How to Get Away with Murder : Viola Davis se confie sur son enfance difficile

Lorsque l’actrice Viola Davis parle de son enfance, elle ne mâche pas ses mots. En effet lors de la  Massachusetts Conference for Women à Boston début décembre, elle n’a pas ciller lorsqu’elle a raconté à un auditoire attentif comment elle avait été victime de violence à l’école et à la maison.

En effet, Viola est née dans une ancienne plantation d’esclaves, sans toilettes ni eau courante. Elle a déménagé avec ses parents en 1965 pour la ville de Central Falls, R. I. Ils étaient alors la seule famille noire. A l’école Viola était prise à parti, essuyant les insultes de «négro», «nègre» … Les autres enfants lui jetaient cailloux et autres projectiles qui leur tombaient sous la main.

Mais même sa maison n’était pas un refuge. En effet, l’actrice avait un père alcoolique et violent. Elle avoue même avoir fait pipi au lit jusqu’à l’âge de 14 ans. Avec ce témoignage, Viola prouve quelle femme courageuse elle est.

Quel beau parcours quand on voit où Viola Davis en est aujourd’hui, lauréate d’un oscar pour son rôle dans le film Fences! L’actrice souhaite maintenant qu’Hollywood raconte plus d’histoires sur les femmes noires, relayant leurs parcours et leurs combats.

Ysadlin

Ysadlin

Dinosaure-sérivore geek de 35 ans, comme Obélix et la potion magique, les séries je suis tombée dedans toute petite! D’abord les séries en famille telles que Walker et autre Petite Maison dans la prairie, je suis devenue littéralement accro avec les trilogies du Samedi et notamment avec Buffy ! Grande amatrice du style fantastique, super-héros, je regarde de tout sans jugement, histoire de me faire ma propre idée. Si je devais ne choisir qu’une série ? Supernatural ! Et quand je ne suis pas devant mon écran je lis et bien souvent les deux se rejoignent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.