Bilan de saison      Critiques     

Calls : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Basée sur la série originale française CANAL+ du même nom (Calls)Calls est une série audio mise en ligne sur Apple TV+ le 19 mars dernier. Composée de 9 épisodes, cette adaptation américaine de la série audio de CANAL+ raconte plusieurs histoires éparpillées dans le temps, après qu’un évènement apocalyptique ait causé le chaos. Alors, après avoir écouté cette série audio : qu’en a pensé la rédac’ ?

  • Des appels qui vous glacent le sang

Le premier épisode de Calls nous met tout de suite dans le bain : si celui-ci parait assez “normal” au début, la fin, elle, donnera le ton de tout le reste de la saison. En effet, la discussion entre Tim (Nicholas Braun) et Sara (Karen Gillan) reste banale quand on la compare à la fin de l’épisode, mais également à l’ensemble de cette saison. Si cette fin est plus intrigante qu’autre chose, beaucoup d’autres épisodes vous glaceront le sang : entre autre, nous pouvons mentionner l’épisode 4 entre Katherine (Rosario Dawson) et Layla (Laura Harrier) ou l’épisode 7 entre Skyler (Joey King) et Justin (Jaeden Martell)… chaque épisode est unique et nous offre une storyline différente et immersive. Si au début de cette première saison, nous avons l’impression que les épisodes ne sont pas forcément liés entre eux, nous comprenons bien vite qu’un vrai fil rouge est bien présent tout le long de la saison quand des détails d’un épisode sont retrouvés dans un épisode un peu plus loin.

  • Un fil rouge un peu brouillon

Un fil rouge, qui est assez difficile à comprendre au début du show. Un détail un peu dommage car c’est ce fil rouge qui nous donnera envie d’en savoir plus au fur et à mesure des épisodes de cette première saison. C’est lorsque nous comprenons que beaucoup de personnes meurent de la même manière (en ayant cette sensation de fondre) et ces appels qui semblent être donnés dans le futur ou le passé, que le spectateur comprendra que quelque chose de similaire se déroule dans tous les épisodes sans pour autant comprendre le pourquoi du comment. La timeline des évènements est elle aussi, difficile à comprendre : le premier épisode se déroule lors du Nouvel An mais les épisodes d’après, sont éparpillés tout le long de l’année sans donner de précisions sur l’année. Nous ne savons donc pas au début si l’épisode deux se déroule l’année après le premier épisode ou s’il s’agit du commencement : bien entendu, si nous prêtons attention aux titres des deux épisodes, nous comprenons que le premier épisode est en fait le dernier épisode et que chronologiquement parlant, l’histoire commence à l’épisode deux. Un choix intéressant, puisqu’il s’agissait probablement de montrer la fin de l’histoire pour donner envie de la continuer mais c’est un choix qui peut aussi s’avérer discutable pour la bonne compréhension du spectateur qui ne ferait peut-être pas attention aux titres des épisodes.

  • Comment écouter Calls ?

Bien qu’il s’agisse d’une série audio, nous pensons que Calls est une série qu’il ne faut pas hésiter à regarder aussi. Effectivement, contrairement à sa série mère française de CANAL+, les visuels du show sont assez immersifs et travaillés. Bien entendu, vous pouvez écouter les épisodes sans avoir à les regarder, mais ceux-ci ont été intelligemment pensés pour amener une cohérence visuelle à ce que vous entendez.

Aussi, nous vous conseillons d’écouter la série avec des écouteurs ou un casque audio pour une immersion encore plus intense, qui vous coupera totalement des bruits extérieurs, vous permettant de vous plonger entièrement dans l’histoire afin de vous investir un peu plus dans la série.

Même si l’histoire peut paraître parfois un peu brouillon, Calls est une excellente série audio qui arrivera à vous immerger dans ce monde apocalyptique présenté dans le show. Si le dernier épisode est, à notre sens, le moins bon, il arrive à clôturer l’histoire et à lui donner un sens tout en ‘bouclant la boucle’.

Notre note :

Lire plus d'articles sur : Calls

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.