Percy Jackson et les Olympiens : l’avis de la rédac’ sur la saison 1

La tant attendue Percy Jackson et les Olympiens a créé un véritable ras-de-marée sur nos écrans, et avec elle, la promesse d’une adaptation fidèle de l’univers de Rick Riordan. La série a-t-elle réellement relevé le défi ? Découvrons-le ensemble.

Voir les content warnings
SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.

La saison 1 de Percy Jackson and the Olympians nous plonge dans un monde où la mythologie grecque s’entremêle avec notre réalité quotidienne. Elle suit les péripéties de Percy Jackson (Walker Scobell), un demi-dieu et surtout héros malgré lui. Dès les premières minutes de l’épisode 1, on nous promet une aventure palpitante à la découverte de la Colonie des Sang-Mêlé, des dieux très capricieux, et des monstres terrifiants (mais tout public, car c’est toujours Disney, ne l’oublions pas.)

Un casting impeccable

Leah et Walker dans les rôles d'Annabeth et Percy dans le jeu de Capture l'étendard
© Disney + / Percy Jackson

Le casting de la série mérite tout d’abord d’être salué ! Walker Scobell incarne avec brio le personnage de Percy. Il capture parfaitement son sarcasme et son impertinence, caractéristiques du héros dans les romans. On a l’impression qu’il est sorti directement des pages des livres, et son évolution au fil de la saison est remarquable (et bien remarquée, puisque l’acteur a fait une belle poussée de croissance durant le tournage.)

De son côté, Leah Jeffries, dans le rôle d’Annabeth, nous a également impressionné·es. Son assurance à l’écran la fait paraître presque plus vieille qu’elle ne l’est, et elle parvient à montrer à la fois la vulnérabilité et l’intelligence du personnage. Son interprétation est toute en nuance et présage une jolie romance slowburn entre les personnages principaux.

Aryan Simhadri apporte une fraîcheur bienvenue au personnage de Grover, qui n’est plus réduit au boutentrain de la bande. Les acteurs secondaires sont également convaincants, et l’on se prend presque à ne pas vouloir que la série suive trop fidèlement les livres, tant la confiance envers Luke (Charlie Bushnell) est palpable.

 

Rester fidèle aux livres ou ne pas rester fidèle…

Le trio Grover, Annabeth et Percy se faisant un câlin à la fin de l'été, se promettant de se retrouver dans 1 an
© Disney + / Percy Jackson

Telle est la question !

La série se démarque des films précédents en étant bien plus proche du roman original, ce qui ravira les fans de la saga. Cependant, elle prend également des libertés qui pourraient surprendre tant les lecteurs que les non-lecteurs, notamment avec la quête pour retrouver l’éclair et sa résolution après le solstice. 

De jolis clins d’œil sont parsemés çà et là, et il faudra tendre l’oreille (ou ouvrir grand les yeux) pour déceler les références aux futurs tomes, comme l’arbre de Thalia ou les personnages Bianca et Nico au Casino, ce qui pourra relancer les fans les plus ardus dans des théories à n’en plus finir.

 

Entre tension et émotion

Sally et Poseidon et leur relation tumultueuse
© Disney + / Percy Jackson

Un point noir de la série réside dans le découpage de ses épisodes, souvent trop courts. Cela crée une montée en pression qui retombe bien trop rapidement, laissant parfois le spectateur sur sa faim. 

Les combats, bien qu’esthétiques et précis, sont souvent trop rapides, même pour une série destinée principalement aux jeunes. 

Cependant, les relations entre les dieux et les mortels, notamment entre Poséidon (Toby Stephens) et Percy, sont empreintes de nostalgie, d’amour et de non-dits, offrant des moments émouvants et profonds malgré leur rareté. On se surprend à vouloir croire à l’histoire d’amour interdite entre le dieu de la mer et Sally Jackson (Virginia Kull).

En conclusion, la première saison de Percy Jackson et les Olympiens réussit brillamment à capturer l’esprit des livres tout en apportant sa propre touche. Malgré quelques défauts, notamment dans le rythme des épisodes, la série parvient à nous immerger dans un univers riche en mythologie et en aventures. Avec une adaptation du tome 2 (La Mer des Monstres), déjà annoncée, nos attentes sont élevées, mais notre petit doigt nous dit que la série saura les combler ! 

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Percy Jackson and the Olympians

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.