Comptes-rendus      Événements     

Notre weekend avec les acteur·ices de Supernatural à la DarkLight Con 4 de People Convention

Après deux ans d’attente en raison de la pandémie mondiale de Covid-19, la patience des fans aura fini par payer : la DarkLight Con 4 de People Convention dédiée à Supernatural a finalement eu lieu le weekend des 19 et 20 mars 2022 ! Nous y étions et nous vous disons tout !

Dans le cadre de notre partenariat avec People Convention, nous avons eu le privilège d’assister à la quatrième édition de la DarkLight Con, événement dédié intégralement à la série Supernatural. Etaient présent·es : Misha Collins (Castiel), Alexander Calvert (Jack), Mark Sheppard (Crowley), Mark Pellegrino (Lucifer), Ruth Connell (Rowena), Rob Benedict (Chuck/Dieu), Richard Speight Jr. (Gabriel), Kim Rhodes (Sheriff Jody Mills), Briana Buckmaster (Sheriff Donna Hanscum) et Adam Fergus (Mick Davies). Une prestigieuse guest-list qui réunissait pas moins de 700 fans venus des quatre coins de la France -et même de l’étranger pour certain·es- afin de rencontrer les acteur·ices de la série. Voici le récit de notre weekend en compagnie de la « SPN Family ».

  • Vendredi

Bien que la cérémonie d’ouverture était prévue le lendemain matin, le vendredi soir marquait le début officieux de la convention. En effet, un extra spécial était proposé pour les fans qui le souhaitaient : une session karaoké en compagnie de certain·es guests. A l’exception d’Alex et Misha, tou·tes ont assisté à la soirée pour le plus grand bonheur du public. Les acteur·ices ont même poussé la chansonnette avec les courageux·ses qui montaient sur scène avec eux·elles. Tou·tes non ? Seul Mark Sheppard est resté dans son fauteuil à déguster sa pizza, comme il l’a fièrement revendiqué sur ses réseaux sociaux (voir ci-dessous). Qu’importe, les fans auront passé une soirée inoubliable et iront se coucher avec des étoiles plein les yeux en attendant le lancement officiel de la DarkLight Con 4 le lendemain…

« Moi évitant le karaoké #dlc4 »
  • Samedi

En ce samedi matin ensoleillé, tout le monde est de bonne humeur : le staff, les fans… Le weekend s’annonce radieux ! Après avoir récupéré notre pass, nous découvrons la salle remplie à ras bord : plus de 700 personnes ont répondu à l’appel de la SPN Family ! Il faut dire que l’événement était initialement programmé il y a deux ans, avant la pandémie mondiale… Mais l’heure est enfin venue de (re)voir 10 des acteur·ices du cast de Supernatural. En raison du grand nombre de participant·es, la remise des pass prend plus de temps que prévu et la cérémonie d’ouverture, planifiée pour 9h45 débutera avec quelques minutes de délai. Dans la salle, Fanny et Clémy, nos deux MC (Maîtresses de Cérémonie, ndlr) nous expliquent le déroulement de cette DarkLigh Con et l’excitation des fans est palpable. Leur patience est finalement récompensée lorsque la vidéo d’introduction est lancée et que tous les guests font leur entrée sur scène. Tour à tour, ils·elles nous saluent en nous remerciant d’être venu·es à leur rencontre après tant d’attente et nous souhaitent une bonne convention. Mais il est déjà temps de débuter le premier panel. Les acteur·ices quittent alors la scène pour nous laisser avec Rob et Richard, qui se présentent à nous en français (« Bonjour, je m’appelle Robert / Richard ») avec l’accent, s’il vous plaît !

Cérémonie d'ouverture de la DarkLight Con 4
Cérémonie d’ouverture de la DarkLight Con 4 (©FR Conventions)

Nous voici donc avec les « Rois des Conventions » ou plutôt « Kings of Con » en anglais, en hommage à la mini-série humoristique que les deux compères ont créé et qui les met en scène dans une auto-parodie d’eux et du reste du cast de la série aux conventions. La première question évoque d’ailleurs ce sujet et la possibilité d’une adaptation en film. Réponse des intéressés : c’est en cours de développement mais ils ne veulent pas trop en dévoiler… Ils ajoutent qu’ils aimeraient beaucoup faire partie du casting et rencontrer les scénaristes, ce qui rend le public hilare puisque ce sont eux qui écrivent et jouent dans la série !! Et même davantage puisque Richard la réalise intégralement. Par la suite, ils sont interrogés sur leur expérience dans Lucifer, auquel ils ont tous les deux participé à différents moments. Rob y jouait le mercenaire français Vincent Le Mec dans les derniers épisodes de la série tandis que Richard a réalisé des épisodes des saisons 4, 5 et 6. Tous deux avait sympathisé avec le cast et c’est comme cela que l’opportunité de travailler sur le show s’est présentée. Rob nous a confié qu’il ne restait alors qu’un rôle de français à pourvoir donc il s’est dit « pourquoi pas » en faisant du mieux qu’il pouvait sur l’attitude et l’accent de son personnage. Il s’est notamment inspiré de Vincent Cassel et espère que nous n’avons pas été trop déçus par sa prestation. Richard lui en revanche s’avoue déçu… de ne pas avoir été celui qui a filmé Rob parlant français ! Richard a en effet participé à d’autres épisodes que ceux de Rob et comme il s’agissait de sa première expérience de réalisateur en dehors de Supernatural, il était nerveux puisqu’il sortait de sa zone de confort.

