Bloodride : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Disponible sur Netflix depuis le 13 mars dernier, Bloodride est une nouvelle série norvégienne d’horreur. Composée de 6 épisodes d’une trentaine de minutes, cette série d’anthologie créée par Kjetil Indregard et Atle Knudsen nous raconte les 6 histoires différentes des passagers d’un mystérieux bus présenté dans l’introduction de chaque épisode. Qu’a donc pensé la rédac’ de cette première saison de Bloodride ?

** Attention, cet article contient des spoilers ! **

  • Des épisodes de qualité
Bloodride : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !
Episode 5, « The Old School »

Avec le format court des épisodes, on ne voit pas ceux-ci passer. Grâce à cette longueur parfaite, on ne perd pas de temps avec des personnages inutiles ou des intrigues parallèles qui n’amènent rien de plus à l’histoire. Avec un casting de qualité, chaque épisode est un régale. Si la série est qualifiée de série d’horreur, tous les épisodes ne sont pas à mettre dans cette catégorie. Si vous n’aimez pas le style horrifique, vous pouvez très bien regarder les épisodes 1, « Ultimate Sacrifice », 4, « Lab Rats » ou encore 6, « The Elephant in the Room ». Il est aussi important de souligner la photographie de chaque épisode qui est bien distincte et travaillée, aidant alors à nous plonger dans une ambiance particulière qui rendra chaque histoire plus passionnante. Dans tous les épisodes de cette saison, nous avons retrouver une petite vibe semblable à celle de Black Mirror, la série d’anthologie de Netflix sur les nouvelles technologies. Cependant, tout comme sa semblable dans certains épisodes, cette série se concentre beaucoup plus sur la nature même de l’humain et se trouve être une critique très intéressante de notre société.

  • Une analyse de notre société
Bloodride : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !
Episode 6, « The Elephant in the Room »

Si on ne sait pas trop dans quoi on se lance quand on commence Bloodride, on comprend très rapidement que le show est une critique poignante de notre société et de l’humain en général. Des thématiques reviennent souvent dans la plupart des épisodes : jusqu’où irions-nous pour de l’argent ? – dans les épisodes 1, « Ultimate Sacrifice » et 4, « Lab Rats » où les protagonistes vont très loin pour de l’argent, en enfermant des gens, en menaçant de les tuer, en les escroquant ou encore en allant jusqu’au meurtre. Certains épisodes auront quant à eux la morale de toujours se méfier des apparences, comme dans les épisodes 5, « The Old School » ou l’épisode 6, « The Elephant in the Room », dans lesquels on se rend compte que les gens que nous pensions être gentils étaient en fait les méchants de l’histoire. Cette morale s’applique également pour l’épisode 2, « Three Sick Brothers » qui se penche plus beaucoup sur la maladie mentale.

Si certains retournements de situation étaient un peu prévisibles, Bloodride reste une série très divertissante qui mérite d’être connue. Fan d’horreur ou tout simplement de mystères, ce show devrait vous plaire. Nous espérons que Netflix la renouvellera pour une deuxième saison. Notre note : 4,5/5.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.