Ma sorcière bien-aimée : 55 ans après le début de la série, que sont devenus les acteurs ?

Aujourd’hui, 17 septembre 2019, cela fait déjà 55 ans que le pilot de Ma sorcière bien-aimée a été diffusé sur la chaîne américaine ABC. La série a évolué avec plusieurs générations de téléspectateur.rice.s tout au long de sa diffusion puis rediffusions. En France, elle a suivi l’histoire de la télévision : montrée tout d’abord sur la première chaîne de l’ORTF, elle est ensuite programmée sur la deuxième avant d’arriver en couleurs sur Antenne 2 et de finir sur M6. Créée par Sol Saks, Ma sorcière bien-aimée raconte l’histoire de Samantha, une sorcière femme au foyer qui s’est mariée à un mortel, Jean-Pierre. L’héroïne a simplement à bouger son nez pour utiliser ses pouvoirs. La belle-mère Endora, la fille Tabatha, le patron Alfred Tate… Tous ces personnages sont devenus cultes. La série au générique incontournable a tant marquée qu’une suite sur la petite-fille de Sam et Jean-Pierre avait été envisagée en 2014 à l’occasion des 50 ans de la série.

Alors, 55 ans plus tard, que sont devenus les acteurs de la série ?

  • Elizabeth Montgomery (Samantha Stevens / Serena)

Après avoir incarné la sorcière iconique pendant huit ans, Elizabeth Montgomery a joué dans plusieurs téléfilms pour que le rôle de Samantha arrête de lui coller à la peau. En 1974, elle joue dans Une affaire de viol qui brise le tabou du viol et sensibilise la société américaine des années 1970. Elle tourne également dans remake de Dark Victory (1976) aux côtés d’Anthony Hopkins, A Killing Affair (1977), avec O. J. Simpson ou encore Meurtre au crépuscule (1985) avec Kirk Douglas et Dorothy McGuire, mais aucun de ces rôles n’auront autant d’impact que celui de Ma sorcière bien-aimée. Dans les années 1990, elle s’engage pour la défense du droit des femmes et des homosexuels et milite contre le sida. Elle décède en 1995 des suites d’un cancer dans sa villa de Beverly Hills.

  • Dick York (Jean-Pierre Stevens, saisons 1 à 5)

Dick York a incarné l’attachant mari mortel, Jean-Pierre, de 1964 à 1969. Ayant été gravement blessé sur un précédent tournage, l’acteur est constamment sous médicaments analgésiques et devient dépendant aux antalgiques. À cause des malaises et du mal dont il souffre, Dick York est contraint de quitter son rôle et les studios. Il fait néanmoins quelques apparitions dans des séries des années 1980 comme L’Île fantastique ou Simon et Simon. Il décède d’un emphysème en 1992.

  • Dick Sargent (Jean-Pierre Stevens, saisons 6 à 8)

C’est un autre Dick qui remplace le premier acteur dans le costume de Jean-Pierre. À la fin de la série, Dick Sargent apparait dans quelques séries telles que Drôles de dames (1976), Shérif, fais-moi peur (1980) et Columbo (1990). Après avoir annoncé son homosexualité, l’acteur s’engage contre le sida aux côtés d’Elizabeth Montgomery. Il se rend dans les universités américaines, donne des conférences et défile avec l’actrice à la Pride de Los Angeles en 1992. Il meurt deux ans plus tard d’un cancer.

  • Agnes Moorehead (Endora)

Qui d’autre qu’Agnes Moorehead pour camper le rôle de la mère de Samantha ? L’actrice nommée aux Oscars à plusieurs reprises est notamment connue pour avoir interpréter la mère de Kane dans Citizen Kane d’Orson Welles. Après Ma sorcière bien-aimée, elle joue dans quelques téléfilms mais décède en 1974 d’un cancer.

  • Maurice Evans (Maurice)

Le père de Samantha, plus discret que la mère de la sorcière, est incarné par Maurice Evans. À l’instar d’Agnes Moorehead, l’acteur est connu pour ses rôles précédents ou durant la série ABC, notamment pour son Dr Zaius dans La Planète des singes (1968). À la fin de la série, il apparait dans Columbo mais ne renoue pas avec le succès. Il décède en 1989.

  • Erin Murphy (Tabatha Stephens)

La question que tout le monde se pose : qu’est devenue l’adorable petite Tabatha ? Âgée de quatre ans à ses débuts dans la série, la carrière d’Erin Murphy ne décolle pas réellement après Ma sorcière bien-aimée. L’actrice apparait dans quelques séries télévisées et participe à des productions comme The Comeback Kids (2014-2015), qui met en scène d’anciens enfants stars, ou dernièrement TV Therapy (2019) où elle reprend son rôle de Tabatha.

  • David White (Alfred Tate)

L’interprète du patron et meilleur ami de Jean-Pierre apparait après la série de nombreuses fois à l’écran pour des rôles secondaires, voire des apparitions, dans des productions populaires, de Mission impossible (1972) à Dallas (1985-1986) en passant par La Croisière s’amuse (1978). David White joue également dans des séries de super-héros, on peut le voir dans L’Homme araignée (1977), Wonder Woman (1979) et dans L’Incroyable Hulk (1981).

AgatheBaie

AgatheBaie

Agathe, 24 ans, ex-sorbonnarde et ex-étudiante en journalisme culturel à l'ESJ Paris. Je suis à la fois passionnée par le cinéma hollywoodien - que ce soit celui qui nous met des étoiles plein les yeux ou celui qui nous fait réfléchir - et fan de séries ! J'aime énormément de genres différents : science-fiction et fantastique, super-héros, drames, historiques, horreur... Mes plus gros coups de cœur : Game of Thrones, Glee, Ally McBeal, Buffy contre les vampires, Outlander et Sweet/Vicious. Elles ont un point commun : des personnages féminins forts et charismatiques, avec du caractère et traitent de sujets culturels ou de société qui nous touchent tous et toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.