Les deux amis évoquent ensuite leur podcast Supernatural Then and Now : il s’agit d’un rewatch intégral de la série qu’ils commentent en compagnie de guests issus du show, que ce soit des acteurs comme Jensen Ackles et Jared Padalecki, que des producteurs ou des membres de l’équipe technique. C’est Story Mill Media qui a eu l’idée de ce podcast et qui cherchait un hôte pour animer. La société a donc d’abord demandé à Misha qui a répondu « Hell no ! » (« Sûrement pas ! «  en français) selon les propos -humoristiques bien sûr- de Richard. Suite au refus de Misha, les dirigeants se sont tournés vers Rob et Richard, qui ont volontiers accepté. Ils ajoutent que maintenant qu’ils découvrent la série, ils comprennent enfin les références aux épisodes que leur font parfois les fans ! En effet, la plupart du temps, les acteur·ices de série ne tournent que leurs scènes ou leurs épisodes et ne sont pas forcément au courant du reste du show. D’ailleurs quand on leur demande où seraient leurs personnages désormais, Rob répond qu’il imagine Chuck très solitaire, en train de travailler à une station d’essence isolée en tentant d’écrire des histoires dans un cahier car il n’aurait même pas d’ordinateur… En bref, il serait abandonné de tou·tes mais il le mérite ! Cependant, Rob aime beaucoup une théorie de fans : celle qui verrait en fin alternative l’histoire de Supernatural se terminer, avec Chuck qui referme le livre après le dernier chapitre pour qu’on découvre qu’au final c’était toujours lui qui tirait toutes les ficelles ! Quant à Richard, il pense que Gabriel a une nouvelle fois feint sa mort et qu’il est quelque part en train de s’éclater et de se faire aduler… ou dans une réalité alternative qu’il évolue dans le milieu du porno comme son personnage il fut un temps !

Panel Rob et Richard
Panel Rob et Richard (©FR Conventions)

Parmi leurs meilleurs souvenirs sur la série, Richard blague en répondant « la nourriture gratuite » car la cantine était visiblement délicieuse ! Plus sérieusement, il s’estime très chanceux d’avoir pu se mettre à la réalisation en dirigeant plusieurs épisodes et notamment « Unfinished Business » (saison 20, épisode 13) où son personnage se bat contre une autre version de lui-même. Rob évoque lui aussi le privilège qu’il a eu d’avoir pu mettre en avant un de ses autres talents artistiques, à savoir chanter une de ses chansons dans l’épisode 20 de la saison 11, « Don’t Call Me Shurley » et c’est pour cela qu’il s’agit de son souvenir préféré.

Le panel est désormais terminé et nous tenions à souligner que les acteurs ont été très gentlemen envers Fanny puisqu’ils se sont parfois interrompus pour lui laisser le temps de traduire et ont même réclamé des applaudissements du public à son égard. Le reste de la matinée est ensuite consacré aux photoshoots et aux meeting-room. Le studio 1 recevra successivement Misha, Rob, Richard puis les photos de groupe. Pour des raisons sanitaires et professionnelles envers les trois acteurs, ce studio a été aménagé spécialement avec un magnifique décor reprenant la série : l’Impala, voiture culte des Winchester dans un cimetière avec des tombes ! Enorme coup de foudre des fans qui s’en donnent à cœur joie en inventant des poses drôles et originales. Le studio 2 est quant à lui réservé à Kim, Ruth et Alex tandis que le troisième voit défiler Briana, Mark Sheppard et Mark Pellegrino, venu avec son chien Frankie, un petit teckel qui va vite devenir la coqueluche de la convention par sa mignonnerie ! En salle de meeting-room, c’est Rob, Richard, Misha, Adam puis Kim qui débutent le weekend.

De notre côté, nous n’avons pas pu assister aux habituelles activités qui se déroulent dans la salle sous la direction de Fanny et Clémy puisque nous étions en train de réaliser des interviews exclusives et des petits jeux en compagnie des acteur·ices, que vous découvrirez prochainement ! Ceci ayant eu lieu jusqu’en début d’après-midi, nous sommes donc arrivé·es vers la fin du panel Ruth et Adam qui a eu lieu juste après la pause déjeuner, et voici ce que nous en avons retenu.

