Bilan de saison      Critiques     

WandaVision : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Le dernier épisode de la saison 1 de WandaVision vient d’être mis en ligne sur Disney+ ce vendredi 5 mars. Nous avions déjà rédigé un avis très enjoué sur le pilot et son originalité. En 9 épisodes, WandaVision a suivi les aventures du couple atypique d’Avengers composé de Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) et de Vision (Paul Bettany) ; sous fond de drame familial, de magie et de références aux sitcoms de notre enfance. La série a-t-elle gardé le même niveau depuis son premier épisode ? Réponse ci-dessous.

Attention, spoilers pour la saison 1.

  • L’avant et l’après WandaVision

Cela ne fait plus aucun doute, la série est si originale par son concept et son écriture, qu’elle signe une cassure avec les projets qui l’ont précédée. Les fans du Marvel Cinematic Universe ont déjà bien compris que WandaVision entamait une phase 4 bien différente pour la suite des films du studio. L’esthéticisme est inédit pour une série de ce type, ce qui fait la force de la production. Rien n’est laissé au hasard, le moindre détail sert pour le reste de l’histoire ou est un clin d’œil pour les fans les plus férus des comics. La série marque également un changement de direction et de stratégie pour la firme : tout en restant dans le spectaculaire et la narration proche du film d’action, le scénario s’étend davantage sur les personnages et leurs vécus.

Cette décision présage de très bonnes choses pour les futurs projets qui arriveront sur nos écrans dans les semaines à venir, comme The Falcon and The Winter Soldier en mars ou encore Loki en juin. Disney + montre encore une fois qu’il a eu raison d’opter pour la diffusion d’un épisode par semaine, à l’opposé d’autres plateformes de streaming comme Netflix. Chaque semaine, l’engouement pour WandaVision est au rendez-vous et les fans commentent l’évènement sur tous les réseaux sociaux possibles et imaginables. Cet esprit de cohésion renforce l’attachement que le spectateur peut construire petit à petit pour le couple atypique formé par Wanda et Vision.

Wanda créant l'univers de WestView dans WandaVision
  • La série des secondes chances

La série est bien plus qu’un rite de passage pour Wanda. On y suit son parcours entre son statut d’apprentie sorcière à celui de Scarlet Witch. C’est avant tout un récit centré sur l’amour et la famille. C’est la première fois que Marvel Studios s’attarde de cette manière sur ces thématiques, à savoir la santé mentale et le traumatisme de la perte d’un proche. Si chaque épisode nous fait passer d’une décennie à l’autre, la série nous transporte également par toutes les phrases du deuil du personnage principal. À l’origine, il y a bien sûr le choc, à savoir la découverte du corps démembré de Vision dans les locaux de S.W.O.R.D. Ensuite vient le déni, le départ de la série avec la création d’un monde imaginaire pour échapper à la réalité. En troisième position arrive la colère, lorsque Wanda se voit confrontée à ses propres erreurs et au monde extérieur, représenté par le directeur Hayward (Josh Stamberg) et Monica Rambeau (Teyonah Parris.)

Par la suite, ce sont les étapes de dépression et de résignation, une phase très ancrée à partir de l’épisode d’Halloween. Le dernier épisode de WandaVision montre que l’héroïne arrive à l’acceptation lors de son départ de WestView. Heureusement pour traverser toutes ces épreuves, la sorcière n’est pas seule : elle est entourée de sa famille, son mari aimant Vision et ses deux fils Billy et Tommy. Le monde extérieur n’est pas non plus uniquement peuplé d’ennemis : sans la connaître, l’agent Jimmy Woo (Randall Park, Ant-man), le Dr. Darcy Lewis (Kat Dennings, Thor) et le Captain Rambeau refusent de faire de Wanda l’antagoniste de sa propre histoire. En intégrant à la série ces personnages d’univers connexes, Marvel fait le choix d’entremêler plus encore les histoires de la firme mais surtout ; donner une secondaire chance à des personnages extraordinaires jusqu’alors sous-exploités. Loin d’être boudée, leur présence promet plus d’humanisation et de diversité au projet tout en amenant subtilement les seconds opus de Doctor Strange et Captain Marvel.

Elizabeth Olsen interprète Wanda dans WandaVision
  • Une pression bien trop grande à porter

Il est impossible de plaire à tout le monde et WandaVision en fait les frais. Les premiers épisodes de style sitcom en ont perturbé plus d’un. Néanmoins, ce qui a mis du plomb dans l’aile à la série par la suite, ce sont les attentes toujours plus grandes des fans. Les acteurs bien sûr, n’y sont pas pour rien car ils ont gonflé le mystère autour des derniers épisodes. Cependant, les réseaux sociaux y sont également pour beaucoup. Chaque détail, chaque dialogue, chaque costume est décrypté en vidéo et en article semaine après semaine. Les théories ont pullulé pendant plus d’un mois sur l’identité du grand méchant tout droit sorti des comics : Wanda elle-même ? Agnès ? Nightmare ? Mephisto ? Personne ?

Il faut dire qu’il n’a pas été facile pour WandaVision d’être la première série Marvel Studios sur Disney +. Entre le format, le sujet et la proximité – ou non – aux histoires originales de bande dessinées, tout est sujet à la critique. Pourtant, en fin de compte, la série s’en sort plutôt bien. Voire très bien. Agatha Harckness (Kathryn Hahn) de par ses pouvoirs et son caractère, reste un des personnages les plus intéressants avec une interprétation impeccable. En s’éloignant du matériel d’origine, WandaVision réussit donc à toujours surprendre son audience. On déplora simplement le « gâchis » autour du Quicksilver d’Evan Peters, qui aurait pu être le départ d’un véritable multivers plutôt qu’une simple blague en lien avec les X-men de la Fox.

Wanda et Vision se tenant la main

En conclusion, WandaVision est révolutionnaire dans bien des domaines. Véritable ovni dans la première partie de la saison, la série revient aux origines de ce qui fait le succès du MCU par la suite. L’alchimie entre Paul Bettany et Elizabeth Olsen fait la grande force de la série. Le récit est plus mature qu’on aurait pu le penser et le dénouement, quoique spectaculaire, en reste déchirant. À ce jour, nous ne savons pas si WandaVision aura le droit à une saison 2, mais nous suivrons l’évolution du personnage de Scarlet Witch avec attention ! 

Notre note :

Lire plus d'articles sur : WandaVision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.