Bilan de saison      Critiques     

Mare of Easttown : l’avis de la rédac’ sur la mini-série !

Mare of Easttown, diffusée l’année dernière sur HBO et en US+24 sur OCS fait son arrivée sur Canal+ ! Pour l’occasion, découvrez notre avis sur la mini-série nominée aux Golden Globes !

Voir les content warnings

Après Sharp Objects ou plus récemment The Undoing, HBO revient avec un tout nouveau thriller policier. Après Amy Adams et Nicole Kidman, cette fois c’est Kate Winslet qui portera cette nouvelle série : Mare of Easttown. Elle campe le rôle Mare, une détective hantée par son passé, autant personnel que professionnel. La série nous plonge dans une petite bourgade déjà secouée par la disparition d’une petite fille que Mare n’a jamais réussi à retrouver. Mais tout devient plus compliqué lorsqu’une autre jeune fille est retrouvée morte. Mare se retrouve alors obligée de faire équipe avec Colin Zabel (Evan Peters), un détective certes charismatique et reconnu, mais dont Mare se serai bien passé…

Mare of Easttown est une série créée et écrite par Brad Ingelsby (The Way Back, American Woman…). A la réalisation nous retrouvons Craig Zobel (Westworld, The Leftovers…).La série a notamment gagné 4 Emmy Awards dont le prix de la meilleure actrice dans une mini-série pour Kate Winslet. Aux Golden Globes, l’actrice remporte ce même prix. La série était nominée dans la catégorie meilleure mini-série.

Après une diffusion sur OCS, la série est diffusée dès aujourd’hui sur Canal+. Pour l’occasion, découvre l’avis de la rédac’ sur la mini-série policière multi-primée !

  • Un thriller efficace

Sur le papier, Mare of Easttown n’est rien d’autre qu’une série policière comme nous en avons déjà vu, avec l’atout de Kate Winslet au casting. Pourtant, la série se démarque très vite. L’ambiance de la série est très singulière. La création de l’atmosphère est intelligemment réfléchie et travaillée. On a étrangement cette impression de connaitre, nous aussi, le petite ville d’Easttown. Le pilot nous dépeint cet endroit avec tant de finesse que nous sommes captivés. Le fait d’être complètement plongé dans la série est indéniablement un atout non négligeable. Le but d’un thriller, c’est de nous scotcher au fauteuil sans que nous ayons envie de nous en décoller avant de connaître la fin. En ça, toute la série excelle. L’enquête est passionnante, nous cherchons à savoir, avec Mare, qui est derrière tout ça, mais aussi et surtout si les deux affaires sont liées. Contrairement à beaucoup de série policière, on ne part pas du principe que deux affaires qui ont lieu dans la même petite ville sont forcément liées et rien qu’avec ce détail, l’enquête à un autre enjeu et on y trouve un certain intérêt.

Tout en utilisant des ressorts scénaristiques que nous connaissons, Mare of Easttown sait très bien se démarquer : avec une réalisation impeccable, un scénario superbement ficelé et un acting de grande qualité, la série est remarquable. Quand beaucoup de série comptent sur leurs cliffanghers pour être addictives, Mare of Easttown les utilise simplement pour nous convaincre juste un peu plus de rester pour l’épisode d’après, mais en vérité, nous nous étions décidé bien avant le fermé de rideau.

  • Des personnages humains

Aujourd’hui, ce qu’on attend dans une série c’est aussi et surtout des personnages bien écrits. Des personnages auxquels on peut s’attacher ou même des personnages que l’on peut détester. Un bon scénario c’est bien. Mais il faut que l’écriture des personnages suive. Et c’est le cas dans Mare of Easttown. Plus qu’un thriller efficace, la série dresse également le portrait de personnage touchants, et plus particulièrement celui de femmes, de mères. Evidemment, Mare est centrale et pour cette raison la relation avec ses enfants l’est tout autant. On apprend assez tôt dans la série que son fils est décédé suite à un suicide. Il laisse derrière lui un fils dont Mare a la responsabilité. Sa fille, plus jeune, est une adolescente sensible mais avec beaucoup de caractère. Les relations mères/filles sont compliquées. On ne peut pas dire que la confiance règne. Sous le même toit que tout ce petit monde vie également la mère de la détective. En bref, on suit principalement une famille qui peine à se reconstruire, mais qui essaie du mieux qu’elle peut.

Ce sont ces personnalités, toutes très riches et intéressantes, qui rendent la série encore plus authentique. L’accent est clairement mis sur les relations mère/enfants, que ce soit avec Mare ou avec des personnages plus secondaires comme Lori (Julianne Nicholson) ou Dawn (Enid Graham). On explore le côté inconditionnel de l’amour maternel, un thème qu’on connait peut-être bien mais qui ne n’ennuie jamais vraiment s’il est exploité correctement. Dans Mare of Easttown, on sent une sensibilité, une intimité unique, quelque chose de personnel que nous ne verrons qu’une fois.

 

mare of easttown

Mare of Easttown est un thriller efficace, qui excelle autant sur le plan de la réalisation que dans celui de l’écriture. C’est exactement ce que nous attendons d’un thriller policier, et même plus encore. On salue particulièrement le travail de Kate Winslet, exceptionnelle, touchante, poignante.

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Mare of Easttown

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.