Bilan de saison      Critiques     

Endless Night : l’avis de la rédac’ sur la saison 1

Série franco-belge produite par Federation et Empreinte Digitale (ParallèlesLes 7 vies de Léa) et réalisée par David Perrault, Endless Night vous emporte dans 6 épisodes d’une trentaine de minutes au coeur d’un thriller mystérieux et envoutant. Disponible à partir du 3 août sur Netflix, Just About TV a eu la chance de regarder la saison en avant première. Alors, qu’a pensé la rédac’ de cette première saison ?

SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.
  • Un mystère envoutant

Endless Night : l'avis de la rédac' sur la saison 1Le premier épisode de Endless Night nous plonge directement dans le mystère de la série. On y retrouve le groupe d’ami·e·s au centre de l’histoire, composé de Sébastien (Théo Augier), Nanaïma (Hanane El Yousfi), Pauline (Chine Thybaud), Idriss (Salif Cisse), Théo (Léo Legrand) et Clément (Louïs Rault Watanabe). Théo leur parle de ce médicament qu’il a volé à la clinique du sommeil ; ce médicament qui sera au coeur de la storyline. Si cette première introduction à ce mystérieux médicament était peut-être un peu trop rapide à notre goût, il permet de poser les bases : ce qu’iels font peut s’avérer dangereux, mais iels ne peuvent pas s’empêcher de continuer à le prendre, comme nous le comprenons un peu plus tard. Malgré cela, le premier épisode est plutôt efficace et pose les bases pour le reste de la saison, avec plusieurs intrigues : celle du médicament, ainsi que celle de le mystérieux homme endormi depuis des années dans la clinique. Lorsqu’Eva passe à côté de lui, on comprend qu’il s’agit d’un point décisif dans l’histoire et ça nous donne clairement envie de voir la suite. C’est ce que Endless Night arrive à faire tout le long de ces 6 épisodes : nous tenir en haleine pour nous donner envie de lancer la suite. Le domaine des rêves étant un sujet assez mystérieux de base, il faut dire que le thème de la série est donc plutôt bien choisie. L’esthétisme de la série et elle aussi plaisante : nous avons beaucoup aimé la femme au masque d’oiseau, qui dégageait une vibe à la fois glaçante et terrifiante, mais aussi poétique avec cette fin qui démontrait que c’était en réalité Romain qui avait créé cet espace de rêve pour être avec sa soeur décédée lorsqu’elle était enfant. Un rêve dans lequel cette dernière a pu grandir, avant que cela ne tourne en cauchemar dans lequel il est resté prisonnier. Un cauchemar contagieux qui s’avérera dangereux…

  • Plus de rêve ?

Endless Night : l'avis de la rédac' sur la saison 1

Nous regrettons cependant que cette première saison nous en apprenne aussi peu sur tout ce processus de rêve. On comprends que lorsqu’on prend le médicament, notre rêve devient un endroit réel dans lequel on peut être blessé et qui nous pousse parfois à agir dans la réalité, comme lorsque Pauline se blessera la première fois qu’iels décident de faire un trip tou·te·s ensemble. Malheureusement, on ne nous donne pas beaucoup de précision et nous aurions peut-être aimé en savoir plus : savoir comment le groupe d’ami·e·s a réussi à maitriser leurs trips par exemple. Lorsque Eva les rejoint pour la première fois, iels lui expliquent qu’iels ont mis du temps avant de pouvoir voyager dans leurs rêves en toute sécurité, sans pour autant donner de détails ou de conseils précis à la jeune femme. Le fait qu’Eva puisse ramener des parties de ses rêves est également un mystère auquel nous aurions aimé avoir plus de réponses : pourquoi est-elle capable de faire cela ? C’est tout de même ce qui lui a permis de ramener Sébastien dans la réalité, ce qui semblait du coup un peu trop facile. Peut-être qu’un épisode dédié à la prise du médicament et aux rêves aurait été nécessaire pour nous faire comprendre toutes les règles liées de ce voyage.

Globalement, Endless Night est une bonne série que nous vous conseillons : mystérieuse et divertissante, elle se regarde très rapidement et facilement. Avec une fin assez ouverte, nous espérons que le show aura une deuxième saison pour répondre aux questions que nous sentons irrésolues.

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Endless Night

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 commentaire

stan

le 15 août 2022 à 19h22

personnellement, je suis désolé mais cette série ne m’a pas donné envie d’aller plus loin que le second épisode… Tout me paraît bâclé et les roles pas au top(