Bilan de saison      Critiques     

Stargirl : l’avis de la rédac’ sur la saison 2 !

La première saison de Stargirl nous avait convaincu·e·s, qu’en est-il de la deuxième ? Voici notre avis.

La saison 2 de Stargirl arrive ce mardi 18 janvier à 20h55 sur la chaîne française Warner TV. Pour l’occasion, on vous fait le débrief de cette salve de 13 nouveaux épisodes.

  • Dans la lignée de la saison 1

Alors que la série avait été renouvelée pour une seconde saison, elle avait également changé de propriétaire. En effet, le show appartenait à DC Universe, d’où sont issus Titans ou Doom Patrol, et bénéficiait de moyens techniques différents que ceux de The CW qui en a racheté intégralement les droits. Pourtant, alors qu’on pouvait craindre quelques changements à l’écran, il n’en est rien et la saison 2 s’inscrit dans la lignée de la première, en termes de visuels, d’effets spéciaux et de casting. Une nouvelle rassurante pour les téléspectateurs qui avaient apprécié la première saison de Stargirl.

  • Des personnages davantage développés

La saison dernière, les personnages nous étaient présentés. Maintenant que nous les connaissons davantage, il est temps de les creuser en profondeur et c’est ce que s’attellent à faire ces nouveaux épisodes. Ainsi, les membres de l’équipe de la nouvelle Justice Society of America vont connaître quelques déboires existentiels qui vont nous permettre de mieux les comprendre : Courtney (Brec Bassinger) et les responsabilités qu’impliquent être une héroïne, Beth (Anjelica Washington) et ses problèmes familiaux, Yolanda (Yvette Monreal) et sa crise de conscience, Rick (Cameron Gellman) et la clémence… Mike (Trae Romano) n’est pas en reste car le demi-frère de Courtney cherche plus que jamais sa place dans cette saison 2 face à tant de super-héros ! Tous deux peuvent bien évidemment toujours compter sur leurs parents, Barbara (Amy Smart) et Pat (Luke Wilson), qui veillent au grain. D’autres personnages -avec ou sans pouvoirs- seront également introduits cette saison et sauront totalement s’intégrer dans la dynamique existante.

  • Des antagonistes plus ou moins méchants

Cette saison, les antagonistes sont plus nuancés que l’année passée. En effet, certain·e·s font leur grand retour comme [SPOILER] Cindy (Meg DeLacy) ou Sportsmaster (Neil Hopkins) et son épouse Tigress (Joy Osmanski) [FIN DU SPOILER] et ne sont pas forcément aussi méchants qu’on s’en souvienne… même si cela dessert souvent leurs propres intérêts ! A l’inverse, on accueille un tout nouvel ennemi : Eclipso (Nick E. Tarabay) qui s’avère le plus terrifiant… lorsqu’il prend les traits d’un enfant (Milo Stein) ! Mention spéciale à l’épisode 11 et sa réalisation en noir et blanc, qui part dans les méandres du subconscient de certain·e·s personnages et dont on doit le dénouement à un protagoniste inattendu.

En bref, cette deuxième saison de Stargirl garde l’esprit de la série et des personnages que l’on a appris à connaître et apprécier précédemment. De plus, la mythologie se développe et nous avons hâte de voir ce que la saison 3, d’ores et déjà annoncée, nous réserve pour la suite.

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Stargirl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.