Critiques      Review Pilot     

Review Pilot – En Thérapie : On continue ou pas ?

La série française En Thérapie, adaptation de la série israélienne BeTipul, a diffusé son premier épisode le 4 février dernier sur ARTE, premier épisode d’une longué série puisque cette première saison en compte 35, chacun allant de 20 à 35min ; qui sont d’ailleurs déjà tous disponibles gratuitement sur le site d’Arte jusqu’en juillet 2021.

On y suit le Dr Philippe Dayan, un psychanalyste incarné par Frédéric Pierrot, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. Il suit chaque semaine 5 patients, Adel, Ariane, Camille, Léonora et Damien, et voit lui-même sa contrôleuse (comprendre sa psy), Ester, chaque vendredi.

Cette série a déjà été adaptée dans au moins 14 pays, il était donc temps que l’on ait notre adaptation maison !
Chaque épisode nous présente une séance de psychanalyse, du lundi au vendredi, et on commence donc ce lundi 16 novembre 2015 avec Ariane, chrirugienne, incarnée par Mélanie Thierry, en pleurs au cabinet. Elle vient de passer 48h au bloc opératoire pour sauver des victimes des attentats qui ont eu lieu le 13, mais est-ce vraiment ce qui la chagrine ?
On découvrira petit à petit au fil de la séance que sous un problème, il y’en a parfois des millions, avec tout autant de causes et d’effets.

On est forcément d’abord une peu déstabilisés devant cet épisode. Il n’y aura aucune action, juste deux personnages, et il ne se passera en soi pas grand chose à l’écran puisqu’on aura juste un dialogue, et un récit des évènements que vient de vivre cette jeune femme, ainsi que son ressenti. Entre vie professionnelle, héroïsme et vie privée, on cernera en quelques instants assez bien les enjeux de cette séance de psy.

Il y aura toutefois un élément surprenant, nous amenant à reconsidérer notre approche vis-à-vis de ce duo patient-psy, et c’est probablement pour définitivement accrocher le spectateur puisqu’on est face à 25min de dialogue, et l’action ne se passe pas tant à l’écran que dans nos têtes, à nous imaginer ce que nous raconte Ariane.

N’ayant vu ni la série d’origine, ni aucune de ses adaptations, on ne peut avoir qu’un avis sur le matériel brut qu’est En Thérapie et, sans être passionant puisque l’on a droit entre autre à une histoire quelque peu banale de couple, le décor des attentats relève le niveau et nous rend curieus.e.s quant à la suite.
Il est évident que vu le format, tous les épisodes ne seront pas égaux et chaque patient.e sera plus ou moins intéressant.e suivant nos goûts, néanmoins on arrive à être touché par cette jeune femme et ce qu’elle vit.
On continue !

Lire plus d'articles sur : En thérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.