Bilan de saison      Critiques     

Marvel’s What if…? : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

What If… ? a ouvert cette année la voie pour les séries d’animation made in Marvel Studios. Découlant des récents évènements de la franchise mère, la saison 1 se concentre sur les univers parallèles du MCU. Le premier épisode, sur Peggy Carter, nous avait totalement conquis.es. Quant est-il du reste de la saison ? Réponse ci-dessous.

SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.
  • Une grande liberté de mouvement

what if scarlet witch wanda zombie marvel

© Disney + / What if…?

En puisant directement dans les comics et en s’éloignant (parfois) du chemin tracé par l’Univers Cinématique Marvel, What if…? offre aux fans des histoires originales et souvent plus adultes.

Ce concept de « et si…? » est puissant, et infini. La grande force de la série repose évidemment sur les interprètes originaux des personnages, dont la plus grande majorité a pu revenir pour prêter sa voix. Quand ce n’était pas possible, des doubleurs de talent ont repris le flambeau pour assurer un jeu sans accroc. On ne remarque presque pas que nos héros préférés ont changé de tonalité !

Les épisodes qui sortent vraiment du lot sont le cinquième et le huitième.

Du côté de l’épisode 5, un virus zombie a pris possession de la planète et seulement une poignée de super-héros en est ressortie vivante. C’est une histoire difficile à regarder qui joue sur la tension et la nostalgie et qui réserve quelques surprises. C’est également l’épisode le plus sanglant avec des morts pour certaines rapides et choquantes. Des effets que le studio Marvel peut se permettre uniquement par le biais de l’animation.

Finalement, l’épisode 8 est le plus important puis qu’il change la donne de la saison. On renoue avec Natasha Romanoff dans une réalité où les Avengers ont échoué. Seule sur Terre avec Clint Barton, elle cherche à échapper à l’armée d’Ultron. Cette histoire et ingénieuse et touchante sur sa fin, et ne manquera pas de réjouir les fans de l’espionne ou du film Black Widow. Ce personnage a encore tellement de potentiel !

Si tous les épisodes précédents semblaient indépendants des uns des autres, Ultron et sa soif de destruction les relient tous par un fil narratif meurtrier. Dire qu’il aurait pu se débarrasser aussi facilement de Thanos !

  • Un concept qui s'essouffle

what if thor captain marvel saison 1

© Disney + / What if…?

Les épisodes cherchent à se renouveler, mais tombent parfois dans le même schéma, ce qui est dommage. Finalement, chaque partie est assez inégale. Certains épisodes sont de véritables courts-métrages et nous emmènent dans un monde inconnu alors que d’autres se calquent bien trop sur les histoires que nous connaissons déjà et finissent par faire redite.

Ainsi, tous les épisodes ne sont pas mémorables, notamment les épisodes 6 et 7, centrés respectivement sur Killmonger et sur Thor. Le premier est très prévisible, puis que nous connaissons déjà le passif du méchant de Black Panther. Il est difficile de voir (encore et énième fois) Tony Stark mourir. Il semble qu’Iron Man ne soit sain et sauf dans aucun univers, même en version animée.

De même pour l’épisode où Thor n’a jamais grandi avec Loki. Le personnage est le même que dans le premier film éponyme Thor, un ado de 15 ans dans le corps d’un dieu de 1500 ans. Si on a plaisir à retrouver les excellents personnages de Jane et Darcy, le déroulement de cette histoire semble retomber comme un soufflet après des épisodes forts en rebondissements (mention spéciale pour Captain Marvel qui rehausse le niveau). On s’était habitué.es à des batailles héroïques et des tiraillements moraux et on se retrouve avec une fête façon Projet X asgardien avant le dénouement de la série. Cela rompt totalement le rythme installé. 

  • L'émotion au rendez-vous

what if marvel saison 1 docteur strange supreme

© Disney + / What if…?

Malgré quelques couacs, What If…? reste une très bonne série. C’est d’ailleurs pour cela que la rédaction l’a nommée au Just About TV Awards 2021 !  Les épisodes arrivent à taper là où ça fait mal et on s’attache rapidement à des versions de personnages que nous ne connaissions pas vingt minutes auparavant.

En tête se trouvent évidemment les apparitions de T’Challa, interprétée une dernière fois par le regretté Chadwick Boseman. Par sa voix uniquement, il a su capter l’essence même de Star Lord et lui insuffler l’esprit de Black Panther.

On ne pourrait pas parler d’émotions sans mentionner le déchirant épisode 4. Si certaines autres histoires se finissent plus ou moins mal, elles apportent également une once d’espoir pour des jours meilleurs. Ce n’est pas le cas pour l’épisode de Docteur Strange. La morale (si morale il y a) est fataliste, étouffante. Le spectateur se sent impuissant face à la décision du Gardien. Encore une fois, Benedict Cumberbatch, l’interprète de Stephen Strange, se surpasse.

C’est dans ce même esprit que se finit cette saison 1, avec l’impression douce-amère de ne pas pouvoir donner de seconde chance à des héros qui pensaient faire le bien. Sauver l’univers est un travail bien ingrat.

Sans être notre série Marvel préférée de l’année, What if…? se montre audacieux dans ses choix et ouvre de belles possibilités. Cela tombe bien puisque la série d’animation a été renouvelée pour une saison 2 ! Qu’est-ce que le Watcher/Gardien nous réserve maintenant ? L’avenir et le multiverse nous le dira !

Notre note :

Lire plus d'articles sur : What If...?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.