Rétrospective 2017 : les 20 ans de Stargate SG-1 – Interview de Corin Nemec

Toujours à l’occasion de notre rétrospective sérielle 2017 et après le dossier d’hier et d’avant-hier consacré à Stargate SG-1, retrouvez aujourd’hui l’interview d’un des membres de l’équipe SG-1, Corin Nemec, qui a interprété le rôle de Jonas Quinn durant 30 épisodes. 

 

Stargate SG-1 fête ses 20 ans cette année et tout le monde en parle. Quels souvenirs gardez-vous de cette expérience ?

Les meilleurs souvenirs que je garde d’avoir travaillé sur Stargate sont toutes les incroyables histoires que j’ai d’avoir fait partie de cette aventure et les superbes tournages que j’ai eu le privilège de faire. Le cast et l’équipe, les scénaristes et les producteurs… tout le monde sur ce show était au top du top et tous ensemble réunis, ça donne une expérience vraiment magique.

Quand vous avez été engagé, mesuriez-vous l’impact de la série (et qu’elle serait culte un jour) ?

Quand j’ai été engagé pour jouer Jonas Quinn, j’avais entendu parler de Stargate et j’étais conscient que c’était un succès  mais je n’avais aucune idée de l’impact global que la série avait à travers le monde. Cela a vraiment été enrichissant à vivre et les fans de la série sont toujours adorables. Ils forment vraiment une super communauté.

Comment expliquez-vous le succès du show ?

Je pense que le succès de Stargate est multifacette. Il y a l’écriture, la réalisation, l’excellente production et le travail de caméra ainsi que, bien sûr, le superbe cast. Je pense aussi que le fait que l’action se situe de nos jours rend le sujet plus facile à croire. La mythologie du show est vraiment bien pensée et construit une base solide et crédible à toutes les histoires qui suivent.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote du tournage de Stargate

Eh bien j’ai été la première personne à avoir une banane dans l’espace je pense ! Il y a un épisode où Teal’c et moi avons une longue conversation dans le cockpit d’un vaisseau spatial mais je trouvais qu’il y manquait quelque chose. J’ai vu une banane sur la table où étaient posés les snacks et j’ai décidé d’en utiliser une dans cette scène, qui est apparemment devenue culte pour certains fans du show puisque je reçois plus de bonbons bananes et de cadeaux sur le thème “banane” que je ne puisse m’en souvenir !

NB : Corin fait référence à Réunion, l’épisode 3 de la saison 6, où il donne la réplique à Christopher Judge lors d’un échange comique sur le fait d’être deux aliens dans une équipe terrienne

S’il y a un revival un jour, souhaitez-vous en faire partie ?

J’adorerais en faire partie ! Cela a tellement été un plaisir de travailler avec tout le monde sur cette série que je trouverais ça génial.

A l’époque où vous interprétiez Jonas, est-ce que les fans vous ont bien accueillis ? Car cela n’a pas dû être facile de remplacer Michael Shanks… 

La plupart des fans ont bien accueilli Jonas. Peut-être pas au tout début mais plus le personnage était développé, plus ils ont commencé à s’attacher à lui et certains étaient même aussi bouleversés par le départ de Jonas que par celui de Daniel.

Si vous aviez pu jouer un autre personnage, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

Je n’aurais pas voulu jouer un autre personnage que celui que j’ai joué. J’ai adoré être Jonas Quinn et j’ai vraiment été très triste quand il a été écarté du scénario, surtout que c’est arrivé du jour au lendemain.

Comment imagineriez-vous la vie de votre personnage aujourd’hui ?

J’imaginerais que Jonas soit retourné sur sa planète Kelowna et qu’il est devenu un leader puissant et prospère.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.