People     

Sophia Bush s’est exprimée sur le harcèlement que lui faisait subir Mark Schwahn

En novembre dernier, le showrunner et créateur de la série One Tree Hill (Les Frères Scott en version française), Mark Schwahn, était accusé de harcèlement sexuel par 18 femmes de l’équipe ayant travaillé sur la série et par d’autres travaillant avec lui sur sa nouvelle série, The Royals, dont il a finalement été renvoyé. Parmi ces femmes, on retrouvait aussi les actrices Alexandra Park, Bethany Joy Lenz, Hilarie Burton et Sophia Bush. Cette dernière est récemment revenue sur ces accusations lors d’une interview dans l’émission Andy Cohen Live.

L’actrice a ainsi donné plus de détails sur la façon dont travaillait le showrunner et sur ce que cela signifiait pour les femmes de l’équipe, ce qu’elles ont subi pendant les neufs saisons : « Nous ne sommes pas les seules femmes à devoir travailler sous les ordres d’un patron qui se révèle être en fait un pervers. Travailler sur cette série a été très formateur pour nous parce qu’à certains moments c’était merveilleux, et à d’autres c’était tout l’inverse. Notre équipe de scénaristes se réunissait à Los Angeles, donc nous avions des moments assez longs où Mark Schwahn n’était pas présent sur le tournage… […] La première fois que Mark m’a touché les fesses, je l’ai frappé en face de six autres producteurs, et je l’ai frappé vraiment fort. »

L’actrice explique que c’est à partir de ce moment-là que le showrunner a compris qu’il ne fallait pas l’approcher. « Nous entendions les rumeurs, les avertissements… Nous savions ce qu’il disait aux gens, nous savions pour les SMS envoyés tard le soir, nous savions qu’il était complètement obsédé par l’une des femme sur le plateau, au point qu’il a commencé à frapper à la porte de son hôtel le soir et que son petit-ami a dû venir s’installer avec elle jusqu’à la fin du tournage. Ils ont failli se battre. »

L’actrice n’a pourtant pas quitté la série pour autant : « Pourquoi devrais-je souffrir et détruire ma propre carrière à cause de quelqu’un d’autre ? À cause d’un homme qui ne sait pas se comporter correctement ? » Dans l’interview, elle explique ainsi qu’il y avait toute une équipe derrière la série, à laquelle il fallait également penser. Si la série venait à s’arrêter, des centaines de personnes perdraient leur emploi. « Ce n’était pas juste de mettre toute une équipe souffrir à cause d’une seule personne. »

Sophia Bush est également revenue sur la relation qu’elle entretenait et entretient toujours avec les autres acteurs de la série et avec des membres de l’équipe, une équipe avec qui elle s’entendait très bien. Elle ajoute que parler de l’expérience qu’elle a vécu avec Mark Schwahn lui a également fait ouvrir les yeux sur des histoires dont elle n’avait pas pris connaissance à l’époque. Connaître le témoignage des 18 personnes ayant accusé Mark Schwahn de harcèlement lui a permis de découvrir l’ampleur de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.