Review Pilot – Ben (France 2) : on continue ou pas ?

Ben est la nouvelle série dramatique de France 2 créée par Marine et Anne Rambach et réalisée par Akim Isker, dont la diffusion a débuté mercredi dernier. Incarnée par Barbara Schulz, Bénédicte “Ben” Marceau est journaliste dans la ville de Nantes et sa vie professionnelle la pousse à mener ses propres enquêtes, au grand regret des policiers.
Cette première saison est composée de six épisodes, qui permettront de résoudre trois enquêtes différentes. La saison 2 est d’ores et déjà en cours d’écriture mais ne sera réalisée que si les audiences de la première saison sont bonnes et si les téléspectateurs sont au rendez-vous.
On a vu le premier épisode, on vous en parle !

Ce premier épisode de Ben nous plonge tout de suite dans le vif du sujet : Ben Marceau, journaliste, quitte sa soirée entre copines en pleine nuit pour partir sur une scène de crime où une jeune femme aurait été aperçue. Rapide comme l’éclair et informée rapidement par sa source, elle arrive sur les lieux avant même la police. Ben est alors interrogée comme première témoin et oublie sciemment de préciser qu’elle était présente en tant que journaliste. Rapidement, l’enquête avance et la police n’apprécie guère de s’être faite duper. On apprend alors que la jeune femme assassinée avait en fait été abandonnée vivante sur les quais après avoir subi une césarienne sauvage, son nourrisson n’ayant pas encore été retrouvé…

Ce premier épisode nous fait rentrer dans le vif du sujet et nous présente rapidement le personnage de Ben. Avec l’aide d’une première scène flash-back puis d’un saut dans le temps de 25 ans, on comprend rapidement que Ben a vécu un traumatisme et qu’elle traîne son passé dans toutes ses enquêtes. On devine également que Ben et l’agent Wagner vont devoir mettre de côté leur ressentiment respectif pour l’un et pour l’autre et faire équipe d’une façon ou d’une autre pour boucler cette enquête et celles qui vont suivre. Les forces et les qualités de chacun permettront d’avancer plus rapidement dans la résolution de leurs affaires. Un véritable paradoxe s’impose au téléspectateur quant à ces deux personnages, tombant de temps en temps même dans le stéréotype : Ben est une journaliste impulsive qui fonce tête baissée pour suivre ses idées alors que Wagner est plus réfléchi et un homme calme, posé. On soulignera cependant le scénario qui prend son temps et qui permet ainsi une enquête qui n’est pas précipité : il est agréable de découvrir une affaire en deux épisodes, ce n’est ni trop long, ni trop court.

La série voulait se présenter comme une présentation réaliste du journalisme et en effet, nous découvrons une autre facette de ce métier à travers le personnage de Ben, mais tombons également dans le cliché avec l’utilisation de raccourcis et de facilités scénaristiques : Ben, qui veut à tout prix découvrir la vérité sur le meurtre de Klara Kournikova et retrouver son nouveau-né vivant, ne va pas se soucier un seul instant de mettre des bâtons dans les roues de la police et peut-être freiner leur enquête. On espère qu’elle saura ronger son frein dans les prochains épisodes et travailler plus en équipes avec la police, permettant ainsi un échange plus constructif et moins dans l’affrontement.

Conclusion, un premier épisode intéressant malgré quelques défauts. On espère que la suite permettra un véritable échange entre les deux personnages principaux et les deux camps formés par les journalistes et la police. On continue !

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 25 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j'ai beaucoup de mal avec les comédies. J'aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.