Review Pilot – Le Renard : Prince des voleurs,  on continue ou pas ?

Découvrez l’univers de Jack Dawkins, Le Renard : Prince des voleurs, mêlant chirurgie, criminalité et amour. L’aventure commence ici !

Voir les content warnings

Portée par Thomas Brodie-Sangster (Game of Thrones, Le Jeu de la Dame), David Thewlis (Harry Potter) et Maia Mitchell (The Fosters, Good Trouble), Le Renard : Prince des voleurs (ou Artful Dodger en anglais), suit les aventures de Jack Dawkins, le fameux Renard de Oliver Twist, écrit par Charles Dickens. Ancien pickpocket reconverti en chirurgien, il jongle entre deux mondes diamétralement opposés : celui du crime… et de l’amour ! 

Envoyé en Australie, colonie de l’Empire britannique, Jack se laisse charmer par l’intrigante Lady Belle, la fille du gouverneur qui aspire à devenir la première femme chirurgienne du pays. De quel côté son cœur va-t-il basculer ? Celui du vol, ou de la médecine ?

Attention âmes sensibles, Artful Dodger est très graphique : on ne marche pas dans les pas d’un chirurgien pour rien. Au programme ? Opérations à cœur ouvert, ou presque.

Si vous aimez l’ambiance Pirates des Caraïbes, vous serez servis ! Chaleur insupportable, territoire dirigé par un Gouverneur, corset et grandes robes, contre criminels condamnés à la pendaison… vous retrouverez tous les ingrédients pour un héros facétieux et un amour impossible au sein des Colonies anglaises.

Jack Dawkins est aussi irrésistible qu’attachant, joué avec brio par Thomas Brodie-Sangster. Son arrogance va de pair avec son talent, qui vient vite se heurter à la détermination et au féminisme presque anachronique de Lady Belle. Bref, une dynamique qu’on a déjà vue 100 fois, mais qui nous fait mordre à l’hameçon.

La bande son est étudiée, les prises de vues pendant les jeux de cartes rafraîchissantes et on se laisse prendre au jeu de cette médecine-spectacle très demandée à l’époque. L’intrigue avance et on ne sait pas si on préférerait que le fameux Renard reste sur le droit chemin ou reprenne sa vie de crimes…

En conclusion, ce premier épisode de Le Renard : Prince des voleurs plaira aux fans de séries historiques. Entre mystère, méfaits et tension sexuelle, la série promet de nous faire passer un merveilleux moment !

Lire plus d'articles sur : Artful Dodger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.