Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Only Murders in the Building : on continue ou pas ?

Nouvelle série originale Hulu, Only Murders in the Building a été mise en ligne le 31 août dernier sur le site de streaming américain et raconte l’histoire de trois voisins : Charles-Haden Savage (Steve Martin), Oliver Putnam (Martin Short) et Mabel Mora (Selena Gomez) passionné·e·s de True Crime (histoires d’affaires criminelles réelles) qui se retrouve à enquêter sur la mort mystérieuse d’un de leurs voisins. Disponible sur Disney+ en France, qu’a pensé la rédac’ de ce premier épisode ?

** Attention, cet article contient des spoilers ! **

Pour un premier épisode d’une trentaine de minutes, Only Murders in the Building fait un excellent travail pour poser le contexte de l’histoire et nous présenter ses trois personnages principaux. Dès les premières minutes, nous sommes introduits à Charles, Oliver et Mabel avec chacun·e leur propre narration et leur propre point de vue sur la vie à New-York. Si leur première altercation à l’écran n’est pas très joyeuse, nous comprenons dès la scène de l’ascenseur que chaque détails comptera pour la suite de l’histoire, notamment avec ce cut insistant sur le sac plastique de l’homme au téléphone lorsqu’il sort de l’ascenseur.

Only Murders in the Bulding

Ce qui réunira ensemble ces trois personnages, c’est bien leur amour pour le True Crime puisqu’iels se rendent compte, le soir du meurtre, qu’iels écoutent le même podcast sur des affaires criminelles. Au rythme dynamique, ce premier épisode ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer : entre l’enquête pour savoir qui a tué leur voisin et des petites intrigues nous permettant d’en apprendre plus sur eux, nous n’avons pas vu les trente minutes passer.

Ce premier épisode est prometteur, car il introduit un jeu entre la série et lae téléspectateur·rice qui cherchera forcément des indices petit à petit, nous poussant alors à essayer de résoudre le mystère en même temps que les personnages principaux.

Il est difficile de ne pas faire le parallèle entre Only Murders in the Building et le boom grandissant de la mode du True Crime : en effet, il s’agit d’un sujet de plus en plus apprécié par les spectateur·rice·s, notamment sur internet via les chaînes YouTubes ou podcast dédié·e·s ; la réflexion de la policière face aux trois voisin·e·s lorsqu’elle comprend qu’iels sont fans de True Crime était d’ailleurs assez drôle et est probablement réaliste, puisque des personnes aiment tellement ce sujet qu’elles en viennent à faire leurs propres enquêtes : c’est quelque chose d’assez courant et que l’ont peut beaucoup voir, notamment sur le forum anglophobe Reddit avec des communautés fans de True Crime qui enquêtent sur des affaires de meurtres irrésolues connues dans le monde entier.

Bien entendu, la révélation de fin vous donnera envie de lancer le deuxième épisode puisque nous voyons sur l’écran de veille de l’ordinateur de Mabel que celle-ci connaissait en réalité la personne décédée… elle qui semble assez discrète sur sa vie privée, nous nous demandons encore plus à la fin de ce premier épisode quels sont les secrets qu’elle veut cacher.

Pour conclure, ce premier épisode de Only Murders in the Building est très efficace et saura ravir les fans de comédies policières. Avec trois épisodes déjà disponibles depuis son lancement sur Disney+ une chose est sûre : nous, on continue !

Lire plus d'articles sur : Only Murders in the Building

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.