Bilan de saison      Critiques     

La Promesse (TF1) : l’avis de la rédac’ sur la mini-série !

En ce début d’année 2021, TF1 a misé sur le bon cheval côté fictions puisque La Promesse affiche d’excellentes audiences avec une moyenne de 7 millions de téléspectateurs sur les 6 épisodes diffusés. La mini-série d’Anne Landois est composée de 6 épisodes de 52 minutes et met en scène Sarah (Sofia Essaïdi), une capitaine de police qui enquête sur la disparition d’une fillette.

  • Une ambiance sombre et prenante
La promesse (TF1) La série avec Sofia Essaïdi est-elle inspirée d'une  histoire vraie ?

Avec sa réalisation sombre, La Promesse tente de s’inscrire dans la lignée des polars nordiques : de très beaux plans de paysages tels que la forêt des Landes et l’océan Atlantique, une ambiance grave passant par un sujet sérieux (l’enlèvement d’enfants et la pédophilie) et des personnages bruts et imparfaits. Dès le départ, nous comprenons que l’enjeu est important et qu’il n’y aura pas de temps à perdre dans l’intrigue qui se lance dès les premières minutes de la série. Le long des 6 épisodes, nous serons dans une expectative impatiente et préoccupante corroborée par la personnalité ombrageuse des protagonistes. Tous ont leur part d’ombre et certains se laissent sombrer, tandis que d’autres cherchent la lumière qui les libérera du poids de leur passé. Le résultat final se veut prenant et la série se laisse facilement regarder, tant on a hâte de connaître le dénouement.

  • Une intrigue solide
La Promesse sur TF1 : un "page turner" télévisuel selon Olivier Marchal -  News Séries - AlloCiné

C’est un scénario bien ficelé que nous propose Anne Landois, scénariste à qui nous devons Engrenages, série dont la qualité d’écriture n’est plus à prouver. Alors que nous pensons aller dans une direction toute tracée, le show nous emmène à l’opposé de ce que l’on s’imaginait et ce, dès le premier épisode avec son twist final. De manière générale, l’intrigue se veut réaliste et tient la route, malgré quelques facilités ou incohérences, notamment à l’approche du dénouement. Par exemple, [SPOILERS] le père de Sarah qui la croit coupable du meurtre de la fillette alors qu’il était avec elle en voiture lors de la tempête, ou bien l’écusson du jeans qui s’arrache et qui reste au même emplacement du jardin malgré les fortes rafales de vent [FIN DES SPOILERS]. Cependant, ces petits défauts ne ternissent pas l’ensemble de la mini-série et nous ne boudons pas notre plaisir face à cette production française qui n’a pas à rougir face à certains polars internationaux à plus gros budget.

  • Un cast impeccable
La série «La Promesse» déjà disponible en avant-première sur Salto - Le  Parisien

La réussite de la série repose également sur la performance de ses acteurs, pour la plupart connus. Dans le premier rôle, on retrouve Sofia Essaïdi, artiste aux multiples talents vue récemment dans la comédie musicale Chicago à Paris ou dans Kepler sur petit écran. Et c’est une prestation acclamée par tous que délivre la jeune femme, dans le rôle d’une capitaine de police paumée et hantée par son passé qui essaie malgré tout de garder la tête froide et de ne “rien lâcher” comme le dit elle-même la protagoniste. De l’autre côté de l’affiche, on retrouve Olivier Marchal, à qui les rôles de flics vont si bien, qui se révèle touchant pour la folie obsessionnelle dans laquelle tombe son personnage. Face à sa descente aux enfers, nous ne pouvons rester de glace puisque nous nous sentons à la fois impuissants et empathiques… Le casting est complété par Lorànt Deutsch qui fait le job bien que ce ne soit pas son meileur ; par Guy Lecluyse complètement à contre-emploi qui s’avère glaçant d’horreur ; par Robinson Stévenin dont le jeu mi-innocent mi-coupable nous trouble et également par Natacha Régnier et Nadia Farès.

En conclusion, c’est une solide série que nous propose ici Anne Landois. La qualité d’écriture, de jeu et de réalisation est au rendez-vous et si La Promesse a autant plu aux téléspectateurs français, c’est pour toutes ces raisons. Bien sûr, le tout n’est pas parfait et le show a ses lacunes mais dans l’ensemble, le défi est réussi. Note : 4/5.

Lire plus d'articles sur : La Promesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.