Bilan de saison      Critiques     

La Country-Sitter (Country Comfort) : l’avis de la rédac’ sur la saison 1!

La Country-Sitter (Country Comfort dans sa version originale) est une sitcom musicale originale Netflix créée par Caryn Lucas sortie le 19 mars 2021. Que vaut alors cette première saison ?

La Country-Sitter (Country Comfort dans sa version originale) est une série originale Netflix de 10 épisodes de 20 minutes environ. Celle-ci est disponible sur la plateforme depuis le 19 mars 2021. La série est une sitcom musicale créée par Caryn Lucas. L’intrigue est centrée autour du personnage de Bailey (Katharine McPhee), une chanteuse de country qui vient de vivre des moments difficiles quant elle devient, par le plus grand des hasards, baby-sitter pour une famille composée de Beau (Eddie Cibrian), veuf et propriétaire d’une ferme, et ses cinq enfants aux talents musicaux certains. Que vaut alors cette première saison ?

***Attention, cet article contient des spoilers***

  • Une série résolument familiale et touchante

La Country-Sitter - Just About TV

La famille est au centre de la série. Nous pouvons constater que le deuil qu’ont connu Beau et ses enfants les ont considérablement rapproché, parfois de manière excessive. En effet, pour Summer, la compagne de Beau, être intégrée et appréciée de tous relève du parcours du combattant. L’arrivée de Bailey n’a rien arrangé, celle-ci ayant réussi instantanément là où elle-même a échoué. Les capacités en chant de Bailey et son caractère solaire ont été déterminants dans cette acceptation. Celle-ci n’a aussi jamais cherché à jouer un rôle et être ce qu’elle n’est pas et cela a beaucoup plu à tous. Le fait que Beau ait voulu la renvoyer suite à un incident a été un véritable cataclysme pour les enfants, preuve que son rôle va bien au-delàs de son job de baby-sitter. Les scènes de câlins font beaucoup penser à celles que nous pouvons voir dans Fuller House et cela fait plaisir à voir.

  • L'univers de la country : composante essentielle de la série

Katharine McPhee - Just About TV

La musique est omniprésente dans la série, en particulier la musique country comme l’indique le titre de la série, que ce soit en version originale ou en version française. Bailey est une chanteuse avant d’être une baby-sitter, même si l’on constate que le second devient tout aussi important que le premier au fil des épisodes. Son omniprésence ici est à vois dans le bon sens du terme car chaque passage musical est essentiel au bon déroulement de l’histoire. Le plus émouvant est sans doute celui de l’épisode 5 (Blue) quand LeAnn chante avec la mère de Cassidy via un enregistrement. L’histoire de la guitare est également un fait marquant du début de la série et montre les difficultés à faire son deuil, en particulier lorsqu’on est très jeune.

  • La dynamique du triangle amoureux largement abordée dans la série

La Country-Sitter - Just About TV

Dans cette série, nous avons relevé pas moins de trois triangles amoureux : Bailey/Beau/Summer, Bailey/Beau/Boone et Brody/Tuck/Jo. Et oui, deux des trois triangles impliquent Bailey et Beau. En effet, si l’on peut constater que l’amour qui lie Beau et Summer semble bien réel et sincère, la façon dont Beau et Bailey se comportent l’un envers l’autre laisse planer une ambiguïté. D’ailleurs, les enfants de Beau semblent, au moins pendant un temps, encourager ce rapprochement avec Cassidy en cheffe de file. Le second, quant à lui, arrive comme un cheveu sur la soupe et retombe comme un soufflé. Le dernier triangle est une version adolescente et quelque peu cliché qui n’a pas grand intérêt si ce n’est ajouter un peu de drama dans la relation entre les deux frères toujours en concurrence. Si une saison deux vient à voir le jour, nous ne retrouverons, en principe, qu’un seul de ces triangles. Affaire à suivre …

La Country-Sitter est une série qui, dans sa globalité, est très agréable à regarder. On s’attache très rapidement à l’ensemble des personnages et à cette famille, qui nous donnerait presque envie d’en faire partie. Un visionnage en une seule fois est recommandé au regard de la durée et du nombre d’épisodes disponible. Cette série feel good pourrait, si celle-ci est amenée à perdurer, être une remplaçante acceptable à La Fête à la Maison : 20 ans après.

Notre note :

Lire plus d'articles sur : La Country-sitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.