Panel Adam et Ruth
Panel Adam et Ruth (©Just About TV)

Adam aurait aimé que son personnage, Mick Davies, revienne en esprit pour hanter son assassin, Ketch (David Haydn-Jones), même si pour lui ce n’est pas lui le vrai responsable de sa mort mais le Dr Hess (Gillian Barber), la femme qui dirigeait d’une main de fer la société des British Men of Letters et qui lobotomisait ses membres en robots déshumanisés et obéissants au service de la cause à force de manipulation et enseignement de la violence. Il ajoute d’ailleurs que l’actrice s’isolait sur le plateau pour créer cette atmosphère spéciale et qu’il a apprécié la nuance qu’elle a donné à son personnage. Par conséquent, si Adam ne retenait q’un·e seul·e ennemi·e pour Mick, ce serait Hess. Pour Ruth, il est évident en revanche que ce serait Lucifer qu’elle n’hésite pas à traiter de gros c** après avoir demandé à Fanny si elle avait le droit de dire des gros mots ! Elle nous raconte même une anecdote concernant l’une des morts de Rowena des mains de Lucifer, celle où elle se fait brûler toute entière. Ruth a été très choquée de découvrir cette scène dans le script car même pour une série comme Supernatural, elle trouvait cela très « trash » de montrer un squelette cramoisi. Et l’actrice nous dévoile qu’en voyant le faux-squelette, elle savait très bien que cela ne pouvait pas être elle étant donné la taille des hanches (Ruth est très petite et a une corpulence très fine, ndlr). Quoiqu’il en soit, Ruth nous affirme que c’est grâce à sa relation avec Sam que Rowena a appris à changer mais qu’elle est malgré tout très contente d’avoir été promue reine des Enfers et qu’elle imagine bien son personnage tout réorganiser là-dessous ! Le panel s’achève mais visiblement, les deux comparses ne veulent quitter la scène et décident de faire semblant de dormir sur le canapé pour ne pas qu’on les en déloge !

Ruth et Adam faisant semblant de dormir
Ruth et Adam faisant semblant de dormir (©Just About TV)

Place désormais aux photoshoots duos et trios pour tout le monde ainsi que les solos d’Adam et le meeting de Briana. Suivra le panel le plus attendu du weekend, celui de Misha ! Il évoque bien sûr avec nous Supernatural, qui est un chapitre de sa vie qui s’est achevé et qui a été un travail très prenant, et notamment son personnage. S’il avait pu exploré d’autres aspects de Castiel, il aurait aimé qu’il soit humain plus longtemps et qu’on le voit tenter des expériences bizarres comme goûter du dentifrice ! Il aurait également souhaité qu’il ne soit pas que l’agent Beyoncé et qu’il prenne le temps de trouver un autre travail, par exemple sénateur ! Il revient aussi avec nous sur la toute fin du show. Si la série avait une suite ou un reboot, il aimerait que Dean et Castiel se retrouvent au Paradis. L’acteur nous confie en effet que les adieux de Castiel à Dean ont résonné très fortement en lui, comme s’il n’y avait qu’une fine limite entre lui et son personnage puisqu’il nous avoue que ce sont de réelles larmes que l’on peut voir à l’écran… Pour son dernier jour sur le tournage, l’équipe lui avait préparé un gâteau ainsi qu’une rétrospective vidéo de lui à travers les saisons sur le plateau. Quand on lui demande ce qu’il pense du projet de spin-off à venir, il nous retourne la question et nous dit avec humour que c’est une mauvaise idée puisque Castiel ne sera pas dedans ! Plus sérieusement, il admet qu’il ne sait pas grand-chose sur ce projet mais que l’action est situé dans le passé et qu’il adore les voitures rétro.

Panel Misha
Panel Misha (©Just About TV)

Une personne lui demande ensuite de nous chanter quelque chose comme Castiel le fait dans un épisode lorsqu’il doit ouvrir un coffret en enochian. Misha lui lance un « Vous voulez que je chante en enochian a cappella ? C’est comme si je vous demandais d’enlever vos vêtements, c’est une horrible idée ! » sous les rires de la salle. Il nous raconte d’ailleurs deux anecdotes sur ses piètres qualités de chanteur. La première s’est déroulée lorsqu’il était jeune et qu’il n’avait pas d’argent. Il était ado et voulait se rendre à une fête foraine avec ses amis. Comme personne n’avait les moyens d’acheter un ticket d’entrée, la bande de copains a proposé au vigile de chanter en échange et celui-ci a eu la bonté de cœur de les laisser rentrer. Au stand de chichis, ils ont voulu refaire la même chose afin de grignoter un morceau en offrant à la vendeuse de chanter pour elle et Misha se souvient qu’elle leur a demandé d’arrêter en échange des chichis !! La seconde anecdote a lieu bien plus tard, quand il est devenu père pour la première fois. Quand son fils était tout petit, il avait l’habitude de lui chanter Summertime de Louis Armstrong pour le bercer et maintenant quand il essaie de faire pareil, son fils -âgé de 11 ans- lui dit « Hey papa, tu pourrais éviter de chanter ? ». Voilà pourquoi il ne vaut mieux pas que Misha se mette à chanter !

