Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Trickster : on continue ou pas ?

Diffusée dès aujourd’hui sur Canal+, Trickster est une série canadienne initialement diffusée sur CBC. Elle nous raconte l’histoire de Jared (Joel Oulette), un adolescent issue de la communauté indienne qui porte sur ses épaules le poids de sa famille dysfonctionnelle. Série teenage, Trickster se compose de 6 épisodes et la rédac’ de Just About TV vous donne son avis sur le premier épisode. Alors, ça vaut le coup ou pas ?

Lorsque l’on lance le premier épisode de Trickster, on se demande si on ne s’est pas trompé de programme. Nous sommes plongé dans une forêt lugubre où deux personnages visiblement dotés de pouvoir surhumains se battent pour un bébé. Suite à cela, nous faisons un bon dans le temps de 17 ans et faisons la connaissance de Jared, qui est visiblement le bébé que nous avons découvert dans la séquence précédente. Si le personnage a bien grandi, on ne peut pas dire qu’il ai de la chance : ses parents sont divorcés, sa mère est addicte à la drogue, son père a du mal à joindre les deux bouts, et lui est un grand solitaire. Pour aider sa famille, il travaille le soir dans un fast food mais est également contraint de vendre de la drogue. Bref, Jared a définitivement le pack complet de l’adolescent à problème, et si sur le papier son profil n’a rien de très original puisque le paysage télévisuel regorge de personnage de ce genre, on apprécie le contexte dans lequel nous plonge le protagoniste. Loin des grands buildings, dans banlieues branchées ou même des petites bourgades stylées à la Riverdale, nous sommes transportés dans une toute petite ville, le genre où tout le monde se croise et se connait. Les décors nous font comprendre que c’est une ville plutôt pauvre, en bref, la contextualisation est assez réussie. Surtout, elle fonctionne. On peut être lassé de ces mécanismes, mais le charisme et l’écriture du personnage principal font que le travail est efficace.

Toutefois, on sait que la série va nous mener au delà de ça. Au delà du simple adolescent à la famille dysfonctionnelle. Le surnaturel a été inséré dès les premières secondes dans la série, et si pour tout le restant de l’épisode c’est assez discret… Impossible de ne pas craindre que Trickster souffre d’une surcharge d’information. Séparation des parents, trafic de drogue, problèmes scolaires… Tous ces thèmes sont déjà lourds et difficile à traiter correctement. Ajouter à cela une problématique de pouvoirs et de vision surnaturels pourraient apporter un déséquilibre d’autant plus que ce n’est clairement pas ce qui nous a le plus accroché devant l’écran lors de ce premier épisode.

Pour conclure, Trickster ne s’impose dès son pilot comme un chef d’œuvre mais reste efficace et divertissant. Nous sommes sceptiques quand au côté surnaturel qui est apporté, mais peut être que la suite nous réserve de belles surprises ? La seule façon de le savoir c’est de regarder la suite ! Pour rappel, la série est disponible sur Canal+ Séries dès aujourd’hui.

Lire plus d'articles sur : The Trickster

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.