Melissa Benoist (Supergirl) demande le divorce à Blake Jenner (Glee)

C’est une bien triste nouvelle pour les fans de ce jeune couple : Melissa Benoist et Blake Jenner se séparent au bout d’un an et demi de mariage. La star de Supergirlâgée de 29 ans, a demandé le divorce fin décembre, citant des “différends irréconciliables”. Elle demande également à reprendre son nom de jeune fille, son nom légal étant devenu “Melissa Jenner”. L’actrice refuse de verser ou de recevoir une pension alimentaire puisque le couple n’a eu aucun enfant.

Les deux jeunes gens s’étaient rencontrés sur le tournage de Glee en 2012 et avaient eu le coup de foudre l’un pour l’autre (“Blake est merveilleux ! L’alchimie que vous voyez entre [nos personnages] n’est pas simulée” racontait alors Melissa). Par la suite, ils s’étaient fiancés en juillet 2013 puis mariés en mars 2015. L’acteur avait d’ailleurs déclaré au sujet de leurs fiançailles : “C’était à la fois amusant et discret. C’était privé. Oui j’ai chanté, j’ai fredonné ‘Veux-tu m’épouser ?’. C’était fun, à notre image”.

Le couple a effectivement toujours été très discret et savait se préserver de la presse. Le peu de photos des époux était prises sur les tapis rouges ou postées par les acteurs sur les réseaux sociaux. Leur dernière apparition publique remonte à septembre 2016 au Festival International du Film de Toronto (cf. photo de couverture) où le dernier film de Blake, The Edge of Seventeeny était présenté. Les époux semblaient alors heureux et amoureux. Côté actu, Melissa continue d’incarner avec succès l’héroïne Supergirl sur The CW et Blake, âgé de 24 ans seulement, vient d’écrire, produire et jouer dans le film Billy Boy, qui fera sa première mondiale au Festival du Film de Miami en mars prochain.

 

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.