Épisodes     

Élite : histoires courtes, l’avis de la rédac’ sur les épisodes spéciaux

Entre le 14 et le 17 juin 2021, Netflix a mis en ligne une première fournée “histoires courtes”, des mini épisodes se concentrant sur les personnages emblématiques d’Élite. Retour sur les mini-séries qui ont préparé la sortie de la saison 4.

Attention, cet article parle de sujets sensibles : Drogue

Le principe d’Élite : histoires courtes est simple : quatre mini-séries de 3 épisodes chacune, revenant sur les couples ou groupes phares de la série. Avec une diffusion d’une histoire par jour jusqu’à la sortie de la saison 4, les fans ont pu prendre leur mal en patience. Les spectateurs ont pu découvrir tour à tour Guzman Caye Rebe, Nadia Guzman, Omar Ander Alexis et enfin Carla Samuel. Élite: histoires courtes se déroule durant l’été entre la saison 3 et la saison 4. Les histoires s’entrecroisent sans jamais vraiment se rencontrer, il est donc possible de les regarder dans un ordre comme dans un autre.

  • Guzman Caye Rebe
élite histoires courtes caye rebe guzman

Cet épisode (ou mini-série) est clairement le plus drôle des quatre. Il met en scène Rebeka (Claudia Salas), Guzman (Miguel Bernardeau) et Cayetana (Georgina Amoros) , un trio mal assorti et pourtant délirant ! Les personnages sont différents et se retrouvent bon gré mal gré bloqué ensemble lors de la crémaillère ratée de Rebeka. Le trio se retrouve vite sous l’emprise de champignons hallucinogène (on ne dit pas merci au gâteau d’Omar et Ander). Pour une fois, cela ne finit pas en partie de jambes en l’air (Elite nous a habitué au contraire) mais dans un huit clos mi-angoissant mi-hilarant sous fond de cocaïne, de vernis à ongles et de nouvelles amitiés. Une réussite.

  • Nadia Guzman
élite histoires courtes guzman nadia

Un épisode mi-figue, mi-raisin, entre les retrouvailles de Guzman et Nadia (Mina El Hammani) et un problème de communication criant. Dans cette mini-série, Nadia est déjà à New York et Guzman, toujours à Madrid. Guzman semble plus enclin à faire marcher leur relation, et surtout, éperdument amoureux. De son côté, Nadia est piégée par sa peur et ses propres principes et s’interdit finalement d’être heureuse ou de revoir Guzman. Heureusement, les deux se retrouvent et on finit un peu plus rassuré sur le futur de leur relation. Mention spéciale pour la sœur de Nadia et Omar qui apparaît pour la première fois.

  • Omar Ander Alexis
ander et alexis dans elite

La mini-série la plus émouvante et déchirante de cette première fournée d’histoires courtes. Si on y retrouve les fameux Omar (Omar Shanaa) et Ander (Aron Piper), l’épisode est surtout l’occasion de (re)découvrir la relation d’Ander et Alexis (Jorge Clemente), son ami rencontré en chimiothérapie. Il est difficile de parler de l’épisode sans trop en dévoiler (et sans pleurer) mais cela reste un beau moment, quoique douloureux. C’est une ode à l’amour, à l’amitié, au temps qui passe et à l’injustice. C’est aussi un dénouement qui prône la liberté de choix et les rencontres qui changent une vie. (Oui, on pleure actuellement en écrivant ses lignes.)

  • Carla Samuel
samuel et carla de elite

L’épisode sans doute le plus attendu des fans… et le plus ennuyeux. La mini-série est à l’image du couple de Samuel (Itzan Escamilla) et Carla (Esther Exposito) : tumultueuse et à la fois insipide, pleine de passion et pourtant contradictoire. C’était clairement la carte “charnelle” de cette saga Élite : histoires courtes. Ça commence comme une comédie romantique, ça part en romance érotique et ça finit par une fin ouverte entre la peine de cœur et l’espoir de peut-être se retrouver un jour. L’idée d’une retrouvaille avec un compte à rebours est bien trouvée, pourtant on n’arrive pas à s’y intéresser davantage. Une histoire éphémère sur toile de message WhatsApp.

En conclusion, il y a du bon, du très bon et du moins bon. Élite : histoires courtes signe néanmoins une photographie très soignée et inédite, avec des prises de vue plus audacieuses que dans la série originale (et sa saison 4 moins que réussie.) C’est court, c’est addictif et on espère voir une seconde slave de de mini-épisodes bonus avant la saison 5.

Lire plus d'articles sur : Élite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.