Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – House of the Dragon : on continue ou pas ?

Game of Thrones, c’est la série de fantasy a marqué l’histoire de la télévision. Qu’on aime, qu’on déteste, qu’on ai regardé ou pas, tout le monde a entendu parler de la série. C’est après 8 saisons que le 19 mai 2019 la série a tiré sa révérence, avec des réceptions (très) mitigées. Qu’on ai aimé la fin ou non, une chose reste évidente : personne ne voulait quitter l’univers de Westeros. Et ça tombe bien, parce que HBO nous propose aujourd’hui un spin-off de la série qui se déroule près de 200 ans avant que Daenerys, Jon, Arya, Cersei et Sansa deviennent nos héro.ïnes. House of the Dragon est-elle à la hauteur de la série mère ?

Voir les content warnings

Repartir à Westeros, c’est un voyage que nous n’espérions plus, que nous n’imaginions plus, mais qui nous a conquis… Pour la deuxième fois. D’accord, le fait que le tout se fasse à dos de dragon : ça aide. Assez rapidement, le premier épisode de House of the Dragon plante un décor convaincant qui séduira les téléspectateur‧rices qui y voyagent pour la première fois, et qui rendra nostalgiques celleux qui l’ont déjà découvert.

Dès les premières secondes, des dragons, des chevaliers, le trône de fer… Nous sommes vraiment transporté‧es dans un autre monde, et surtout, on y croit. Si les CGI des dragons ne sont pas aussi exceptionnels que ce qui a été fait dans la dernière saison de Game of Thrones, ils restent convaincants. En tous cas bien assez pour ne pas nous sortir de la série. Cela dit, la qualité a un prix puisque chaque épisode aurait coûté en moyenne 20 millions de dollars. Rien que ça.

Côté intrigue et personnages, House of the Dragon ne déçoit pas. Pour rappel, l’histoire se déroule 200 ans avant celle de Game of Thrones et suit, cette fois, le règne des Targaryen. Pour rappel, les Targaryen sont connus pour leur lien avec les dragons, qu’ils apprivoisent et sont capables de monter. Concernant le pilot, celui-ci est efficace dans le sens où on comprend rapidement qui est qui. On cerne également les personnalités fortes qui rythmeront la série. Rhaenyra (Milly Alcock) tire son épingle du jeu : charismatique et intelligente, elle ne manquera pas de vous rappeler une certaine Daenerys Targaryen. Le roi Viserys, lui, est incarné par Paddy Considine (Peaky Blinders) : un peu dépassé par les événements, son but est de trouver son héritier au trône.

Toutefois, sa seule descendance, c’est Rhaenyra. Une jeune femme. Or, aucune femme n’a jamais accédé au trône jusque là. C’est ici que l’intrigue commence, alors que Daemon Targaryen (Matt Smith, déjà vu dans Doctor Who), le frère du roi, semble être prêt à tout pour s’asseoir sur le trône à la suite de son frère. House of the Dragon promet donc une chose : des intrigues politiques et des jeux de pouvoir. Cette fois concentrés entre les murs de Port-Réal, la capitale, nous sentons que ce premier épisode, déjà très intense, n’est qu’un pauvre avant-goût de ce que nous prépare la saison.

House of the Dragon, S01E01 – HBO / OCS

L’ensemble de l’épisode est solide. Beau, intéressant, bien joué, on retrouve la pâte Game of Thrones tout en s’adaptant à une autre période de l’histoire. C’est un début prometteur, néanmoins, quelques scènes semblent inutilement présentes pour le spectacle. Si le gore, le sang et les morts sont aussi des éléments qui ont fait le succès de Game of Thrones, on pense aussi que la violence gratuite n’est pas nécessaire. Westeros et l’univers de House of the Dragon se prête déjà à des scènes spectaculaires. Est-il vraiment nécessaire de montrer de bout en bout une scène d’accouchement aussi violente que celle de ce premier épisode ? Le tout sans trigger warning ? De notre côté, nous sommes sceptiques. Bien que ce genre de scène fasse parler et soient appréciées d’un certain public, elles ne sont techniquement pas nécessaires ou même spécialement intéressantes.

Alors, faut-il regarder House of Dragon ? Que vous soyez un fan de Game of Thrones ou un simple fan de fantasy notre réponse est sans appel : oui. Nous avons adoré ce premier épisode. Soigné, bien joué, bien écrit que demander de plus ? Des dragons bien sûr. Même ça, la série le réussi. Âmes sensibles s’abstenir, mais pour le reste, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Le premier épisode est disponible en exclusivité sur OCS. Un nouvel épisode sera disponible chaque lundi.

Lire plus d'articles sur : House of the Dragon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.