Bilan de saison      Critiques     

Home For Christmas : l’avis de la rédac’ sur la saison 2 !

Home for Christmas est une série Norvégienne Netflix dont la saison 2 est arrivée sur la plateforme ce 18 décembre. La saison 1 raconte l’histoire de Johanne (Elise Broch), une infirmière à la recherche de l’amour. Suite à la pression de sa famille si parfaite, elle s’invente un petit ami qu’elle ramènerait le jour du réveillon. Elle passe donc son mois de décembre à chercher un prétendant pour finalement tenir tête à ses proches et se rendre seule au dîner de Noël. La saison 1 se terminait sur un cliffhanger, alors qu’une personne sonnait à la porte pour rejoindre Johanne. Lequel de ses rencontres se trouvait sur le palier ?

Après une première saison sympathique et addictive, l’équipe avait beaucoup d’attente pour cette comédie hivernale. La saison 2 a-t-elle relevé le défi ? La rédaction vous donne sa réponse.

Attention, risque de spoilers pour la saison 2.

  • Un rythme doux
Johanne et un chocolat chaud

Retrouver Johanne, ses collègues et ses proches, c’est comme retrouver sa propre famille et sa chambre d’ado : on est un peu nostalgique, heureux d’avoir des nouvelles des copains et copines d’enfance mais on se rend vite compte que, finalement, pas grand-chose n’a changé. C’est ce qui se déroule avec ce début de saison. En effet, les scénaristes passent presque trois épisodes sur des intrigues secondaires sympathiques mais qui ne font pas pour autant avancer l’histoire et la nouvelle mission de Johanne : son précédent prince charmant n’était pas le bon. Alors qui de ses prétendants (DÉBUT SPOILER) lui a réellement envoyé le bouquet de roses au réveillon de l’année précédente ? (FIN SPOILER)

Résultat : on passe une moitié de saison sans qu’il ne se passe rien, ou presque. Avec ces six épisodes d’une trentaine de minutes, Home For Christmas a toujours le goût d’un long téléfilm de Noël. En une petite après-midi sous le plaid, c’est plié. Juste assez de temps pour redécouvrir les aventures de Johanne ou de s’attacher aux nouveaux personnages.

  • Des visages familiers
Johanne et Jonas

Les fans seront contents de retrouver les personnages secondaires qui ont fait la force de la première saison de Home For Christmas. En effet, on a plaisir à (re)voir la très loufoque Jorgunn (Gabrielle Susanne Solheim Leithaug), la meilleure et la plus maladroite des colocataires. Les autres amies de Johanne sont également de la partie. Là où le bas blesse finalement, c’est du côté des prétendants de l’infirmière.

Dans la saison 1 et après quelques rendez-vous foireux, Johanne s’attache plus ou moins à trois hommes : Dr. Henrik (Oddgeir Thune) le médecin déjà épris d’elle, Stein (Mads Sjøgård Pettersen), le sportif égocentrique mais pas bien méchant et Jonas (Felix Sandman), le jeune homme qui rêve de fête et d’ailleurs. Au début de la saison 2, on apprend qu’elle a passé presque un an avec l’un d’entre eux et celui qui semblait être un prince charmant s’est vite transformé en crapaud. Il faudra attendre les épisodes 3 et 4 pour apercevoir enfin les autres. C’est assez frustrant, car on s’attendait à une certaine continuité avec la saison précédente.

Mais cette saison 2 apporte son nouveau lot d’histoires et de possibilités amoureuses. Si le nouveau petit ami de Johanne, Knut (Hermann Sabado), semble bien sur tout rapport, son côté lisse efface le charme que ses prédécesseurs avaient. On perd vite notre intérêt pour cette idylle fade en comparaison avec les précédentes. Mention spéciale pour les nouveaux venus : Nick (Edward Schultheiss) et Noëlle (Vär Sorensen Grolie), les nouveaux voisins de Johanne. Ils sont les pivots comiques de cette saison et de véritables petits lutins de Noël.

  • Un pas en avant, deux en arrière
Johanne et Jorgunn

Une agréable amélioration dans cette saison est la place et l’évolution donnée à la famille de Johanne. Ses frères et sœurs ont des intrigues d’autant plus développées ainsi que de jolis défauts. Johanne n’est plus tellement présentée comme le vilain petit canard de la famille. Chacun en prend pour son grade avec humour et drame pour une équilibre familial plus réaliste. Les collègues de travail à l’hôpital ne sont pas délaissés et il est intéressant de suivre la vie amoureuse de chacun et chacune. La seule ombre au tableau est finalement le personnage principal : Johanne.

Pendant la majorité de la saison, elle se comporte comme une ado en crise un brin égocentrique qui n’écoute personne autour d’elle et qui se voile la face. Que ce soit à propos de ses parents, son ex, ou son nouveau petit ami, Johanne enchaîne les gaffes et retombe dans ses vieux travers (et tatouages.) On pensait qu’elle avait déjà tourné la page de son histoire vieille de quatre ans avec Christian dans la saison 1, mais ce n’est finalement pas le cas. Cette saison remet le couvert et fait perdre du temps à tout le monde, personnages comme spectateur.

Finalement, tout le monde évolue, si ce n’est Johanne, qui a un déclic assez tardif. Elle reste trop bloquée sur le passé. On sait très bien qui elle va choisir à la fin (et la rédaction en est très heureuse), mais on aurait apprécié plus de temps passé pour développer cette relation et amener le baiser final. Autre regret, cette saison 2 est finalement plus édulcorée que la saison précédente qui nous avait habituée à des scènes sulfureuses et plus charnelles. Le dernier épisode rassemble tellement de dénouements que la scène fatidique et tant attendue est reléguée aux toutes dernières minutes et par conséquent, bâclée. Le générique de fin laissera au moins au spectateur d’observer sa propre frustration sur le reflet de son écran noir.

Johanne devant le sapin

En bref, la saison 2 de Home For Christmas est une suite agréable à la saison 1, même si la magie de Noël opère légèrement moins. La fin pourrait très bien être celle de la série vu qu’il s’agit d’un « happy end. » Cependant, la rédaction est bel et bien restée sur sa faim et souhaiterait passer un troisième réveillon en compagnie de Johanne et de son cher et tendre. À l’année prochaine ? 3/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.