Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – The Stand : on continue ou pas ?

Diffusée sur Starzplay en France et CBS All Access aux Etats-Unis, The Stand est une nouvelle série tirée du roman du même nom de Stephen King (Le Fléau, au français). Elle raconte l’histoire d’un virus fatal à 99,4% et qui a décimé une bonne partie de la population. Ce n’est pas la première fois que le roman est adapté sur le grand et le petit écran – une habitude, pour les oeuvres du Maître de l’Horreur. Récemment, c’était son roman The Outsider qui avait été adapté en série par HBO. Alors, après ce premier épisode de The Stand : on continue, ou pas ?

** Attention, cet article contient des spoilers **

Review Pilot - The Stand : on continue ou pas ?

On nous met tout de suite dans le contexte au début de l’épisode, avec une scène montrant des militaires entrant dans une église, pleine de corps. On apprend alors qu’un virus a tué une bonne partie de la population, avant d’être propulsé dans le passé. Ce premier épisode est d’ailleurs un aller-retour entre le présent et le passé. Une trame pas toujours facile à suivre dans la manière dont l’épisode est construit, sans vraie distinction entre ces deux différentes timelines, pouvant donc rendre le visionnage parfois un peu compliqué. Nous suivons particulièrement trois personnages dans ce pilot : Harold (Owen Teague), Frannie (Odessa Young) et Stu (James Marsden). Harold et Frannie dans leur quotidien alors que le virus vient de tuer leur famille et Stu, visiblement immunisé contre cette mystérieuse maladie et qui tente d’aider les scientifiques à comprendre pourquoi il est immunisé. Si les sauts dans le temps sont parfois un peu difficiles à comprendre, l’épisode reste néanmoins plutôt bien rythmé. Malgré la longueur de ce dernier (environ une heure), nous n’avons pas vu le temps passer tant les évènements de ce pilot sont prenants : nous apprenons à découvrir les personnages, leurs relations les uns avec les autres mais également le début de ce virus qui changera l’humanité. Une thématique à laquelle nous pouvons malheureusement nous identifier avec les évènements de 2020.

Le casting, est lui aussi assez convainquant avec des personnages “typiques” des histoires de Stephen King (pour les connaisseurs). Si Harold semble être un personnage inoffensif aux premiers abords, il s’avère que celui-ci deviendra probablement le “méchant” de l’histoire ou du moins, un personnage beaucoup plus contrasté. Ses excès de colère et son envie de tuer Stu à la fin de l’épisode montre bien qu’il n’est pas psychologiquement stable et qu’il supporte plutôt mal de voir Frannie avec quelqu’un d’autre. Après tout, on comprend dès les premières minutes de l’épisode qu’il a un faible pour cette dernière. La performance de Owen Teague est très convaincante et nous avons hâte d’en voir plus.

Bien entendu, il n’est pas question de faire un comparatif entre le livre original de Stephen King et cette adaptation sur le petit écran. Ce premier épisode, de qualité, nous plonge immédiatement dans l’histoire et nous donne sans aucun doute envie de continuer afin d’en voir plus. A la rédac’, on continue The Stand !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.