pétillante et la bande originale fait vibrer l’écran. Le ton est jeune, pêchu, et la cible à laquelle s’adresse la série on ne peut plus claire : les ados. Néanmoins, cet épisode pilote saura séduire petits et grands tant par son rythme dynamique que par son storytelling graphique rendant hommage aux bandes dessinées.

Car c’est l’essence même de Kamala et de sa série : une fan dont les aventures ont été créées par des fans et pour les fans. Son amour de la fanfiction dans les comics a été remplacé par sa passion pour les vidéos YouTube à l’écran, mais le cœur reste le même : l’admiration que nous avons tous•tes pour les superhéros. Qui ne rêverait pas d’assister à une AvengerCon (modelée selon les très populaires Comic Cons américains) avec Kamala et son ami Bruno (Matt Lintz) ?

C’est un réel plaisir de se retrouver un tantinet en dehors de la Grosse Pomme le temps d’une saison. Même si Jersey City ne se trouve qu’à quelques kilomètres de New York, son éloignement rend l’évolution de Kamala en tant que jeune fille et en tant que superhéroïne plus naturelle, plus croyable. On pourrait tous•tes devenir Ms. Marvel, finalement !

Chez les fans de comic books, Kamala est souvent présentée comme la nouvelle Peter Parker, la Spider-Man nouvelle génération, tant par son côté humain que par les obstacles du quotidien qu’elle doit affronter et les thèmes universels qui sont abordés. Qui ne se reconnaît pas dans un besoin d’indépendance ? De faire ses preuves au lycée ? De se trouver perdu•e face à l’avenir ? De ne pas tomber amoureux•se de saon meilleur•e ami•e ? De se détacher de parents parfois trop stricts ?

Certains crient déjà au scandale quant à la représentation de l’Islam dans la série. Si Kamala et sa famille sont musulmans, sa foi est dépeinte avec justesse et presque pudeur sur papier comme à l’écran, à l’instar de Matt Murdock (Daredevil) ou Marc Spector (Moon Knight.) Si c’est un pan important de son identité, il faut garder à l’esprit que c’est une seule facette de sa personne, au même titre que ses pouvoirs et ses frasques d’adolescente.

En conclusion, Miss Marvel signe un très beau démarrage avec un premier épisode réussi et une scène d’après générique qui en intriguera plus d’un. La série semble déjà être un pont entre les fans et les créateurs de superhéros, entre hommage pour les anciens (comme Tony et Natasha) et création des justiciers de demain. À la rédaction on a hâte d’être mercredi et de dévorer la suite de la saison. On continue !

Lire plus d'articles sur : Ms. Marvel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.