Son apparition dans la saison 2 de Charmed est également abordée lorsqu’on l’interroge sur une possible connexion avec Supernatural. En effet, dans une des scènes, Eric, le personnage de Misha, demande à Phoebe, jouée par Alyssa Milano, si elle est un ange et elle lui répond que non, mais qu’elle peut lui en présenter un. Eric aurait dû être un protagoniste récurrent et devenir le petit-ami de Phoebe mais cela n’a finalement pas été le cas. Ils ont toutefois tourné un scène de baiser qui a été coupée et Misha a été surpris -mais pas déçu- qu’Alyssa mette la langue ! Il ajoute que des années plus tard, ils se sont retrouvés sur le tournage d’un pilote de série où il devait jouer son frère mais elle n’avait absolument aucun souvenir de lui !!

Misha envoyant des baisers au public
Misha envoyant des baisers au public (©Just About TV)

Suite à toutes ces confidences, le temps est malheureusement écoulé et après avoir soufflé des baisers à la salle, Misha doit nous laisser pour se rendre à la Private Session en compagnie des autres guests de la convention. Cet extra est très demandé puisqu’il permet de côtoyer pendant 30 minutes tous les invités en petit comité. C’est l’occasion pour les fans d’échanger en tête à tête avec leurs acteur·ices préféré·es, de leur témoigner leur affection ou encore de leur demander des photos. Tout comme aux photoshoots, certain·es guests étaient tenu·es de garder leur distance avec les fans mais cela ne les a pas empêcher de se plier au jeu des selfies, pour le plus grand bonheur de tou·tes !

Juste après la Private Session avaient lieu les autographes. La séance de dédicaces a vu défiler des centaines de personnes venu·es faire signer des supports en tout genre : du poster officiel de la convention, aux photos prises dans la journée, aux DVD de la série, en passant par des journaux intimes ou des dessins originaux des acteur·ices. Les guests se sont vu·es chacun·e remettre son fanbook réalisé par une personne tirée au sort et qui réunit des petits mots ou attentions à leur égard. Un moment unique immortalisé par le photographe d’ambiance de l’organisme qui laissera un souvenir impérissable aux élu·es.

Ruth pendant sa séance de dédicaces
Ruth pendant sa séance de dédicaces (©FR Conventions)

Une fois les autographes terminés, le répit est de courte durée puisqu’il est l’heure de se préparer pour aller à la soirée qui se déroulera en compagnie de tou·tes les invité·es. Comme à son habitude, People Convention a soigné la présentation des tables en s’adaptant au thème de la série puisqu’on pouvait retrouver des ailes et des plumes d’ange ainsi que des ballons noirs et blancs. La soirée proposait un buffet salé et sucré aux personnes possédant leur ticket d’entrée, ainsi que la présence de tous les guests qui venaient de table en table parler plusieurs minutes avec les fans. Mais ce n’était qu’un préambule puisque la journée n’est pas terminée !

En effet, c’est l’heure du traditionnel concert de Rob Benedict en présence de tous les acteur·ices, à l’exception de Misha. Pour l’occasion, plus de 400 personnes ont répondu à l’appel -sur les 700 de l’événement. D’abord seul en scène, Rob nous interprète quelques unes de ses chansons principalement extraites de son dernier album, Leave The Light On, sorti le 21 janvier dernier et qui était par ailleurs disponible à l’achat dans les stands de la convention. Puis il invite Briana à le rejoindre sur scène et l’actrice nous chante un morceau solo en nous dévoilant sa puissante voix. C’est ensuite au tour de Kim de pousser la chansonnette aux côtés de Rob et elle semble prendre un réel plaisir à le faire, qu’elle communique au public ! Vient le moment de Ruth, qui monte sur scène en faisant une roue ! Il faut dire que Briana et Kim s’étaient semble-t-il pris les pieds dans le tapis… mais il s’avérait que c’était Adam qui s’amusait à faire trébucher ses peti·tes camarades ! Seule Ruth a dévié le piège, en choisissant d’arriver de façon plutôt originale… Visiblement anxieuse, Ruth nous confie qu’elle n’a pas chanté sur scène depuis trois ans et qu’elle préfère débuter par le duo avec Rob que par sa chanson solo. Leur complicité sur scène est évidente -si vous l’ignoriez, Rob et Ruth sont en couple- et tous deux nous offrent un très bel instant au son de Reconnection Blues. Mais que serait Rob sans Richard ? Bien évidemment, voilà que son ami de toujours vient l’accompagner sur deux chansons, dont la comique Je suis très très malade (en français !) qui se termine par un lâcher de micro iconique de la part de Richard ! Enfin, c’est Mark Sheppard qui monte sur scène pour jouer du cajón pendant que Rob chante. Le concert s’achève bientôt, seuls Mark P. et Alex n’auront pas participé, Adam ayant pris le micro très rapidement pour parler au public. Il est 23h30, c’est l’heure de la dernière chanson et le public applaudit chaleureusement Rob et le cast présent. C’est des chansons plein la tête que nous terminons cette deuxième soirée de convention et que nous partons nous reposer pour être d’attaque pour le dimanche.

