La mini-série Rellik sera lancée ce dimanche 25 février sur 13ème RUE

Alors que la mini-série canadienne Disappearance vient de s’achever (dont vous pouvez retrouver notre avis ici), la case prime-time du dimanche de 13ème RUE ne restera pas vide bien longtemps. En effet, dès ce dimanche 25 février à 20h55, la chaîne française va lancer la première saison de la mini-série britannique Rellik, composée de 6 épisodes de 45 minutes.

Créée par Harry et Jack Williams, showrunners de Liar et The Missingelle plongera le téléspectateur dans une mécanique bien particulière : afin de comprendre comment un homme peut devenir un tueur, Rellik débutera par le dénouement de l’histoire, avec le coupable arrêté, et remontera progressivement le temps pour arriver aux causes qui l’ont poussé à commettre de tels actes. C’est en cela que le titre a été bien pensé puisqu’il signifie tout simplement “killer” à l’envers (“tueur” en français, ndlr).

Voici le résumé officiel de 13ème RUE : “Gabriel Markham, un officier de police énigmatique, impitoyable et charismatique, est entraîné dans la chasse obsessionnelle d’un tueur en série. Markham et sa collègue Elaine traquent ce tueur dont le mode opératoire est d’asperger ses victimes d’acide avant de passer à l’acte. L’officier a lui-même le visage défiguré par l’acide, sans que les mystérieuses circonstances de cette attaque ne soient révélées.”

Au casting, on retrouvera Richard Dormer (Game of Thrones) dans le rôle de Gabriel Markham et Jodi Balfour (Quarry) dans celui d’Elaine Shepard. A leurs côtés : Paterson Joseph (Timeless), Michael Shaeffer (Rogue One) ou encore Ray Stevenson (trilogie Thor).

La mini-série sera diffusée sur trois semaines dès ce dimanche 25 février, à raison de deux épisodes par soirée. Nous ne manquerons pas de vous faire partager notre avis sur le pilote du show dès le lendemain de sa diffusion.

Ci-dessous la bande-annonce de Rellik.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.