DÉCEMBRE 2016 : Sense8 (Netflix)

Sense8

sense8-affiche

Fiche technique
Titre original : Sense8
Titre français : Sense8
Créée par : Lana et Lilly Wachowski et Joseph Michael Straczynski
Nombre de saisons : 1
Première diffusion : 5 juin 2015 sur Netflix
Format général : 45-66 minutes
Acteurs principaux : Brian J. Smith, Jamie Clayton, Max Riemelt, Miguel Àngel Silvestre, Tuppence Middleton, Aml Ameen, Doona Bae, Tina Desai

Synopsis [Allociné] Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s’entendre et de se parler comme s’ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s’adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d’eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l’humanité.

Les avis de la rédac sur Sense8
Xanda :
 Mon avis sur Sense8 est plutôt simple : j’adore. Je pense que c’est le genre de série qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il n’y a simplement pas de « entre deux ». Soit on adhère immédiatement, soit on laisse tomber. J’ai d’ailleurs dû m’y prendre à deux fois pour regarder le pilote. Les personnages sont attachants à souhait (et pas seulement les huit principaux, mais aussi Daniela, Hernando, Armanita ou encore Felix), il est très aisé de s’identifier à l’un, voire à plusieurs, d’entre eux, le scénario est original et la réalisation et les acteurs sont purement incroyables. Je pense que la « scène de l’orgie » résume totalement ma phrase précédente, tant la scène est marquante et parfaite en tout point. MA NOTE : 4/5

Setsuna : A mes yeux, la plus grande qualité de Sense8 est également son plus grand défaut. C’est ce qui m’a séduite autant que c’est ce qui m’a dérangée : le développement psychologique des personnages. Le scénario ne repose en effet que sur ça. Objectivement, le pitch ne tient qu’en une ligne : huit personnes nées le même jour sont connectées psychiquement. Et c’est tout. Mais c’est là que la série se différencie des autres. En explorant si profondément l’univers de chaque personnage, l’histoire se créé d’elle-même … Un peu à la manière d’une toile d’araignée tissée à l’envers, en partant des extrémités pour rejoindre un centre unique et uni. Parfaitement réalisée, parfaitement jouée et parfaitement mise en scène, Sense8 vous emmènera sans nul doute dans le monde passionnant de ces huit « sensates ». MA NOTE : 4/5

Theobald : Peu fan du travail des sœurs Wachowski, j’étais très réticent à commencer leur série Netflix, Sense8. Je me suis finalement pris une claque, émotionnelle et sensorielle. Certes, il y a des clichés, des incohérences, mais ils sont balayés par l’empathie qui nous lie à ces 8 personnes, elles-mêmes reliées entre elles par un lien très fort. Audacieuse, Sense8 fait office de véritable ovni dans le paysage télévisuel. C’est certain, ce parti pris ne laisse pas indifférent mais il est difficile de ne rien penser de cette série : on aime ou on déteste. Sense8, c’est aussi une vision profondément, et malgré tout, positive (si si) de la vie et des rapports humains, envisagés sous une autre forme que tout ce qu’on peut voir ailleurs. La saison 2 démarre le 25 décembre, un beau cadeau. MA NOTE : 4/5

Paula : Sense8 est avant tout, à mon sens, une ode à la culture. Baigner dans la vie des huit personnages nous permet de nous ouvrir à tellement d’idées que nous ignorons, non pas par manque de volonté, mais par manque de possibilités. Mais c’est aussi une ode à la différence. Coutumes, croyances, sexualité, chacune de ces caractéristiques participe à faire réaliser au plus grand nombre que personne, absolument personne, ne se ressemble. C’est la raison pour laquelle j’adore cette série, en plus du scénario rythmé et haletant et du cast absolument fantastique. MA NOTE : 5/5

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica MarsSkins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham. # BetaSeries : voyel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*