"Quand je suis très très malade, je vais dans la cuisine et je mange une salade" selon Richard
« Quand je suis très très malade, je vais dans la cuisine et je mange une salade » selon Richard (©Just About TV)
  • Dimanche

Ce matin, nous avons rendez-vous avec Kim et Briana pour le premier panel du jour. Avant de débuter avec les questions du public, les actrices prennent la parole pour nous remercier de nous être levé·es tôt un dimanche matin pour les voir. Elles ajoutent qu’elles ne sont pas très bien réveillées et font mine de faire une sieste dans le canapé ! De plus, elles ont apporté un petit spray à eau pour Fanny afin qu’elle n’hésite pas à leur faire un « pschitt » d’alarme si elles parlent trop pour les interrompre et la laisser traduire. Cela donne une idée à notre malicieuse MC : le garder et s’en servir un peu plus tard sur Mark Sheppard qu’elle sait intenable !

Kim nous expliquant l'utilité du spray à eau
Kim nous expliquant l’utilité du spray à eau (©Just About TV)

C’est un panel très inspirant que Kim et Briana vont nous livrer aujourd’hui. On les interroge d’abord sur la notion d’accomplissement de soi, et notamment dans leur métier d’actrice. Briana pense qu’il est possible de s’accomplir et s’épanouir dans tout corps de métier mais également en tant que femme puisque c’est un challenge d’en être une dans notre société actuelle et c’est pourquoi les femmes doivent se servir de leur cerveau beaucoup plus que les autres. Plus concrètement, par rapport à Supernatural, Briana déclare que c’est dans l’épisode 11 de la saison 13, Breakdown, qu’elle a été le plus fière de son travail pour plusieurs raisons : déjà, parce qu’elle a pu faire des cascades elle-même et ensuite, pour l’état émotionnel de son personnage vu que sa nièce a disparu et qu’elle rompt avec Doug dans les dernières minutes. Lorsque Kim prend la parole, on la sent très secouée et elle s’excuse d’avance si elle pleure car elle n’a dormi que trois heures. Elle évoque sa plus grande fierté : Wayward Sisters. Même si le spin-off n’a pas été commandé par la chaîne et n’a jamais vu le jour, elle remercie le fandom pour y avoir cru et pour continuer de les soutenir car alors que tout le monde a dit « non« , les fans disent « oui« .

Plus tard, Kim abordera le sujet du sexisme dans le métier en réponse à une jeune fille qui lui a innocemment demandé si cela lui était déjà arrivé d’en subir. L’actrice retourne la question en « Quand n’y ai-je pas été confrontée plutôt ? ». Elle nous explique que le sexisme est beaucoup trop courant mais que pour autant elle ne compte pas changer : il ne faut pas chercher la validation car la société est déjà programmée comme ceci et si on rentre dans ce jeu, on n’en sort pas. Elle cite par exemple des propos tenus après des remarques sexistes la mettant en garde que si elle en parle publiquement, sa carrière serait définitivement condamnée.

Panel Kim et Briana
Panel Kim et Briana (©Just About TV)

Une fan revient sur le concert de la veille en félicitant les actrices pour leurs performances. Briana nous raconte qu’elle avait commencé sa carrière sur les planches mais que c’était mal payé et qu’étant tombée enceinte, elle devait gagner plus pour nourrir sa fille. C’est ainsi qu’elle s’est tournée vers la télévision mais elle a toujours voulu être chanteuse depuis toute petite. En jouant dans Supernatural, elle a rencontré le cast qui l’a soutenu dans son projet, dont Rob qui l’a encouragée à chanter et c’est grâce à ce coup de boost que depuis elle fait appel à un coach vocal. Elle nous dit avoir adoré chanter au concert hier soir, tout comme Kim, qui nous explique qu’avant elle est terrorisée à l’idée de prendre le micro et qui a finalement réalisé qu’elle préférait s’éclater et prendre du plaisir en chantant même si elle n’a pas la meilleure voix du monde au lieu de rester tétanisée dans son coin. Briana ajoute que l’avis des autres est toujours secondaire et il faut toujours se faire passer en premier et se faire plaisir. « C’est en sortant de sa zone de confort et en tombant qu’on apprend et qu’on grandit », précise-t-elle.

