Bilan de saison      Critiques     

Sissi (TF1) : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Diffusée fin 2021 sur TF1, la série germano-autrichienne Sissi connait un succès certes mitigé en France, mais indiscutable dans son pays d’origine, en Allemagne. On suit l’histoire d’Elisabeth de Bavière, à ses début à la cours de Vienne alors qu’elle devient l’Impératrice d’Autriche connue sous le nom de l’Impératrice Sissi.

Sissi, une femme qui fascine

Figure historique emblématique, l’Impératrice Sissi fascine depuis toujours. Objet de nombreuses œuvres, elle fait notamment l’objet d’une série de film en 1955 très appréciée par le public. Romy Scheider y incarnait le rôle titre et son interprétation reste, des dizaines d’années plus tard, ancrée dans la mémoire collective. Pour Sissi, c’est Dominique Devenport qui campe le rôle de l’Impératrice. La comparaison était inévitable, pourtant, elle ne parait pas nécessaire ou même pertinente. En effet, en 2021, le parti pris est forcément différent de celui des années 50. Les attentes du grand public ne sont pas les mêmes, et donc, les interprétations de Dominique Davenport et Romy Scheider sont évidemment drastiquement différentes. Sissi nous propose une vision plus moderne, certes pas toujours historiquement correcte, mais remise au goût du jour. Dominique Davenport colle physiquement à ce que nous savons de l’Impératrice. Cheveux châtains, yeux marrons, et surtout, elle ne convient pas nécessairement aux standards de beauté. Ce serait mentir de dire que l’actrice est laide, c’est même tout l’inverse, mais ce n’est pas sa plastique qui fait mouche : c’est son charisme. L’actrice occupe toute l’attention dans certaines scènes, et même s’il y a des ratés, on doit dire que, s’il n’y a rien d’exceptionnel dans sa performance, son travail est très satisfaisant. Elle fait une héroïne aussi agaçante qu’attachante, et c’est tout ce que nous attendons de l’interprète de Sissi puisque c’est précisément le sentiment qu’elle suscitait de son vivant.

Dominique Davenport en tant que Princesse Sissi (TF1)

Franz et Sissi, une histoire d’amour ?

L’Impératrice fascine, certes, mais elle n’est pas la seule. La tumultueuse histoire qui la lie avec François-Joseph Ier (aussi connu sous le nom de Franz) fascine au moins tout autant. Souvent romantisé, leur histoire est pourtant complexe et loin d’être saine. Sissi nous romance toujours cette histoire. Certes, les mariages étaient, pour des raisons évidentes, toxiques au XIXème siècle, mais difficile de ne pas être gêné par la tristesse et la douleur qui ressortent de ce mariage. Franz est un mauvais mari, un mauvais père, et s’il semble aussi fasciné que le reste du pays par sa femme, il ne la traite jamais comme il le devrait. La série a largement été commentée pour ses scènes de sexe, et pour cause, elles sont souvent fougueuses (bien qu’elles ne soient jamais vulgaires). Si ces scènes ne nous paraissent pas choquantes, nous ne pouvons que soulever le fait que les deux acteur‧rices de ce couple n’ont jamais l’alchimie que nous attendons d’une telle histoire. Les amours toxiques sont souvent romantisé à la télévision, et souvent ça marche car les deux protagonistes partagent quelque chose d’unique. Ce n’est malheureusement pas le cas ici de Dominique Davenport et François Joseph (Franz) qui travaillent parfaitement bien individuellement mais ne semblent pas parvenir à obtenir cette complicité nécessaire pour qu’une histoire d’amour nous marque et nous émotionne. Or, c’est totalement ce que nous attendions, encore plus avec ce souffle moderne qui a été donné à la série.

Sissi (TF1)

Une reconstitution historique en demi-teinte

Les séries historiques sont légions, et pour cette raison, chacune tente de se démarquer. Qui aura les plus beaux costumes ? Les plus beaux lieux de tournage ? Le meilleur maquillage ? On voit que Sissi a tenté d’être à la hauteur d’autre grosses productions américaines. Les lieux de tournages sont absolument somptueux. Les costumes, eux, sont plus en demi-teinte. Parfois éblouissant, parfois plus cheap ou absolument pas cohérent avec le reste de la mise en scène. La magie opère tout de même et la série sait nous faire rêver le temps de quelques épisodes. Historiquement parlant, la série retrace les grandes lignes de l’arrivée de Sissi à la cours, celles que nous connaissons tou‧tes. Les enjeux politiques sont également présents dans la série mais sont probablement les intrigues les moins bien maitrisés. Pourtant, elles sont presque majoritaires, et ce dès le premier épisode. Mais l’écriture, trop grossière dès qu’il s’agit de politique, ne parvient jamais à nous plonger complètement dans les subtilités de cet aspect de la série.

Sissi (TF1)

C’est un divertissement, et efficace avec ça

Finalement, qu’attendions nous de Sissi ? La série ne se veut pas ultra documenté donc fidèle à l’Histoire avec un grand H. Sissi, c’est avant tout une série pour divertir. Les enjeux politiques sont certes un moyen de rajouter une touche dramatique, mais il n’était pas non plus question, avec Sissi, d’en faire LA raison principale pour regarder. Pour cette série, Sissi, ses difficultés à s’intégrer, puis, sa façon de séduire son mari ont été mises à l’honneur. Les (pas si) nombreuses scènes de sexe ont peut-être choqué une partie des téléspectateur‧rices mais a plu à d’autres et ont probablement également fait le succès de la série. Si le rythme est parfois lent, le format 6 épisodes est parfaitement choisi. Les épisodes aurait parfois pu être un peu plus court, mais ils n’en restent pas moins assez divertissant pour ne pas complètement s’ennuyer.

Pour conclure, Sissi est loin d’être un chef-d’œuvre, mais elle n’est pas une mauvaise série en soit. Plus moderne que les anciens biopic dédiés à l’Impératrice Sissi, elle ne manque malheureusement pas de male gaze et n’est pas toujours bien rythmé. On ne passe pourtant jamais un mauvais moment devant la série qui ne s’érige ni en livre d’Histoire, ni en merveille incontestée. C’est même une très bonne série si ce que l’on cherche est du pur et simple divertissement. Notre note : 3/5.

Lire plus d'articles sur : Sissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.