Bilan de saison      Critiques     

The Bold Type : l’avis de la rédac’ sur la saison 5 !

The Bold Type (De celles qui osent en VF, ndlr.) est revenu une cinquième et dernière saison. Il est temps de dire au revoir à ces meilleures amies new-yorkaises et à la rédaction de Scarlet à la fin de cette saison 5 !

Voir les content warnings
SPOILERS ALERT :
Cet article contient des éléments importants de l'intrigue.
  • Trop peu de temps

 

jacqueline saison 5 the bold type jane

© Freeform / The Bold Type

La première chose qui choque quand on commence cette saison, c’est à quel point elle est courte. Seulement six petits épisodes, contre dix habituellement, voire seize, pour la saison 4. Non seulement cela nous laisse sur notre faim, mais ça diminue également les chances de clôturer toutes les histoires secondaires de la série en si peu de temps. Résultat : on passe très (trop) rapidement sur des changements majeurs à la fois professionnels et personnels pour les trois héroïnes.

Il y a tellement de choses à régler que des lieux et des personnages disparaissent aussi vite qu’ils étaient arrivés : The Belle, le bar où Kat (Aisha Dee) travaillait, ou encore Alex (Matt Ward), alors qu’il était un des piliers du magazine Scarlet.. Des sujets, comme l’addiction et l’alcoolisme auraient pu être mieux traités, car seulement effleurés.

Finalement, on tourne en rond et on a l’impression de ne pas avoir raconté grand-chose au milieu de la saison. C’est beaucoup, quand on a seulement six épisodes.

  • Des adieux doux-amer

adena kat the bold type saison 5 saison 6

© Freeform / The Bold Type

Tout va trop vite, trop bien et ça ternit un peu l’image fraiche et réaliste de la série. Si certaines situations étaient tirées par les cheveux, les sujets abordés et les péripéties de Kat, Jane (Katie Stevens) et Sutton (Meghann Fahy) avaient au moins le mérite d’être vrais, parfois durs. Dans cette partie-ci, tout parait un poil trop facile. Comme s’il n’y avait plus de conséquences à certaines actions !

En finissant cette cinquième et dernière saison, on est partagé. es. On a à la fois l’impression que la majorité des personnages ont beaucoup évolué depuis la saison 1, malgré le retour au point de départ pour la plupart d’entre eux… Tous, sauf Jane, à vrai dire.

Kat et Adena (Nikohl Boosheri) sont (encore) de nouveau ensemble, Sutton et Richard (Sam Page) se réconcilient et oublient complètement cette histoire de bébé, même Oliver est de retour avec son amoureux ! Mais Jane, non. Elle a beau croiser Pinstripe (Ryan, interprété par Dan Jeannotte), pas de retour de flamme. Pas non plus de nouvelle de Scott (Mat Vairo), le journaliste avec lequel elle a eu une courte aventure.

  • Une vraie fin ? Pas pour tout le monde

the bold type saison 5 kat sutton jane

© Freeform / The Bold Type

Côté professionnel chez les filles, c’est la même chose. Sutton a le boulot dont elle a toujours rêvé : être styliste. Kat, après avoir changé une énième fois de poste (et s’être même fait VIRÉE), hérite du rang d’éditrice en chef sans réelle expérience en dehors du département communication. Que Jane ait refusé le poste que lui proposait Jacqueline, cela se comprend : c’est une écrivaine, pas une dirigeante. Mais tout quitter pour aller à Paris, comme sa mère ? C’est dommage, car tout le monde a le droit à son point final, si ce n’est l’héroïne principale de la série.

La porte reste si ouverte quand il s’agit de Jane qu’on se demande si une idée de spin-off n’était pas dans les tuyaux…

En conclusion, même si on a aimé avoir une vraie fin aux aventures de Kat, Jane et Sutton, on trouve cette saison bien en dessous des précédentes (et surtout vraiment trop courte.) On est tout de même tristes de quitter Scarlet ses employé. es, un peu l’impression de dire au revoir à une belle famille. On se replongera sûrement dans leurs vies un jour ou l’autre !

Notre note :

Lire plus d'articles sur : The Bold Type

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.