Le panel est terminé et comme la veille à la même heure de cette DarkLight Con, il est temps pour les fans d’aller aux photoshoots solos des acteur·ices ou à leur meeting-room. Seule différence notoire : une activité proposée par Ruth elle-même, intitulée « The Witching Hour », qui conviait une poignée de fans de s’initier à la sorcellerie. Il faut donc croire que le personnage de Rowena a réellement déteint sur Ruth ! Tout était réuni pour cette séance : rideaux tirés, bougies, planche Ouija et tarot divinatoire. De quoi passionner les intéressé·es présent·es qui seraient bien resté·es plus longtemps à cette initiation, malgré l’heure entière dédiée à cet extra ! Pendant ce temps dans la salle, les jeux et activités s’enchaînent pour faire gagner des photos, autographes ou meeting avec des quiz sur la série, des blind-test, une tombola ainsi qu’un moment karaoké et la répétition de la chanson de clôture que le public chantera aux guests en guise d’au revoir.

Photoshoot solo de Rob dans le décor spécialement conçu pour la DarkLight Con 4
Photoshoot solo de Rob dans le décor spécialement conçu pour la DarkLight Con 4 (©FR Conventions)

Après la pause déjeuner, place au panel Alex et Mark Pellegrino, toujours accompagné de son adorable Frankie. Les deux hommes sont visiblement en forme puisqu’ils n’hésitent pas à chanter un joyeux anniversaire à certain·es fans et nous offriront plus tard quelques moment très drôles. Ainsi, quand on leur demande quel autre titre aurait pu avoir la série, Alex répond « Deux et demi, et Misha » (deux pour Sam et Dean, demi pour Jack, ndlr) ou « Trois oncles sexy » en référence à Sam, Dean et Castiel pour Jack. Mark répond d’abord « Deux mecs » puis « Flanelle » en écho aux chemises que portent tout le temps Sam et Dean ! Il retourne la question à la jeune femme lui ayant posée, qui est prise au dépourvu et qui répond « Super » sans conviction aucune. Mark saute sur l’occasion pour dire « ou Naturel » ! Rires dans la salle bien évidemment. Un peu plus tard, on découvre qu’Alex parle un peu français et que Mark a des notions, lorsqu’ils donnent la créature qu’ils auraient aimé être : Alex choisit d’être comme son personnage puisqu’il est devenu Dieu donc quoi de plus puissant ?? Et Mark répond un léviathan pour se manger soi-même (humour) ou un vampire, ce sur quoi rebondit Alex en français : « tu es mon vampère ». Applaudissements pour ce joli jeu de mots !

Panel Mark Pellegrino et Alex
Panel Mark Pellegrino et Alex (©Just About TV)

A ce sujet, Alex n’hésite pas à taquiner Mark sur le mauvais père de fiction qu’il a été , ce qui donne lieu à un débat sur la paternité de Jack : selon l’interprète de Lucifer, son fils lui a été volé par trois hommes « même pas beaux » dit-il et à cause d’eux, Jack ignorait qui il était. Alex lui répond : « Tu es peut-être mon père mais tu n’es pas ma famille », et sur ce, il se lève et va donner un coup de pied en l’air sur le côté ! Et il le refera lorsque Fanny traduira ses propos en faisant du playback comme si elle le doublait en version française, et en imitant les mêmes gestes que précédemment ! Forcément, Mark réagit et déclare que tout le monde le hue dans la salle et nous encourage à le faire. Bien sûr, le public fait tout le contraire et Mark en joue : « mais si Alex, écoute, tout le monde te hue ! » Un instant très drôle qui atteste de la bonne dynamique et de la complicité des deux acteurs, qui reconnaissent d’ailleurs que « travailler ensemble a été un véritable bonheur« . Dans l’ensemble, ils gardent des bons souvenirs du tournage et Alex confie qu’il voulait vraiment s’intégrer à l’équipe et qu’il a eu droit à de nombreuses blagues lors de son arrivée dans la série. Parmi les autres moments funs dont nous serons témoins, nous aurons Alex qui sonde les fans sur leur appartenance aux maisons de Harry Potter : « Mais qu’est-ce que vous avez tous avec Gryffondor ? Il y a des Poufsouffle quand même dans la salle ?« . Un peu après, une fan venue leur poser une question s’excusera auprès d’eux en avance en disant « Sorry for my english » (« Désolée pour mon anglais« ), ce à quoi les deux acteurs répondent au même moment : « Sorry for my french » (« Désolée pour mon français« ) !

