Review Pilot – Kiss Me First : on continue ou pas ?

Nouveau drama diffusé il y a tout juste une semaine sur la chaîne anglaise Channel 4, Kiss Me First est une série produite par Bryan Elsey à qui nous devons notamment la cultissime série Skins. Cette première saison prévue pour 6 épisodes nous raconte l’histoire de Leila (Tallulah Haddon), une jeune femme qui vient de perdre sa mère. Accro au jeu en ligne Azana, Leila va faire la rencontre d’un groupe de joueurs étranges…

En apparence, Kiss me first est un simple teen drama. Les codes sont bien présents puisque Leila est une héroïne qui doit faire face à des problématiques que nous connaissons, comme la solitude, qui est d’ailleurs un élément fondateur du personnage.  Suite au décès de sa mère, Leila va devoir apprendre à se sociabiliser en trouvant un travail afin de subvenir à ses besoins, mais aussi en mettant en location la chambre de sa défunte mère. Le pilote met aussi en scène des éléments significatifs de l’adolescence avec une soirée, de la drogue, du sexe, des rêves… Toutefois, Kiss me first ne s’arrête pas là. La série nous raconte aussi (et surtout) l’addiction de Leila au jeu vidéo Azana. Ce jeu, qui se joue en réalité virtuel, est un échappatoire pour le personnage. Un échappatoire vital même puisque les dépenses pour le jeu font partie intégrante du budget mensuel de la jeune fille. Ce jeu donne une toute autre dimension à la série puisque nous y sommes entièrement immergés. En effet, Azana est un jeu qui se joue en réalité virtuelle et, à l’instar de Leila, nous entrons entièrement dans ce mystérieux jeu…

Tout commence lorsque Leila découvre un monde caché dans le jeu. Ce monde porte le nom de Red Pill (référence à la pilule rouge que prend Neo dans le film de science-fiction Matrix), et dans celui-ci, contrairement au reste du jeu, les joueurs ressentent ce que leurs personnages vivent dans le jeu. Seul un petit groupe de joueurs y a accès, et c’est grâce à (à cause de ?) Mania que Leila s’y retrouvera. Elle découvrira alors que le lieu est plus ou moins dirigé par un homme du nom d’Adrian qui semble avoir des plans en ce qui la concerne…

La série ne s’arrête donc pas à une simple série pour ado. Kiss me first prend rapidement de la profondeur et beaucoup de questions sont soulevées dans ce premier épisode. Qui est Adrian ? Quel est ce monde virtuel qui a l’air si important ? Quel est le rôle de Leila là-dedans ? Le scénario de la série est déjà très bien pensé et ne ressemble à rien de ce qui a pu se faire récemment à la télévision. Les questions se multiplient d’avantage puisque Mania viendra directement à la rencontre de Leila. Les deux personnages vont commencer à se lier d’amitié et une relation profonde a l’air de se profiler…

Pour conclure, bien sûr, nous continuons Kiss me first ! Ce premier épisode est très convaincant bien qu’il ne nous montre pas grand chose. Il pose des bases d’une histoire singulière et intéressante tout en présentant des personnages mystérieux et d’ores et déjà attachants.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.