Review Pilot – Shōgun : on continue ou pas ?

Vous en avez sûrement entendu parler, Shōgun est la nouvelle série Disney+ dont tout le monde parle. Carrément comparée à Game of Thrones, cette série historique a fait ses début mardi dernier avec deux épisodes sur la plateforme.

Voir les content warnings

Nous sommes en 1600, au Japon. Une guerre civile menace d’éclater lorsque John Blackthorne (Cosmo Jarvis), le mystérieux commandant d’un navire anglais s’échoue sur les côtes d’un village de pêcheur… John devra lutter pour que lui et son équipage ne soient pas tués sur le champs, et devra jouer de ses connaissances pour faire connaître sa valeur auprès du seigneur Yoshii Toranaga (Hiroyuki Sanada). Shōgun, est une adaptation du roman du même nom de James Clavell, l’écriture de ce premier épisode est réussie : bien que les personnages soient assez nombreux (comme souvent dans une série historique), nous ne sommes jamais perdu et nous parvenons assez vite à les cerner.

Mais l’écriture ne fait pas tout et ça, Shōgun l’a très bien compris. En fait, on comprends dès les premières images que la chaîne a été ambitieuse et s’est donnée les moyens de l’être. L’esthétique générale de la série est époustouflante. Les décors, les paysages, les costumes, les maquillages, tout est parfaitement exécuté. On sent qu’il y a une réelle envie de rendre l’ensemble cohérent, esthétiquement certes, mais aussi dans l’exécution. Détail qui a son importance : l’intrigue se passe au Japon, donc les japonais parlent japonais, pas anglais. Nous savons que les facilités scénaristiques sont nombreuses quand il s’agit de la langue, mais Shōgun fait exception. Une exception qui paie.

Pour conclure, le premier épisode de Shōgun, fonctionne, il éblouie même grâce à son esthétique. Il intrigue grâce à son écriture. Finalement que demander de plus ? C’est un sans faute, tout simplement, donc nous continuons avec plaisir l’aventure !

Lire plus d'articles sur : Shōgun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.