Vous l’aurez compris, nous ne nous serons pas ennuyé·es lors de ce panel fort sympathique ! Lorsque les acteurs quitteront la scène, il sera temps pour les fans d’aller faire les dernières sessions photos du weekend avec les duos et trios du jour tandis que Ruth fera ses solos qu’elle n’avait pas pu faire le matin et que Mark Pellegrino ira à son meeting-room. Alors que dans la salle, nous sommes en stand-by en attendant la suite de la convention après des jeux animés par Fanny et Clémy, voilà que débarque sans prévenir Mark Sheppard, venu faire son panel et qui se fera un plaisir de venir parmi nous faire l’appel dans toutes les rangées et convier les retardataires à prendre place ! L’acteur fait le show à lui tout seul et n’hésite pas à aller taquiner Erik, le vidéaste de l’événement, en lui demandant comment fonctionne la caméra et en se permettant de la déplacer pour suivre les faits et gestes de Fanny sur scène qui l’attend désespérément ! Après cette mise en ambiance, l’acteur finira par rejoindre la scène. Mais Fanny lui montre le spray offert par Kim et Briana et lui dit qu’elle n’hésitera pas à s’en servir s’il ne la laisse pas traduire, ce à quoi Mark rétorque que si elle ose faire ça, il l’aspergera de sa bouteille d’eau posée sur la table ! Par conséquent, Mark décide d’aller s’installer à l’autre bout du canapé et nous déclare que ce comportement est normal de leur part puisqu’ils sont mariés, divorcés, re-mariés puis de nouveau divorcés ! Un spectacle hilarant auquel nous assistons, tant et si bien que nous avons l’impression d’être au théâtre !

Mark Sheppard qui s'improvise caméraman
Mark Sheppard qui s’improvise caméraman (©Just About TV)

Plus sérieusement, Mark tient à remercier les organisateur·ices -notamment Vanessa- et désormais le panel peut commencer ! L’acteur reste malgré tout très en forme dans ses réponses aux fans lorsqu’il réplique du tac au tac à certaines questions qui lui paraissent évidentes comme quand on lui demande « Et si Crowley n’était pas mort ? » et qu’il répond « Eh bien il serait vivant » ou « Et si Crowley n’était pas roi de l’Enfer? » – « Eh bien il ne serait rien« , avant de hurler « Neeeext » pour réclamer la prochaine question ! en parlant d’Enfer, il nous donne sa définition du terme : « l’Enfer, c’est trouver une place de parking ou faire la queue en convention » ! Mais nos zygomatiques ne sont pas près d’avoir du répit puisqu’il interpelle une jeune fille venue lui poser une question sur son cosplay de Castiel : « Qui es-tu ? Constantine ? Columbo ? Oui, ça doit être Columbo, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de fans ici  » (en référence au trench-coat beige, ndlr). Il ajoute même qu’il comprend le choix du cosplay puisqu’il ne doit pas coûter pas grand-chose contrairement à celui de Crowley qui reviendrait plus cher en raison de ses costumes de marque. Une façon humoristique de noter qu’il y a de nombreux fans grimé·es en Castiel !

Sur un ton plus réfléchi, Mark livrera sa vision de son personnage : selon lui, Crowley n’a pas de genre ou de sexualité spécifique et serait par conséquent non-binaire et pansexuel. « It’s all about love » (« C’est à propos de l’amour« ) dit-il. Il termine son panel en prenant le micro pour nous livrer un émouvant discours qui semble vivement l’animer et lui tenir à cœur. Il nous parle du phénomène des conventions : du côté des fans, ces événements permettent de rassembler une communauté autour d’une même passion et de s’y faire des ami·es mais du côté des acteur·ices, ce n’est pas à propos de l’argent ni d’être adulé·es selon lui. Mark atteste qu’il parle au nom de tou·tes les guests de la DarkLight Con 4 en déclarant qu’iels voyageraient n’importe où dans le monde pour nous rencontrer, pour nous récompenser du soutien inconditionnel au cast et à la série auquel iels sont très reconnaissant·es et que c’est leur manière de compléter le cycle : la série donne au public qui le rend bien aux acteur·ices donc ceux·celles-ci viennent voir les fans partout dans le monde en retour. « Sans vous, nous ne sommes rien » affirme-t-il, « nous sommes des fans aussi : les vôtres« . Il s’avoue heureux de pouvoir enfin reconnecter avec le public qu’il aime et nous remercie de partager cet amour et que c’est tout simplement « fantastique d’être de retour« . La salle se lève sous un torrent d’applaudissements mais Mark Sheppard nous fait humblement signe de nous rasseoir. Un moment unique qui touche droit au cœur le public qui acclame l’acteur.

