El Camino : l’avis de la rédac’ sur l’épilogue de Breaking Bad !

C’est six ans après le final de la série que Breaking Bad fait son grand retour sur nos écrans de télévision. Cet épilogue, nommé El Camino, est centré sur le personnage de Jesse Pinkman et été mis en ligne sur la plateforme de streaming Netflix le 11 octobre dernier. Depuis, plus de 25 millions de foyers l’ont déjà visionné. Les réactions des critiques et du public sont mitigées, mais qu’a pensé la rédaction de Just About TV du film ?

Difficile de passer après cinq merveilleuses saisons. Breaking Bad est une série qui a marqué son époque, mais aussi, plus largement, le paysage télévisuel mondial. L’écriture, la réalisation, les acteurs de la série sont devenus de véritables références dans le milieu. Le dernier épisode est aujourd’hui encore donné comme exemple de meilleur épisode final jamais réalisé. Bref, sur le papier, le film Breaking Bad était une mauvaise idée. Les attentes sont forcément trop hautes lorsque l’on parle d’une série comme celle-ci.

C’est typiquement la plus grosse faiblesse du film. Nous attendions forcément quelque chose de grandiose, à l’image de la série dans son entièreté. Finalement, El Camino est traité comme un épisode de Breaking Bad à part entière. Le film manque de rythme et souffre de certaines longueurs, mais nous comprenons assez vite comment va se construire l’épisode. El Camino, plus qu’un épilogue, est un long épisode de Breaking Bad. Est-il nécessaire ? Oui et non. La vérité, c’est que le film aurait pu ne jamais voir le jour, et les fans auraient probablement été aussi satisfaits. Toutefois, El Camino fait du bien. Au-delà de nous donner une vraie fin pour le personnage de Jesse, il nous donne surtout une fin plutôt satisfaisante. Le personnage est probablement celui qui a le plus souffert tout au long des cinq saisons de Breaking Bad, et l’ultime épisode nous présageait une fin heureuse pour lui… Sans vraiment nous l’assurer.

El Camino ressemble à la fois à un hommage, mais aussi à une façon de faire le deuil d’une série qui a marqué les esprits. Scénaristiquement, le film est presque minimaliste. Si peu de rebondissements sont à prévoir, le film s’enchaîne plutôt bien. Le rythme reste toutefois un peu plat et le fait que ce film est un prétexte pour que la série nous fasse ses adieux pèse sur l’aspect qualitatif. Une fois que l’on a accepté le véritable but du film (qui n’est clairement pas de raconter une vraie histoire), il est possible de l’apprécier. Les cameos des personnages les plus emblématiques de la série sont largement appréciés. La réalisation est pleine de clins d’œil à la série mère et toujours aussi impeccable. Aaron Paul a su se glisser à nouveau dans la peau de Jesse Pinkman, un personnage qu’il a pourtant laissé derrière lui des années auparavant. Un exercice qui n’a pas dû être simple, et pourtant, il excelle.

Pour conclure, ce film était à la fois nécessaire et totalement superflu. Difficile de se faire un avis tranché, mais une chose est sûre, personne ne retirera le talent de Vince Gilligan à la réalisation. Breaking Bad restera à jamais dans les annales, et ce n’est pas plus mal de savoir un de ses personnages emblématiques avoir une belle fin, contrairement à tous les autres… Notre note 3.5/5. 

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.