Review Pilot – So Long, Marianne : on continue ou pas ?

So Long, Marianne, la série qui retrace l’idylle de Leonard Cohen et Marianne Ilhen, a été diffusée à l’occasion du festival Séries Mania et dans le cadre de la compétition internationale.

La série So Long, Marianne plonge les spectateurs dans l’intimité et l’histoire d’amour entre Leonard Cohen (Alex Wolff) et Marianne Ilhen (Thea Sofie Loch Naess).

Réalisée et écrite avec soin, ce premier épisode réussit brillamment à capturer l’essence de cette romance connue de tou‧tes, tout en explorant le thème universel de l’amour. La série brille également par sa reconstitution minutieuse des décors, plongeant le public dans l’atmosphère envoûtante des années 1960 et 1970. Bien sûr, la série créée par Øystein Karlsen, est également portée par un casting à la hauteur du reste. Alex Wolff (Jumanji Next Level) et Thea Sofie Loch Naess (The Last Kingdom) portent la série avec beaucoup de talent. On croit en leur histoire dès la première rencontre.

Malgré ses nombreux atouts, ce premier épisode de So Long, Marianne souffre d’un rythme plutôt lent et l’épisode nous paraît long. Un sentiment de longueur qui peut disparaitre au fur et à mesure des autres épisodes si le tout reste aussi bien mené.

So Long, Marianne est une série qui mérite d’être aussi bien pour l’histoire qu’elle raconte que pour ses performances en terme d’écriture, de réalisation et d’acting. Les amateurs de biopics romantiques et les admirateurs de Leonard Cohen apprécierons à coup sûr la série. Nous la continuerons avec plaisir si elle trouve un diffuseur français !

Lire plus d'articles sur : So Long, Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.