People     

Allison Mack arrêtée par le FBI pour suspicion de trafic sexuel

Affaire Allison Mack, suite ! En effet, il y a quelques mois, nous vous dévoilions que l’actrice de Smallville était accusée de co-diriger une secte sexuelle nommée DOS aux côtés de Keith Raniere, sous la couverture d’un organisme de coaching de vie, NXIVM (à prononcer “Nexium”, ndlr). Elle aurait été chargée de recruter des femmes pour le gourou présumé afin d’en faire des esclaves sexuelles, marquées au fer rouge des initiales KR et AM, et maltraitées psychologiquement (et parfois même physiquement).

De plus, il y a quelques jours, nous apprenions que Kristin Kreuk, son ancienne collègue de Smallville, était à son tour accusée d’avoir participé aux activités illégales de la secte en recrutant elle aussi des esclaves sexuelles… L’actrice a cependant réfuté en bloc ces accusations, tandis qu’Allison Mack ne s’était jamais exprimée sur le sujet. Cette accusation tombait alors quelques jours après l’annonce de l’arrestation de Keith Raniere au Mexique. Il encourt entre 15 ans de prison et la perpétuité pour trafic sexuel, association de malfaiteurs et menaces.

Désormais, c’est Allison Mack qui vient d’être arrêtée par le FBI pour suspicion de trafic sexuel, association de malfaiteurs et travail forcé. Selon un communiqué du Département américain de la Justice, les victimes étaient “exploitées à la fois sexuellement et pour leur travail, au bénéfice des accusés”. L’actrice, numéro 2 supposée de cette secte, aurait elle-même instauré le système de recrutement d’esclaves, tout comme le critère de violence physique. Afin d’empêcher les victimes de parler, des documents compromettants leur étaient même demandés…

Allison Mack a pour le moment plaidé non coupable mais le FBI appelle toutes les victimes à se manifester et à venir témoigner. Si les charges contre elle sont avérées, elle sera condamnée à une peine de prison. Et tout comme celui qu’elle n’a jamais caché considérer comme son “mentor”, elle risque entre 15 ans de réclusion et la perpétuité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.