The Happy Ending Convention de People Convention : interview de Rebecca Mader

C’est lors de l’événement The Happy Ending Convention de People Convention que, dans le cadre de notre partenariat, nous avons eu l’honneur d’interviewer Rebecca Mader, qui joue Zelena/The Wicked Witch dans la série Once Upon a Time. Entretien avec une actrice aussi belle et talentueuse que simple et humble.

En quoi le fait d’avoir eu Robyn a-t-il influencé les choix de Zelena ?
Je crois qu’avoir un bébé l’a beaucoup adoucie et que ça lui a fait prendre des décisions radicalement différentes car avant qu’elle ait un bébé, elle était très égoïste donc je pense que devenir mère l’a obligé à penser à quelqu’un d’autre qu’à elle et à avoir des pensées et sentiments pour quelqu’un d’autre qu’elle.

Donc pensez-vous que sans sa fille, Zelena serait toujours une ennemie ?
Je pense que Zelena sera toujours « wicked », je ne crois pas qu’elle soit totalement un héros mais j’aurais aimé qu’elle récupère ses pouvoirs. Elle sera toujours « wicked » mais je pense qu’avoir un bébé l’a réellement changée de toutes les façons possibles.

Les fans vous adorent, vous et votre personnage. Pensez-vous que c’est Zelena qui vous a rendue plus populaire ou que c’est vous qui avez rendu Zelena plus populaire ?
C’est une très bonne question, on ne me l’avait jamais posée avant ! (Elle fait une pause et réfléchit) Je dirais peut-être un mélange des deux car j’ai mis beaucoup de mon âme et mon cœur dans ce personnage. Vous savez, l’écriture de ce show est de qualité mais je pense avoir apporté du cœur à Zelena. Peut-être que ce n’était pas écrit comme ça mais c’est la façon dont je le ressentais et je pense que c’est ce qui m’a permis de me lier avec le public, grâce à ce qui me venait du cœur. D’un autre côté, sur les réseaux sociaux, je pense être quelqu’un à qui on peut s’identifier, avec les pieds sur terre. Je me préoccupe beaucoup des fans, je les aime vraiment et je discute avec eux. C’est une vraie relation et je pense que les gens le ressentent. Ce n’est pas comme si je postais des seflies en disant « Ma vie est fantastique ! » parce que ce n’est pas à ça que l’on s’identifie, pas vrai ? Tout le monde a des hauts et des bas. Donc au final, je pense que ça marche dans les deux sens.

Y’a-t-il des scènes coupées que vous auriez aimé voir gardées à l’écran ?
Oui ! Il y avait ce combat entre The Evil Queen et Zelena, il y avait énormément de choses dans cette scène et ils ont coupé plus de la moitié. C’était une scène où Evil Queen et Zelena étaient dans la cuisine de mon personnage puis on se téléportait à l’extérieur pour livrer ce grand combat. Il y avait des chevaux, des cavaliers imposants, et Evil Queen me faisait tomber de cheval et il y avait même d’immenses singes volants qui tournoyaient tout autour de nous, et elle se jetait sur moi et arrivait à me blesser ! Quand j’ai regardé l’épisode, tout ça avait disparu et au final, on se téléportait, je me suis pris un mur et je suis tombée. C’était une scène de 3 minutes qui a complétement été coupée mais je ne sais pas pourquoi, peut-être car ça revenait trop cher en effets spéciaux.

Dans l’épisode musical, vous chantez divinement bien. Était-ce là votre première expérience ?
Oui !

Voudriez-vous renouveler l’expérience un jour ?
OUI ! Oui, s’il vous plaît, j’adorerais ça !

Dans un film, une série ?
Les deux. Peut-être sur scène. Vous savez ce que j’aimerais vraiment faire ? Mon rêve serait de faire une version cinématographique d’une comédie musicale comme Les Misérables ou Moulin Rouge (Rebecca prononce les titres en français avec l’accent français, ndlr), ça serait juste incroyable !

En 2006, vous avez joué dans la série Justice. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience sur ce show ?
Ooh ! Oh mon dieu, cette série me manque ! Mais d’ailleurs c’est fou car vous savez ce qui a condamné le show ? Lost ! Aux USA la série était diffusée face à Lost mais ça a tué nos audiences donc ils l’ont changé d’horaire pour tenter de sauver le show et ils se sont dits « Et si on le mettait face à une nouvelle série ? » et ils l’ont mis face à Heroes, mais Heroes est devenu un véritable phénomène donc ils l’ont à nouveau changé de case mais c’était avant que les gens ne regardent les programmes en replay donc les audiences TV étaient primordiales. Donc ils l’ont bougé, bougé et re-bougé et c’est pour ça que la série n’a pas marché. Et 5 mois plus tard, j’ai décroché un rôle dans Lost donc c’est plutôt amusant au final que ce soit Lost qui ait condamné Justice et que je finisse dans Lost !

Vous déclinez rarement les invitations pour venir rencontrer vos fans aux quatre coins du monde. Qu’est ce qui vous plaît le plus dans les conventions ?
Les fans ! (Elle sourit) J’ai une connexion particulière avec les fans, j’adore faire des panels, j’adore leur parler, les faire rire… Et il y a ce moment plus intime, les meeting room, où par exemple hier les fans ont pleuré et m’ont fait pleurer, c’était très émouvant. Ce sont des expériences incroyables qui changent ma vie.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*