Critiques      Review Pilot     

Review pilot : Hard Sun, on continue ou pas ?

Ce samedi 6 Janvier, la BBC lançait sa nouvelle série policière, Hard Sun, par les créateurs de Luther (dont la saison 5 est attendue prochainement). Avec Jim Sturgess et Agyness Deyn.

Notre avis sur le pilote.

 

Hard Sun se déroule dans un Londres apocalyptique, dans un monde où il ne reste plus que 5 ans à vivre aux humains. Le pitch de départ, pour une série policière est plutôt prometteur et novateur.

A l’image de la précédente série de Neil Cross, Luther, la réalisation est épurée et soignée. Un soin particulier est apportée à la mise en scène et c’est probablement le point fort de la série.

Concernant ses personnages, rien de bien nouveau sous le soleil : deux flics que tout oppose qui vont, contre toute attente (…) très bien s’entendre et poursuivre leur enquête ensemble. L’un comme l’autre semblent cacher un lourd passé (là encore c’est du jamais vu) qui va probablement venir entacher le bon déroulement de l’enquête. Elaine Renko (Agyness Deyn) est mère d’un fils psychopathe placé en institut spécialisé et Charlie Hicks semble mener une double vie et est soupçonné d’avoir tué son ancien partenaire. Des intrigues secondaires plus ou moins originales qui permettront au spectateur de rester accroché.

Les deux inspecteurs vont donc enquêter sur un sombre projet, “Hard Sun”, mis en place par le gouvernement britannique afin de mettre en avant l’extinction de l’espèce humaine. C’est sur cette partie que Hard Sun devrait tirer son épingle du jeu. Ainsi, le MI-5, bien que conscient de la fin de l’espèce, va devoir tenter de récupérer le support USB sur lequel se trouve le projet Hard Sun, afin d’empêcher la panique générale de la population. Certaines personnes ayant déjà eu vent de la nouvelle, cela a provoqué des réactions indésirables (suicide, etc.)

Mais, sur ce pilote, Hard Sun semble dépassée par son concept pourtant intéressant, en ne montrant la réaction que des quelques personnes, présentées comme des illuminées, face à la terrible nouvelle. On peut espérer que la suite de la saison (il reste 5 épisodes) saura développer davantage le côté psychologique qu’une telle nouvelle peut provoquer chez tout un chacun.

Conclusion :  alors oui, on continue Hard Sun, mais avec quelques espérances. Car si la série ne parvient pas à gagner en ampleur et en réflexion, elle risque de ne pas perdurer aussi longtemps que son illustre aîné, Luther.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.