The Outpost (SYFY France) : interview de Jake Stormoen, l’interprète du Capitaine Garret Spears (1/2)

A l’occasion du lancement de la série inédite The Outpost ce samedi 22 septembre sur SYFY France dès 21h et dans le cadre de notre collaboration avec la chaîne, retrouvez ci-dessous la première partie de notre interview exclusive de Jake Stormoen, l’interprète du Capitaine Garret Spears, qui a auparavant joué dans Mythica et Extinct, et qui est un grand bavard qu’on sent réellement passionné par le propos !

 

Que peut-on attendre de la série ?
Je suis un grand fan de la série mais je ne suis peut-être pas très objectif car j’adore la fantasy et la science-fiction ! Je pense sincèrement que The Outpost mélange ces genres classiques de façon nouvelle et originale afin de plaire aux fans -et je suis un fan moi-même ! Mais nous avons également du drame, de l’action, de la romance, d’étranges créatures et une mythologie en développement, et à partir de toutes ces choses, on crée un monde et on l’étend pour que nous puissions le faire vivre. C’est très fun et j’espère que les gens l’apprécieront et continueront à regarder la série parce qu’il y a beaucoup de réponses latentes qui vont être apportées et qui vont nous expliquer comment les choses se déroulent dans ce monde !

 

Pouvez-vous donner deux qualités et deux défauts de votre personnage ?
Dans ses qualités, je dirais qu’il est loyal et honnête. Et ses deux défauts seraient peut-être qu’il est peut-être un peu trop loyal et un peu trop honnête (Il rit) !! Sinon, je dirais qu’il a un peu trop confiance en lui et je pense que c’est un défaut. Et il est humain. Donc je répondrais arrogant et humain.

 

Dans le pilote, on voit principalement le passé de Talon. Mais va-t-on en apprendre davantage sur celui de Garret également ?
Vous avez absolument raison ! Vous allez apprendre beaucoup de choses au sujet de Garret qui vont expliquer pourquoi il est tel qu’il est aujourd’hui et pourquoi il est attiré vers les personnes torturées. J’ai vu passer beaucoup de questions sur les réseaux sociaux au sujet de Garret et j’en suis très content car beaucoup de ces questions vont bientôt être résolues. Les réponses arrivent !

 

Les gens adorent la fantasy car ce genre leur permet de s’évader de leur quotidien. Or parfois, les scénaristes utilisent ce genre pour délivrer des messages plus sérieux. Qu’en est-il de The Outpost ?
Personnellement, j’adore la fantasy parce que j’ai grandi avec en la lisant, en la jouant, en l’appréciant et en me projetant moi-même dans ces histoires, donc j’ai une vraie connexion avec ce genre. Et dans ma vie privée, j’essaie constamment d’être ce chevalier blanc et ce héros, vous voyez ce que je veux dire ? Concernant la série, vous devez demander aux scénaristes si c’est intentionnel ou non, mais il y a des parallèles et des liens avec des événements ayant historiquement existé. J’ai relu le scénario et j’ai trouvé des éléments qui m’affectent de manière personnelle, que ce soit en écho aux drames qui se passent dans le monde ou des choses qui ont un rapport avec moi en tant qu’acteur ou être humain. J’espère vraiment que d’autres personnes y verront ce que j’ai vu, et comme vous avez dit, qu’elles pourront s’évader dans ce genre mais aussi s’ancrer dans une réalité d’une manière plus significative.

 

Vous avez quasiment répondu à ma prochaine question concernant la fantasy : comme vous en êtes familier, j’allais vous demander ce que vous aimiez tant à propos de ce genre. Est-ce que, quelque part, être un chevalier en armure et se battre contre des dragons n’est pas un rêve de petit garçon devenu réalité ?
Exactement ! C’est vraiment tout ça à 100 % ! Comme je disais précédemment, j’ai grandi avec ce genre et je l’ai toujours aimé. Mon rêve de petit garçon était d’être un chevalier en armure qui partait à l’aventure et qui combattait le mal ! Ce que j’aime tant dans la fantasy -déjà étant petit et encore plus en étant adulte- c’est qu’il y a tellement de drames qui se passent dans le monde que c’est parfois bien de savoir qui sont les méchants et les gentils. Donc j’adore monter à cheval et être le gentil de l’histoire ! C’est quelque chose que j’ai voulu faire toute ma vie et c’est effectivement un rêve devenu réalité en quelque sorte.

 

The Outpost a été tourné dans l’Utah, tout comme Extinct et Mythica. Tourner dans de tels paysages influe-t-il sur votre jeu d’acteur ? Et plus généralement, est-ce que cela confère à la série une dimension particulière ?
Je pense que oui. Avant d’avoir travaillé en Utah pour la première fois -il y a des années de ça, je ne savais pas à quoi m’attendre et j’étais un peu naïf car je pensais que c’était juste des rochers rouges que l’on voit dans les westerns ! Et ce n’est pas ça, en tout cas pas uniquement. Tous les projets que vous avez mentionné, y compris The Outpost, tirent l’avantage de ces paysages uniques qui comprennent également de magnifiques montagnes, des cascades, des forêts et des canyons dont je ne soupçonnais pas l’existence avant d’aller sur le tournage. Dans un show de fantasy, il faut créer un monde et montrer à quel point ce monde est vaste. Cela apporte beaucoup à un réalisateur de dire qu’on va tourner dans tel ou tel paysage car oui, cela confère une autre dimension à l’histoire. Donc j’adore tourner là-bas et je ne savais pas à quoi m’attendre au début mais maintenant, comme vous l’avez dit, je suis très familier avec ça et j’adore !

 

La suite de l’interview de Jake suivra dès demain. La première saison de The Outpost débutera ce 22 septembre à 21h sur SYFY France et sera diffusée chaque samedi, à raison de deux épisodes par semaine. Vous pouvez également retrouver ici l’interview de Jessica Green, qui interprète Talon, l’héroïne de la série. 

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.