Outlander : L’avis de la rédac’ sur le 2×06, « Best Laid Schemes… »

Claire a disparue au début de ce nouvel épisode d’Outlander quand Jamie se réveille, elle travaille à l’hôpital, là où elle se sent réellement utile depuis le début de la saison, en compagnie de Mère Hildegarde (jouée par Frances de la Tour, connue en France pour son rôle de Madame Maxime dans Harry Potter et la Coupe de Feu) où elle entend la façon dont le roi envisage d’exécuter les praticiens de la magie noire. Inquiète pour son ami Maître Raymond (incarné par Dominique Pinon), elle se rend dans sa boutique pour le prévenir. Alors qu’elle s’inquiète pour lui, nous nous sommes plutôt inquiets pour elle et toute cette histoire de Dame Blanche encore récente… L’épisode du procès pour sorcellerie de la saison 1 semble lui être complètement sorti de la tête, mais ce n’est pas du tout notre cas. Les ragots semblent se propager rapidement à Paris, il ne faudrait pas que cette fausse rumeur lancée par Jamie ne leur retombe dessus.

L’épisode nous permet un nouveau rapprochement entre Jamie et Claire, ce qui semble être le thème principal de cette saison : les disputes puis la réconciliation. Alors que dans la saison 1 ils filaient le parfait amour, les problèmes de couple apparaissent dans cette seconde saison. Jamie avoue à sa femme que s’il a accepté de repousser son duel avec Jack Randall (Tobias Menzies), c’est uniquement parce qu’il veut qu’elle ait quelqu’un vers qui se réfugier si jamais la rébellion jacobite à lieue et s’il meurt : il veut que Frank existe et qu’elle puisse retourner vers lui à travers les pierres, qu’elle ait un refuge et quelqu’un qui l’aime pour s’occuper d’elle. Il refuse qu’elle soit seule après qu’il soit mort. Il sait que Frank est innocent dans toute cette histoire, que le réel coupable c’est Jack Randall et que Frank ne devrait pas avoir a payé de sa vie (ou de sa naissance) les crimes de son ancêtre. Cela fait vraiment du bien de voir Jamie réfléchir un minimum au lieu de foncer tête baissée dans le tas et admettre que Claire puisse avoir raison de temps en temps. C’est aussi pour ça que l’on aime autant Jamie, c’est un personnage avec des défauts mais qui évolue énormément à travers le temps et qui se bonifie au contact de Claire.

La dernière scène de l’épisode est la plus puissante par l’écriture et par le jeu, Sam Heughan et Caitriona Balfe nous prouvent une fois de plus tout leur talent et leur alchimie passe si bien à l’écran, que ce soit dans les scènes d’amour ou pour nous briser le cœur. Sam et Caitriona nous prouvent une fois de plus qu’il aurait été difficile de trouver meilleur Jamie et meilleure Claire pour cette série. La dernière scène nous montre Jamie et Jack en plein duel, Claire lutte pour les rejoindre alors qu’elle est prise de contractions et de saignements… Saignements qui avaient commencé plus tôt dans l’épisode alors qu’elle travaillait à l’épisode, nous prévoyons forcément le pire. Alors qu’elle s’écroule au sol en hurlant le nom de Jamie, que Jamie blesse Jack au niveau de son entre-jambe (on se doute que Jamie n’a pas frappé au hasard vu leur passé commun), des hommes arrivent pour arrêter les duellistes. Puis c’est la fin de l’épisode, la fin la plus frustrante de l’univers. Cela n’annonce évidemment rien de bon pour Jamie, pour Claire ni pour leur couple qui va passer par des épreuves extrêmement difficiles.

L’épisode 7 nous promet de grandes scènes d’acting, d’émotions et encore une plus grande avancée dans l’intrigue puisque exceptionnellement l’épisode durera 70 minutes ! Est-ce que le bébé va survivre ? Que va-t-il advenir de Jamie et Randall ? Est-ce que Claire pardonnera Jamie ? Et Frank pourra-t-il naître vu la blessure que Jamie lui a infligé ?

21 23

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.