Exposed : l’avis de la rédac’ sur la série !

Exposed est une des premières séries sorties sur la nouvelle plateforme de streaming pour mobile Blackpills. Elle raconte l’histoire de Jessika (Kabby Borders), une jeune fille de 18 ans issue d’une famille modeste, voire pauvre, qui décide de se lancer dans la pornographie afin de pouvoir intégrer la sororité de ses rêves à l’université. Mais cette histoire va beaucoup plus loin quand elle commence à se faire reconnaître dans la rue et que son corps est placardé sur les murs de la ville.

Soyons clairs immédiatement : Exposed n’est pas une série sur l’industrie pornographique, mais bel et bien sur la réussite professionnelle d’une femme. Outre l’aspect sexuel du chemin accompli, la série nous montre avant tout une femme d’affaire. Jessika a dû surmonter de nombreuses choses pour en arriver là où elle en est arrivé. Elle a d’abord commencé par se faire conseiller par sa nouvelle amie qui finit rapidement par lui envier son succès -nous retiendrons la phrase « En moins d’un an, tu as plus de 120 000 followers ! » dans l’épisode 5. Alors qu’elle pense à tout quitter par peur de ne pas réussir, elle se fait reconnaître par ses camarades de classe qui l’insultent et la harcèlent, ce à quoi elle répond de la meilleure manière qui soit : en montrant qu’elle est fière d’être ce qu’elle est dans l’épisode 7. Mais la jeune femme ne se confronte pas seulement aux regards d’inconnus, mais aussi (et surtout) à ceux de ses parents et sa jeune soeur. Alors que cette dernière la soutient et l’encourage même, son père ne veut tout bonnement plus entendre parler de sa fille -il dit même qu’il n’a qu’une seule fille-, et ce jusqu’à la fin (on ne sait d’ailleurs pas ce qu’il advient de leur relation ensuite). Sa mère, quant à elle, ne comprend pas son choix, mais finit par l’accepter.

Mais le plus troublant dans Exposed, c’est probablement le dernier SMS que reçoit Jessika, venant de sa jeune sœur : « Je veux être une star du X, comme toi, Jess. » En effet, difficile de rester indifférent à cette dernière scène. La jeune fille, fascinée par le travail de sa grande sœur, souhaite-elle réellement entrer dans ce monde, ou voudrait-elle plutôt être une femme d’affaires accomplie ? Difficile de faire la part des choses…

Les titres donnés à chaque épisode montre bien à quel point il est important de parler de la réussite professionnelle des femmes. Parmi eux : « Je ne suis qu’une fille », qui montre bien l’infériorité sociétale de la femme par rapport à l’homme, « De l’argent facile ? », dans lequel Jessika découvre un moyen de gagner facilement de l’argent, « Une étoile est née », quand Jessika se donne les moyens pour se faire un nom, « Seule contre tous », lorsque son nom commence réellement à être connu et qu’elle perd ses amis et sa famille, « Je suis ce que je suis » quand elle décide de parader fièrement allant même jusqu’à provoquer des camarades à la bibliothèque de son université.

De très bons acteurs et une écriture vraie, mêlés à une réalisation surprenante, rendent la série Exposed troublante de réalisme.

En bref, Exposed est une série très agréable à visionner, surtout grâce à son format très court. Elle véhicule des messages importants et met en avant une fille devenue une femme grâce à ses choix et ses ambitions, même si le chemin pris était risqué. Notre note : 4/5.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.