Série du mois : Sense8

Fiche technique

Titre original : Sense8
Créée par : Lana et Lilly Wachowki ainsi que Joseph Michael Straczynski
Statut : terminée
Nombre de saisons : 2 + 1 film
Première diffusion : 5 juin 2015 sur Netflix
Format général : 45 minutes

Synopsis

Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s'entendre et de se parler comme s'ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s'adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d'eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l'humanité.

L’avis de la rédac’

Lizzie
Sense8 est une de mes séries préférées. D'abord, c'est une série de science-fiction comme il en existe peu : réalisation et scénario maîtrisé, personnages bien écrits et montage impeccable. Concrètement, que peut-on reprocher à Sense8 ? De s'être arrêté trop vite (pas merci Netflix). La série est portée par 8 personnages principaux attachants et intéressants. Plus important encore, ces personnages sont, pour la plupart, racisés et/ou LGBTQIA+. La série aborde des thématiques très intéressantes et engagées : la transphobie, le outing, le sexisme... Bref, si vous n'avez pas encore regardé la série, vous loupez quelque chose d'assez sensationnel.

Setsuna
Sense8 est un hymne à la tolérance. La série met en scène des personnes qu'a priori rien ne rapproche qui vont se retrouver connectées les unes aux autres par un lien psychique. Désormais ils forment tous les huit un cluster que rien ne pourra séparer. Le show nous montre que qu'importe notre culture, notre couleur de peau, notre genre, notre orientation sexuelle ou notre statut social, nous appartenons tous à la même famille et nous ne formons qu'un avec notre prochain. De plus, la réalisation stylisée aux quatre coins du monde que nous offrent les soeurs Wachowski et la bande-son entêtante ne font qu'asseoir la qualité de la série.

Xanda

Xanda

Passionnée par mille et une choses, je suis une accro aux séries depuis que je suis tombée devant Veronica Mars et Newport Beach à mon adolescence. Les drames sont indubitablement mon genre de série préféré, même si je regarde aussi des comédies et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.