Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Jeune et Golri : on continue ou pas ?

Jeune et Golri est la nouvelle série OCS Signature présentée lors du festival Séries Mania. Comédie avec pour arène le stand-up, la série nous raconte l’histoire de Prune, stand-uppeuse de 25 ans qui fera la rencontre de Francis, 46 ans. Elle est immature et n’a aucun désire de maternité et lui… est déjà père d’une petite fille. Et pas marrante du tout avec ça.

Créée et écrite par Agnès Hurstel, réalisée par Fanny Sidney mais aussi avec Léa Domenach au scénario, Jeune et Golri est une comédie rafraichissante, féministe, mais surtout, réussie. Première série par et avec Agnès Hurstel qui nous vient directement de la scène du stand-up, la série suit donc l’histoire de Prune (Agnès Hurstel), jeune femme pétillante qui peine à trouver l’inspiration pour ses sketchs sur scène. Sans attache et sauvage, elle fait la rencontre de Francis (R. Jonathan Lambert), parfait en tous points si ce n’est… qu’il a une fille de 6 ans. Prune se retrouve alors belle-mère malgré elle. Sans aucun désir de maternité, elle fera finalement de cette situation cocasse le sujet de son spectacle, le tout, sans le dire à Francis.

Décrite par sa créatrice comme une comédie populaire, Jeune et Golri parvient naturellement à imbriquer le stand-up dans tous ses ressors scénaristiques sans pour autant que le ressors devienne lourd. Par ailleurs, pour celles et ceux qui ne sont pas familiers à cet univers, la série est une porte d’entrée toute trouvée. Avec notamment la présence de Paul Mirabel, stand-upper bien connu des scènes françaises, Jeune et Golri nous montre déjà dans ce pilote plusieurs réalités du stand-up. Les hauts, mais aussi les bas, puisque l’épisode s’ouvre sur Prune après son passage sur scène, loin d’être convaincant. Mais le stand-up, même s’il est au cœur de la série, n’est pas tout ce qui fait de la série ce qu’elle est. En effet, ce pilote affirme également des convictions féministes, et défend des valeurs comme l’amitié et tout simplement l’amour. Bref, un condensé de positivité qui ne manque pas de nous faire réfléchir.

En bref, Jeune et Golri c’est LA comédie de la rentrée qui donne la pêche, une série intergénérationnelle qui convainc dès son premier épisode et nous donne assurément envie de découvrir la suite. La série sera diffusée dès aujourd’hui sur OCS Max à 21H05 et les épisodes seront bien sûr disponibles à la demande. Découvrez également notre interview de l’équipe de la série réalisée à l’occasion du festival Série Mania.

Lire plus d'articles sur : Jeune et Golri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.