Melissa Rauch (The Big Bang Theory) enceinte après avoir subi une fausse couche

L’actrice qui incarne la femme de Howard, Bernadette, dans The Big Bang Theory a annoncé sa grossesse dans le magazine Glamour. Après avoir subi une fausse couche il y a quelques temps, Melissa Rauch se dit effrayée par l’idée que cela se reproduise.

« Pendant le temps durant lequel j’étais en deuil après ma fausse couche ou en train de lutter contre mes problèmes de fertilité, chaque annonce joyeuse de grossesse ressemblait à un coup de poignard dans le cœur. Ce n’est pas que je n’étais pas contente pour ces personnes, mais je pensais ‘Pourquoi ces femmes brillantes, insouciantes et fertiles sont-elles capables de faire ce que je ne peux pas faire ?’ Immédiatement après, je me sentais honteuse d’être aussi jalouse. »

« La fausse couche que j’ai subie était l’une des douleurs les plus profondes que j’ai ressentie dans ma vie. J’ai fait une lourde et longue dépression. L’image de notre bébé sur le moniteur, sans mouvement, sans battement de cœur, après l’avoir vu sain deux semaines avant, nous a complètement hanté jusqu’à aujourd’hui. (…) Bien sûr, j’ai eu des moments heureux et la vie a continué, mais le chagrin était toujours derrière. Les rappels sont incontournables, comme la date à laquelle le bébé devait naître, c’est comme un nuage sombre et lourd. J’avais marqué ce jour d’une croix dans le calendrier, j’étais tellement excitée, mais ensuite, il s’est transformé en rêve brisé. J’espérais sans cesse que le sentiment de solitude dans mon corps se dissiperait. (…) Ce que j’ai appris, c’est que, parce qu’on ne parle presque pas de ce genre de perte ouvertement, il n’y a aucun modèle pour aider à traiter nos émotions. Vous n’êtes pas obligé de vous rendre à un enterrement ou prendre un jour de congé pour pleurer, mais cela ne change pas le fait que quelque chose de précieux a été retiré de votre vie de manière inattendue. »

« Ensuite, il y a la culpabilité. (…) Je savais au fond de moi qu’il n’y avait rien que j’aurais pu faire pour éviter ce qui s’est passé, mais cela ne m’a pas empêchée de rejouer chaque jour de ma grossesse encore et encore, me demandant si j’avais fait quelque chose qui aurait causé cette fausse couche. »

« Le taux de fausses couches est estimé entre 15 et 20% des grossesses reconnues. Il n’y a rien que vous pourriez faire pour changer la situation. Plus important encore, soyez gentil envers vous-même. Alors que je voulais ‘aller de l’avant’ et avoir un certain contrôle sur ce qui se passait en me battant, j’en suis venue à comprendre que les pensées comme celle-là n’ont pas leur place dans le deuil. Notre peine est quelque chose sur laquelle nous devons travailler jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Dans mes meilleurs jours, plutôt que d’être une imbécile envers moi-même, je commence à me dire que c’est OK de ne pas être OK en ce moment. »

En plus d’avoir subi une fausse couche qui l’a anéantie, Melissa Rauch a ensuite eu une perte hormonale importante :

« En plus de la douleur intense [de la fausse couche, ndlr], la perte hormonale est quelque chose à laquelle je n’étais pas préparée. J’aurais aimé savoir que la réponse physiologique à la perte d’un bébé était celle-là. Rétrospectivement, cela m’a aidée à être consciente que beaucoup de femmes passent par une forme de dépression post-partum après une fausse couche. »

« Les femmes, arrivée à un certain âge, ont toutes déjà eu le genre de question ‘Quand allez-vous avoir un bébé ?’ J’ai des amies avec des enfants qui me disent que ça ne s’arrête pas là. La question se transforme en ‘Quand Lyla aura-t-elle un petit frère ou une petite sœur ?’ Pourtant, personne ne demande aux hommes ‘Quand est-ce que vous allez devenir un homme et créer la vie ?’ Alors, avant que l’un d’entre nous demande à une femme quand elle aura des enfants, réfléchissons : nous ne savons pas ce qu’elle a traversé, ce que son corps est capable de faire ou ses désires personnels. Si une femme veut avoir ou non, si elle veut partager l’information ou non, elle le fera. »

« Ce que je sais avec certitude, c’est que cette expérience m’a changée pour toujours. Cela m’a rendue reconnaissante pour chaque moment de ma grossesse actuelle, et j’espère que cela fera de moi une meilleure mère dans une certaine mesure. (…) Pour toutes les femmes qui ont des problèmes de fertilité, ont traversé une fausse couche ou en souffre actuellement, permettez-moi de vous laissez ce message : vous n’êtes pas seules. Et il est parfaitement normal de ne pas être OK maintenant. »

La naissance est prévue pour cet automne et nous lui souhaitons, à elle et son mari Winston, beaucoup de courage pour surmonter leurs peurs. Sachez que vous pourrez entendre la voix de Melissa Rauch dans le film d’animation Batman and Harley Quinn, dans lequel elle prêtera sa voix à Harleen Quinzel, alias Harley Quinn.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*