Critiques      Retro Pilot     

Retro Pilot – Une Nounou d’Enfer : retour sur le premier épisode

Doit-on encore la présenter ? Une Nounou d’Enfer (The Nanny en VO, nldr.) est une sitcom culte des années 1990. Si vous voulez revivre les aventures de Miss Fine, vous serez heureux.ses d’apprendre que la série arrive en intégralité sur Salto ! À cette occasion, retour sur le tout premier épisode.

Les premières secondes d’Une Nounou d’Enfer nous séduisent déjà : une héroïne en forme, au timbre nasillard et au rire un poil hérissant. On sait qu’on va aimer ! Fran Fine (Fran Drescher) est une jeune femme d’une trentaine d’années qui n’attend qu’une chose : qu’on lui passe la bague au doigt. Pas facile de se refaire quand son fiancé la quitte et la licencie par la même occasion… Résultat, elle se retrouve à faire du porte-à-porte pour vendre des cosmétiques.

C’est comme ça qu’elle arrive chez les Sheffield. Et quelle famille ! Une chose et l’autre, Fran est faite gouvernante. Aux premiers abords, la Nounou n’est pas à sa place : elle vient d’un milieu populaire et ses manières laissent à digérer. Mais l’héroïne est d’autant plus humaine et les enfants s’y attachent déjà. D’un côté on a Maggie (Nicholle Tom), la petite intello qui a peur de grandir et devenir une femme ; de l’autre Brighton (Benjamin Salisbury), le futur ado rebelle qui adore torturer ses baby-sitters, et enfin Gracie (Madeline Zima) qui donne déjà du fil à retordre à tous ses psy.

Mais ce n’est pas tout ! Niles (Daniel Davis), le majordome, se démarque déjà par son humour pinçant. Même Miss Babcock, dite C.C (Lauren Lane), fait rire avec sa jalousie maladive et ses remarques acerbes pour la nouvelle nounou. Cerise sur le gâteau, Maxwell (Charles Shaughnessy), le fameux « Monsieur Sheffiiiiiiield », un père de famille aimant mais un brin largué et qui va devoir faire confiance à Fran pour prendre soin de son foyer.

Les blagues font mouches et s’adaptent à tout public : les piques qui nous avaient échappé enfants ont toute une autre signification une fois adultes. Le timing est parfait et on a bonheur à retrouver une sitcom à l’ancienne, avec un public live et un jeu théâtral. On est éblouie par la garde robe légendaire de Fran et même le générique, culte, nous restera en tête après ce premier épisode !

En conclusion, Une Nounou d’Enfer est un petit bijou comique qui ravira petits et grands. À la rédaction on est toujours aussi fan ! Retrouvez tous la série (soit 6 saisons et pas loin de 150 épisodes ! ) dès aujourd’hui sur Salto.

Lire plus d'articles sur : Une Nounou d'enfer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.