Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – Godfather of Harlem : on continue ou pas ?

La série débarque dès aujourd’hui sur Starzplay en France après sa sortie plus tôt aux Etats-Unis, Godfather of Harlem se sera faite attendre ! En effet, cette série qui nous plonge dans le Harlem des années 60 met en scène Forest Whitaker, inoubliable dans le film Le Majordome, dans la peau d’un gangster sortant de prison. Inspirée de faits réels, cette série est forte prometteuse sur le papier, mais que vaut elle vraiment dans les faits, et surtout, est-ce que son pilot est convaincant ?

Vraiment très rapidement, ce premier épisode impressionne grâce à son casting. Ce n’est pas tellement une surprise lorsque la tête d’affiche est Forest Whitaker, mais il n’empêche que dès le pilot, l’acteur crève l’écran sous les traits de Bumpy Johnson. Nous n’avons pas besoin d’en voir plus pour savoir que l’acteur saura porter le rôle de bout en bout sans problème. Tout au long de ce pilot, le personnage nous présente un panel impressionnant d’émotions qui dévoilent donc très (trop ?) la complexité du personnage. Nous avons peut-être même l’impression d’en voir trop dès le départ et cela inquiète un peu pour la suite. Reste-t-il des cartes à jouer sur ce personnage ? Peut-il encore nous surprendre ? Nous espérons que ce sera le cas. Nous avons toutefois bon espoir car la série ne repose pas seulement sur les épaules de Forest Whitaker et de son personnage. D’abord, le reste du casting est également très impressionnant : Vincent D’Onofrio (Daredevil) incarne l’antagoniste Vincent Gigante alors que l’interprète de l’inoubliable Gustavo Fring dans Breaking Bad, Giancarlo Esposito, campe le rôle du prêtre Powell (existe-t-il un rôle que Giancarlo Esposito ne sache incarner à la perfection ?). Un casting quatre étoiles qu’il est clairement satisfaisant de voir évoluer à l’écran. Les dynamiques entre personnages sont un atout indéniable de cet épisode et nous avons hâte de les voir évoluer au fil des futurs épisodes.

En ce qui concerne l’histoire de manière générale, l’aspect mi historique mi fiction est parfaitement gérée. Godfather of Harlem est une série inspirée de faits réels et la présence, notamment de Malcolm X (Nigel Thatch) au coeur de l’intrigue est très intéressante. Pour autant, le rythme et la construction de l’épisode sont propre aux fictions du même genre. Avec une réalisation mesurée et calibrée, ce premier épisode nous fait très facilement pensé à un film. Regardez-le sur grand écran, l’effet est garanti ! Si nous sentons une inspiration Scorsesienne, il est également certain que la série a une identité qui lui est propre qui sera amenée à s’affirmer au fur et à mesure.

Pour conclure, Godfather of Harlem débute avec un très bon premier épisode. Un casting solide et une réalisation impeccable ont su nous convaincre même si nous avons un peu peur d’en voir trop dès le départ, c’est une série qui mérite définitivement qu’on lui laisse une chance. On continue avec beaucoup d’intérêt ! Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore convaincu.es, découvrez un extrait exclusif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.