Panel Mark Sheppard
Panel Mark Sheppard (©Just About TV)

Il s’agissait du dernier panel de la DarkLight Con et désormais, c’est l’heure des derniers extras : Private Session et autographes. Comme la veille, les fans s’en donnent à cœur joie pour parler aux invité·es et prendre des selfies avec eux et on en sent certain·es véritablement ému·es de les rencontrer, au point où nous verrons quelques jeunes filles trembler -dont une qui fond en larmes après avoir rencontré Mark Pellegrino- ce qui ne manque pas de toucher les guests qui en sont témoins. Un peu plus tard aux dédicaces, nous assisterons à de très beaux moments, comme une mère venue avec sa fille ou des artistes ayant dessiné les acteur·ices, ou des remerciements de fans qui ont trouvé une source d’inspiration en les guests, ou encore des personnes ayant acheté un cadeau aux invité·es qui pourront le découvrir dans la boîte aux lettres individuelle qui leur est consacrée… En parallèle dans la salle, les activités s’enchaînent avec les enchères, des jeux et même un panel des voix françaises du doublage de Supernatural : Guilaume Orsat qui prête sa voix à Castiel, Julie Dumas qui incarne Rowena, et Constantin Pappas, alias Gabriel. Une séance de dédicaces a ensuite été mise en place pour que le public rencontre les comédien·nes. Pour l’anecdote, tou·tes trois ont eu l’occasion de rencontrer les acteur·ices qu’ils doublaient et ont pu prendre des photos avec eux·elles.

Mark Pellegrino lors de ses autographes
Mark Pellegrino lors de ses autographes (©FR Conventions)

La journée s’achève avec la cérémonie de clôture pour laquelle reviennent nos dix guests qui s’adressent à nous pour la dernière fois : Rob remercie les fans et Paris pour l’accueil ; Briana déclare que c’est bon d’être de retour et qu’elle est très reconnaissante ; Kim nous dit qu’elle nous a écrit un poème en français… qui se révèle être une avalanche de gros mots, ce qui rend hilare la salle et qui choque les autres membres du cast ; Ruth lance au public en français un « Je t’adore et je ne regrette rien » ; Richard se dit très heureux de ne pas comprendre le français pour ce qu’a dit Kim précédemment et il admet qu’il est ravi de reconnecter avec les fans car c’était une très belle réunion pour lui ; Alex avoue que c’est difficile de passer après Richard donc il préfère ne pas dire grand-chose si ce n’est qu’il nous remercie ainsi que le staff ; Mark Sheppard nous avoue qu’il a déjà tout dit à la fin de son panel et qu’il n’en rajoutera pas ; Misha prend la parole en congratulant les Français·es qu’il a trouvé très généreux·ses et chaleureux·ses et dont il aimerait s’inspirer dans la vie de tous les jours car c’est un exemple qu’il aimerait suivre ; Adam ne cache pas sa joie d’être venu dans une « belle ville » rencontrer de « belles personnes » et nous remercie ; et Mark Pellegrino trouve tout le monde incroyable et il aimerait recommencer la convention « dès l’année prochaine, le mois prochain ou plutôt dès demain » dit-il ! Après toutes ces effusions de sentiments, les fans offrent une chanson d’adieu aux acteur·ices, Time of Our Lives de Tyrone Wells, que ceux-celles-ci écoutent avec émotion et filment pour leurs souvenirs. Mark Pellegrino a par ailleurs partagé la vidéo de ce moment en post Instagram. Vanessa et Brice de People Convention montent à leur tour sur scène pour remercier le public d’être venu et tiennent à dire bonne continuation à une membre de leur staff qui quitte l’organisme et libèrent ensuite les guests qui nous disent au revoir pour de bon… Mais ce n’est pas fini car Vanessa annonce ensuite une bonne nouvelle : la DarkLight Con 5 aura bel et bien lieu et la date est déjà scellée aux 8 et 9 octobre 2022. Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, elle nous annonce un guest, puis deux, puis trois, puis… sept ! Nous retrouverons donc Timothy Omundson (Caïn), DJ Qualls (Garth), David Haydn-Jones (Arthur Ketch), Ty Olsson (Benny) mais aussi Rob et Richard ainsi que… Misha !

Cérémonie de clôture de la DarkLight Con 4
Cérémonie de clôture de la DarkLight Con 4 (©Just About TV)

En bref, cette nouvelle DarkLight Con de People Convention consacrée à Supernatural aura été un franc succès : 10 guests, 700 personnes et des centaines de beaux souvenirs pour tout le monde ! L’ambiance était chaleureuse et détendue, les invité·es étaient ravi·es d’être là, bref que demander de plus ? Rendez-vous en octobre pour la cinquième édition !

Lire plus d'articles sur : Supernatural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.