Retour sur les circonstances de la mort de Mark Salling (Glee)

Le 30 Janvier dernier, nous apprenions la mort de Mark Salling, acteur principalement connu pour son rôle dans la série Glee alors qu’il interprétait le personnage de Noah Puckerman. L’acteur avait été accusé de détention d’image pédopornographique fin 2015. Deux ans plus tard, en 2017, l’acteur a plaidé coupable lors de son procès.

Alors qu’il était en attente de son jugement jusqu’au mois de mars, l’acteur a décidé de mettre fin à ses jours. Son autopsie le confirme, Mark est mort par asphyxie après s’être pendu à un arbre à l’âge de 35 ans. Plusieurs proches parlent d’une peur d’aller en prison et d’y mourir.

Certains membres du casting de Glee se sont exprimés au sujet de la disparition de leur ancien collègue. C’est le cas de Jane Lynch (Sue Sylvester) qui a déclaré au magazine TMZ : « C’est difficile. C’était un garçon troublé, vraiment troublé, depuis toujours. C’est une triste façon de finir, mais je sais qu’il est en paix maintenant. Il est dans les bras d’une force bénéfique. Je sais que la vie a été très, très difficile pour Mark. Je pense, au final, qu’on fait tous du mieux qu’on peut« .

Matthew Morrison, l’acteur qui a incarné Will Schuester, lui, a partagé cette image sur son Instagram :

View this post on Instagram

😇😔😇

A post shared by Matthew Morrison (@matthewmorrison) on

Aujourd’hui, la police a décidé de clore le dossier pesant sur Mark Salling. Une réouverture est possible, réouverture qui pourrai avoir des conséquences sur les biens financiers de Mark afin que les victimes touchent des dommages et intérêts.

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.